Vous êtes ici

22/01/2020 | Formation sur la gestion durable des ressources génétiques des animaux d’élevage

Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans menu_set_active_trail() (ligne 2405 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Une session de formation sur le rôle des banques de gènes dans la gestion durable des ressources génétiques des animaux d’élevage a été organisée, mardi dernier, à Béni Mellal, à l’initiative de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra). Organisée sur quatre jours en collaboration avec plusieurs partenaires internationaux de l’Inra, cette session de formation s’inscrit dans le cadre du projet de recherche de l’Union européenne intitulé «Innovative Management of Animal Genetic Resources» (IMAGE). Elle vise à faire la mise au point sur le rôle des banques de gènes dans le développement durable des ressources génétiques chez les animaux d’élevage et à mettre l’accent sur l’importance de l’utilisation des nouvelles approches basées sur la génomique et les technologies de reproduction.
Dans une déclaration à la MAP, Badr Benjelloun, chercheur à l’Inra, a souligné que cette session de formation ambitionne de s’arrêter sur les techniques de conception et de gestion efficaces des banques de gènes, sur l’évaluation de la diversité génétique neutre et adaptative à l’ère des données du génome entier, ainsi que sur l’utilisation de matériel cryo-conservé et son apport dans la restauration des caractères économiquement intéressants.

Le chercheur a également fait savoir que ce cours international a été organisé après quatre années d’implémentation du projet de recherche de l’Union européenne dit «IMAGE». Il a relevé que cette session, qui connaît la participation d’une pléiade de chercheurs et de scientifiques nationaux et internationaux, bénéficie à une vingtaine de doctorants, de post-doctorants et de chercheurs marocains et étrangers choisis parmi plusieurs candidats intéressés par la conservation des ressources zoogénétiques et travaillant sur la caractérisation génomique de la diversité neutre et adaptative. Il est également question de mettre en avant les nouvelles méthodes et les outils assistés par le génome dans l’utilisation efficace d’échantillons de banques de gènes, ainsi que la gestion durable des populations animales autochtones.
Selon des données de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, environ un tiers des races animales domestiques sont menacées d’extinction. À cet égard, le Plan d’action mondial pour les ressources zoogénétiques identifie la conservation comme priorité stratégique à prendre en considération dans tout plan de gestion du cheptel. Ledit Plan indique également que la conservation in vivo, in situ et ex-situ, ainsi que la cryoconservation (in vitro) du matériel reproducteur des animaux, représentent une alternative prometteuse, efficace et efficiente dans ce domaine. 

 

Source: Lematin.ma

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER