أنت هنا

Resistance des sols aux maladies (mise en evidence de la resistance d’un sol de la palmeraie de marrakech aux fusarioses vasculaires)

Référence: 
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1989), no 66 , p. 35-54
Auteurs: 
Sedra, H. Rouxel, F.
Année: 
1990
Résumé: 

L’evaluation de la receptivite des sols aux fusarioses vasculaires a l’aide du modele lin-fusarium oxysporum f.sp.lini montre que le sol de la palmeraie de Marrakech presente un niveau de receptivite tout a fait comparable a celui des sols francais resistants, chateaurenanrd et noirmontier (france). Le pourcentage moyen de plantes malades apres infestation de ces sols a la dose de 8000 propagules par g de sol ne depasse pas 3. Une bonne relation est etablie entre les niveaux de receptivite de ces sols et les taux de germination des chlamydospores du f.osp.lini. De plus, il existe une assez bonne concordance entre les comportements de f.o.sp.lini et du F.o.sp.albedinis vis a vis des sols. Parmi les differentes caracterisitiques physicochimiques et microbiologiques des sols considerees, seule l’abondance de la flore bacterienne permet de differencier de maniere significative le sol de marrakech (1.2 x 10 7 germes /g) et les sols resistants (1 - 1.6 x 10 7) des sols les plus receptifs etudies (= 10 6 germes/g).

Texte intégral: 
اطلع على اخر اخبارالمعهد في نشرتنا