أنت هنا

Caractérisation phénologique d'une collection de 102 variétés d'amandier en conditions de moyenne altitude

Référence: 
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2012), no 125-126 , p. 97-117
Auteurs: 
Oukabli, A. (INRA, Meknes (Maroc)) E-mail:oukabli2001@yahoo.fr; Mamouni, A. (INRA, Meknes (Maroc)) E-mail:alimamouni@yahoo.fr; Laghezali, M. Oufquir, M. (INRA, Meknes (Maroc)) Quennou, M. (INRA, Meknes (Maroc)) Amahrach, M. (INRA, Meknes (Maroc)) Lahlo
Année: 
2012
Résumé: 

La floraison de l'amandier, stade phénologique sensible aux gelées, conditionne la répartition géographique des variétés. L'évaluation phénologique de 102 variétés d'amandier durant 10 années en zone de moyenne altitude a montré que les périodes de floraison ont dépendu des variétés, de leur origine géographique et des conditions climatiques de l'année. Les variétés originaires d'Afrique du nord (Maroc, Tunisie), ont fleuri précocement que les autres. Des différences assez importantes existent entre les variétés de chaque groupe et le décalage interannuel a varié de 10 à 20 jours. La durée moyenne de floraison a varié de 2 à 3 semaines et ce phénomène est lié au déroulement du processus de la dormance et du débourrement des bourgeons. Cette variabilité affecte le chevauchement de floraison entre variétés pour l'inter pollinisation. Le choix de variétés à floraison concordante reste de réalisation difficile en raison de la nature génétique du matériel végétal et de la variabilité dans les conditions climatiques. Des variétés ont été identifiées pour leur tardiveté de floraison pour servir de géniteurs pour ce caractère. L'existence de géniteurs d'auto compatibilité au niveau de cette collection, constitue une base pour entamer un programme d'hybridation pour ces caractères en vue de sélectionner des variétés autofertiles qui s'affranchissement des contraintes de pollinisation et du gel.

Texte intégral: 
اطلع على اخر اخبارالمعهد في نشرتنا