You are here

Importance of combined phosphorus and nitrogen fertilization of barley in semi-arid deficient soils

RĂ©fĂ©rence: 
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1993), no 80 , p. 101-109
Auteurs: 
Ryan, J. (INRA, B.P. 290 Settat (Maroc)) Mergoum, M. (INRA, B.P. 290 Settat (Maroc)) Azzaoui, A. (INRA, B.P. 290 Settat (Maroc)) El Mjahed, K. (INRA B.P. 290 Settat (Maroc)) El Gharous, M. (INRA, B.P. 290 Settat (Maroc))
AnnĂ©e: 
1993
RĂ©sumĂ©: 

La majorité des sols des zones arides et semi-arides ont été identifiées déficients en azote. Des sols déficients en phosphore sont aussi présents mais à une fréquence moins. Cette étude a été conduite pour déterminer l’effet des engrais azotés et phosphatés sur la culture de l’orge en zones arides et semi-arides. Cinq doses d’azotes (0, 30, 60, 90, et 120 kg n/ha) et quatre doses de phosphore (0, 10, 20, et 30 kg p/ha) ont été testées sur la variété d’orge arig-8 dans deux sites différentes, (settat et skhour rehamna). Les deux éléments et leur interraction avaient un effet significatif sur tous les paramètres du rendement. Ces résultats montrent l’importance de ces deux éléments dans la nutrition de la culture de l’orge en zones arides et semi-arides. Cependant, l’azote a été l’élément nutritif principal, limitant le rendement après l’eau dans la plupart des sols sauf dans les sols ayant une légumineuse comme précédent culturale et/ou contenant plus de 10 ppm no3-n avant la mise en place de la culture.

Texte intĂ©gral: 
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER