You are here

Effet in vitro de quelques fongicides sur différentes espèces de Dématiés pathogènes sur Sorghum bicolor (L.) Moench

Référence: 
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2006), no 120 , p. 19-48
Auteurs: 
Berber, F. (Université Ibn Tofail, Faculté des Sciences, Laboratoire de Biologie et de Protection des Plantes,Kénitra (Ma)) E-mail:fadwaberber@yahoo.fr; Ouazzani Touhami, A.; Douira, A.
Année: 
2006
Résumé: 

Les essais in vitro de sept fongicides sur les différentes espèces de Bipolaris, de Curvularia et d'Alternaria pathogènes sur le sorgho, ont révélé l'efficacité du tricyclazole et du mancozèbe sur l'inhibition de la sporulation et la germination des spores. Alors, qu'il faut de fortes doses pour inhiber la croissance mycélienne des différents pathogènes testés. Des résultats ont également été obtenus in vivo. En effet, le traitement des feuilles de sorgho par les fongicides entraine une protection importante des plantes. Ainsi, le traitement préventif des plantes par le mancozebe et l'association mancozebe+métalaxyl inhibe complètement B. maydis, B. sorghicola, B. tetramera, B. sorokiniana et C. lunata sur les feuilles de sorgho à la dose de 1000 ppm. Alors que C. tuberculata et A. altenata ne sont complètement inhibé qu'avec la combinaison mancozebe+métalaxyl à la même dose. Tous les fongicides qui ont agit sur le développement des lésions foliaires provoquées par les pathogènes, apportés avant et après l'inoculation, sont capables d'empêcher ou de réduire la sporulation des Biopolaris, C. lunata, C. tuberculata et A. alternata. Les plantes inoculées par les pathogènes et traité préventivement par le mancozebe + métalaxyl, benomyl, mancozebe et méthyl-thiophanate, ont montrés des poids secs élevés de 106 mg et 175 mg pour les différents pathogènes testés.

Texte intégral: 
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER