Vous ĂŞtes ici

10/02/2021 | INRA : Atelier sur la promotion du semis direct sur 1,5 million d’hectares

Message d'erreur

Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).

INRA et ONCA ont  organisĂ© un atelier sur la promotion du semis direct, sur 1,5 million d’hectares dans le cadre de  GĂ©nĂ©ration Green 2020-2030 pour amĂ©liorer la resilience du système cerealier au Maroc.

À l’occasion d’une réunion de concertation pour la déclinaison de la stratégie Génération Green 2020-2030, organisée, vendredi 28 Janvier 2021 par l’INRA, en collaboration avec l’ONCA, il a été question de discuter une feuille de route pour la dissémination de du semis direct et de son déploiement dans le système céréalier au Maroc.

En effet, le semis direct a un rĂ´le prĂ©pondĂ©rant sur le dĂ©veloppement de cultures cĂ©rĂ©alières rĂ©silientes aux changements climatiques, compte tenu de la menace cuisante que constitue le stress hydrique et la dĂ©gradation des sols dans le pays. C’est un constat de dĂ©part qui aujourd’hui fait l’unanimitĂ© et est soutenu depuis un certain temps par les travaux de recherche menĂ©es par  l’INRA et son consortium de recherche au Maroc et ailleurs (IAV HII, ENA et ICARDA).

Une technique efficace pour une agriculture rĂ©siliente et Ă©co-efficiente 

En effet, les rĂ©sultats des recherches menĂ©es depuis les annĂ©es 1980 par l’INRA et par d’autres Ă©quipes de recherche aux niveaux nationale et internationale ont dĂ©montrĂ© que le semis direct constitue une technique appropriĂ©e pour lutter contre le changement climatique. Ce système peut lamĂ©liorer la fertilitĂ© du sol et booster sa productivitĂ© surtout en cĂ©rĂ©aliculture.

Soutenue par la stratĂ©gie GĂ©nĂ©ration Green (GG) qui vise Ă  assurer une production agricole durable en tenant compte de la conservation des ressources naturelles (sols et eaux), , une visioconfĂ©rence a Ă©tĂ© organisĂ©e pour prĂ©senter une feuille de route pour la promotion du semis direct sur 1,5 million d’hectares de terre Ă  l’horizon de 2030.

Ont pris part à cette réunion l’ADA, l’ensemble des DRAs et DPAs, Des chambres d’agricultures, COMADER, le constrtium de recherche ( IAV Hassan II, ENAM, ENFI, UM6P, ICARDA), Fondation Triple A et des organismes privés dont l’OCP Almoutmir, la CECAMA et des ONGs travaillant sur le développement durable de l’agriculture (AGENDA, AMAC, AMSSOL, etc.) et des coopératives agricoles ayant opté pour le semis direct dans différentes régions du Maroc .

Sourceagrimaroc.ma (Edition Electronique du 10/02/2021)

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER