Vous ĂŞtes ici

17/02/2021 | Argan, la révolution en marche

Message d'erreur

Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).

Lancement de nouvelles variétés de plants et de procédés de multiplication inédits pour le passage à une filière structurée et maîtrisée

Le programme de recherche sur l’arganier vise la sélection et la création de génotypes performants en termes de production et de qualité de l’huile, la mise au point de techniques de multiplication conformes et en masse de l’arganier et l’optimisation des techniques de production en arganiculture.

Le Maroc écrit une nouvelle page de l’histoire de l’argan. En effet, Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, a effectué, mardi, une visite au niveau de la province de Chtouka Ait Baha. Concrètement, la visite a porté sur le suivi de projets lancés dans le cadre du Plan Maroc Vert et le lancement de nouveaux projets de développement agricole et rural dans le cadre de la stratégie «Génération Green 2020-2030». Dans le détail, la délégation a visité le domaine expérimental d’Agadir Melk Zhar relevant de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA). Les essais de recherche entrepris dans ce domaine de 73 ha portent sur plusieurs filières, notamment le cactus, l’arganier, la tomate, les agrumes, le bananier, le safran, la stévia, l’orge et le blé. Dans ce sens, une véritable révolution est en cours concernant l’argan.

En effet, le programme de recherche sur l’arganier vise la sélection et la création de génotypes performants en termes de production et de qualité de l’huile, la mise au point de techniques de multiplication conformes et en masse de l’arganier et l’optimisation des techniques de production en arganiculture. Les travaux de recherche menés par l’INRA sur l’arganier permettent aujourd’hui d’atteindre une avancée considérable en matière d’amélioration génétique et d’amélioration de la conduite technique de l’arganiculture. En effet, 6 nouvelles variétés d’arganier ont été développées et inscrites au catalogue officiel. D’autres variétés, dont une variété pollinisatrice performante, sont en cours d’inscription. Les nouvelles variétés développées permettent des performances agronomiques de rendement et de qualité, notamment pour les huiles d’argan. Une multiplication végétative en masse est en cours, par recours aux procédés de greffage et de bouturage. Des techniques de conduite technique de l’arganiculture sont également mises au point, en termes de besoins en eau, de fertilisation et de gestion de l’arganier en arganiculture. Ces avancées permettent aujourd’hui de passer à une étape importante de domestication de l’arganier et de maîtrise de la génétique de l’arganier. Elles facilitent la transition vers une filière structurée et maîtrisée.

Source : aujourdhui.ma (Edition Electronique du 16/02/2021)

Voir aussi mapexpress.ma (Edition Electronique du 16/02/2021)

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER