Vous êtes ici

27/11/2020 | La recherche agronomique peut être capitale pour la filière biologique

Message d'erreur

Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).

La recherche agronomique peut être d’une aide précieuse pour le secteur biologique au Maroc.

Dans un entretien accordé à la MAP, la directrice de recherche à l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), Imane Thami Alami a indiqué que la recherche agronomique peut faire beaucoup de choses pour soutenir la filière bio au Maroc.

Comme le souligne Mme Thami Alami, l’INRA a pour rôle d’accompagner la consolidation des filières dans le cadre de la stratégie “Génération Green 2020-2030”.  Selon elle, “atteindre 100.000 hectares de superficies biologiques n’est pas un objectif facile à atteindre, mais il semble très réalisable au vu de ce qui est accompli dans des pays voisins comme la Tunisie qui atteint environ 35.000 ha en superficies bios”.

“L’INRA est prête à collaborer à travers ses chercheurs de différentes disciplines (économistes, sociologues, entomologistes, microbiologistes du sol, agronomes, agro-technologues, etc) pour élaborer avec toutes les parties prenantes de ce chantier, des programmes de recherche pertinents à même de répondre aux problématiques de la filière, en proposant des innovations, des technologies susceptibles de renforcer la filière”, ajoute cette dernière.

Source : agrimaroc.ma (Edition Electronique du 26/11/2020)

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER