Vous êtes ici

Caractérisations physiques et morphologiques des principales variétés de dattes marocaines

Message d'erreur

Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
Référence: 
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2003), no 107 , p. 59-76
Auteurs: 
Harrak, H. (INRA, B.P. 533, Marrakech, (Maroc) Programme Palmier dattier) Boujnah, M. (INRA, B.P. 415, Rabat, (Maroc) Département de Technologie Agro-Alimentaire) Hamouda, A. (IAV Hassan II, B.P. 6202, Rabat-Instituts (Maroc) Département de Statistique)
Année: 
2003
Résumé: 

Un approfondissement de la caractérisation des principales variétés de dattes marocaines a été entrepris, en étudiant notamment de nouveaux critères de qualité comme le volume, la densité spécifique et la nature fibreuse de la partie de la pulpe entourant le noyau (ô ragô), et en réalisant une classification poussée selon les performances physiques et morphologiques des dattes. Les résultats ont montré une très forte hétérogénéité variétale, permettant de classifier les vingt variétés étudiées dans des groupes de performances différents. La variété Mejhoul s’est avérée la plus performante selon les critères pondéraux et de dimensions, suivie des variétés Boufeggous et Bourhare. Ces trois variétés produisent des fruits dont les dimensions, le poids et l’importance de la pulpe sont intéressants dans le contexte de l’industrie des dattes. La couleur qui domine chez les variétés est le marron. Cet important critère de qualité est valorisant pour la commercialisation des dattes. Il ressort également que 66,5 pour cent des variétés donnent des dattes avec un ôragô riche en fibres. Lorsque celles-ci sont en plus demi-sèches ou sèches, comme c’est le cas des variétés Bouskri, ]ihel et Bourhare, elles peuvent posséder la qualité technologique de la production de farine de dattes. Par contre, une faible teneur en fibres, liée généralement à une haute qualité commerciale (dattes fines), est rencontrée notamment chez les variétés Mejhoul et Boufeggous.

Texte intégral: 
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER