Vous êtes ici

Compétition entre l’avoine stérile (Avena sterilis ssp. macrocarpa Mo) et le blé dur (Triticum durum Desf)

Référence: 
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2004), no 111 , p. 21-32
Auteurs: 
Zidane L. (Université ibn Tofaïl, B.P 133 Kénitra, (Maroc ) Laboratoire de Botanique et de Protection des Plantes, Faculté des Sciences) El Antri M. (Institut National de Recherche Agronomique, Rabat, (Maroc) Laboratoire de Malherbologie) Douira A. (Univ
Année: 
2004
Résumé: 

Les interactions de compétitions entre l’avoine stérile (Avena sterilis ssp. macrocarpa Mo.) et le blé dur (Triticum durum Desf) ont été étudiées en 1998 afin de déterminer les effets des densités croissantes d’avoine stérile (D0=0, Dl=20, D2=40, D3=80 et D4=160 plantes/m2) sur la croissance, le développement et le rendement du blé dur. Les résultats de cette étude montrent qu’au delà de la densité de 20 plantes d’avoine stérile par m2, le nombre de talles et le nombre de feuilles vertes par pied de blé, la hauteur du brin maŒtre du blé et la matière sèche du blé ont été fortement réduits. Le nombre d’épis par m2 et le nombre de grains par épi diminuent quand la densité de l’adventice augmente alors que le poids de 1000 grains n’a pas été affecté. Le pourcentage de réduction du rendement est de l’ordre de 10 pour cent soit 1,6 qx/ha pour la densité de 20 plantes d’avoine stérile par m2, alors qu’il dépasse 20 pour cent pour toutes les autres densités testées. Ces résultats montrent que la densité de 20 plantes d’avoine stérile par m2 constitue probablement le seuil de nuisibilité à partir duquel une stratégie de lutte contre l’avoine stérile s’avère nécessaire.

Texte intégral: 
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER