Vous ĂŞtes ici

Developpement saprophytique du fusarium oxysporum f.Sp.Albedinis dans differents sols de palmeraie et activite antagoniste de quelques microorganismes sur son comportement

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 1 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
RĂ©fĂ©rence: 
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1993), no 82 , p. 53-70
Auteurs: 
Sedra, H. Bah, N. (INRA, Marrakech (Maroc). Laboratoire de Pathologie Vegetale-Mycologie))
AnnĂ©e: 
1993
RĂ©sumĂ©: 

L’absence du bayoud dans la palmeraie de marrakech peut etre expliquee par les phenomenes de resistance des sols aux fusarioses vasculaires. L’estimation de la densité et la composition de la microflore des sols étudiés montrent que les sols de marrakech sont plus riches en flore fongique, bactérienne et actinomycétale que le sol de zagora et le substrat réceptifs au bayoud. La densité moyenne de la population du fusarium est 4 fois moins importante dans le sol de marrakech (672 propagules par g du sol sec) qu’en sol de zagora (2694 propagules par g du sol sec). Dans le mélange: sol à tester et le milieu à coloniser (4v/3v), l’indice moyen de colonisation saprophytique du fusarium oxysporum f. sp. albedinis atteint 100 dans le sol de Zagora, 68,7 dans le substrat et seulement 10 dans le sol de marrakech. Les pourcentages de germination des macroconidies et chlamydospores du parasite placées au contact des sols non traités à la chaleur sont plus importants dans les sols de zagora (92,2 et 40 ) et le substrat e (48 et 24 ) que dans le sol de marrakech (21,4 et 0 ). Ces pourcentages de germination augmentent considérablement et deviennent non différentiels lorsque les sols sont traités à la chaleur. L’infestation des sols préalablement autoclavés avec les bactéries antagonistes fait diminuer nettement le pourcentage de germination des spores du parasite à moins de 12 . Ces observations laissent à penser que les sols de la palmeraie de marrakech sont moins favorables au développement du f.O. F. Sp. albedinis.

Texte intĂ©gral: 
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER