Vous êtes ici

Etude de l'effet des UV-C sur la qualité des fruits des clémentiniers Cadoux et Ain Taoujdate

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 1 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
Référence: 
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2007), no 121-122 , p. 93-107
Auteurs: 
Hamza, A. (INRA, Kenitra (Maroc)) E-mail:hamza.abdelhak@gmail.com; El guilli, M. (INRA, Kenitra (Maroc)) E-mail:mguilli@yahoo.com; Clement, C. (Université de Reims, Laboratoire de Stress, Défenses et Reproduction des Plantes, France) Ait Barka, E. (Uni
Année: 
2007
Résumé: 

Différentes doses d'ultra violet-C (UV-C, 254 nm) 0; 8,75; 17,5; 35 et 70 Kj/m2 ont été appliquées aux Fruits de clémentinier (Citrus reticulata blanco) variétés Cadoux et Ain Taoujdate. Vingt fruits de chaque variété ont reçu différentes doses d'UV-C sur les parties stylaire et pédonculaire. Une semaine après traitement, nous avons mesuré les paramètres de qualité du fruit suivants: poids, taux de peau, taux de jus, acidité, sucres solubles totaux, °Brix et indice de maturité. Pour les deux variétés testées, une dose de 8,75 Kj/ m2 s'est avérée la meilleure, résultant d'une qualité organoleptique et extérieure du fruit identique au témoin. En effet, les paramètres de qualité du fruit n'ont pas été affectés par le traitement UV-C à cette dose. En revanche, à partir de la dose 35 Kj/ m2, des plages nécrotiques ont été visiblement observées sur les fruits. Cette étude a montré le potentiel des UV-C pour la préservation de la qualité organoleptique et externe des clémentines Cadoux et Ain Taoujdate.

Texte intégral: 
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER