Vous ĂŞtes ici

Forecasting potato late blight in Morocco

Message d'erreur

Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
RĂ©fĂ©rence: 
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1997), no 97 , p. 9-16
Auteurs: 
Sedegui, M. (University of Delaware, (U.S.A). Plant and Soil Sciences Department) Carroll, R.B. (University of Delaware, (U.S.A). Plant and Soil Sciences Department) Morehart, A.L. (University of Delaware, (U.S.A). Plant and Soil Sciences Department) Ari
AnnĂ©e: 
1997
RĂ©sumĂ©: 

Un système de prédiction du mildiou de la pomme de terre, Blitecast, a été testé pour une adoption possible au Maroc. Le mildiou causé par Phytophthora infestans (Mont.) de Bary est une maladie importante de la pomme de terre et de la tomate à cause de l'omniprésence de l'inoculum dans certaines zones. Dans l'absence de semences saines et de cultivars résistants, la gestion de la maladie est basée surtout sur la lutte chimique. L'objectif de cette recherche est de réduire le nombre d'applications du fongicide nécessaire pour le contrôle du mildiou par la prévision des conditions environmentales qui favorisent le développement du pathogène. Trois cultivars (Spunta, Desiree et Nicola), largement cultivés au Maroc ont été plantés dans des parcelles repliquées à Larache (nord du Maroc). Le système Blitecast, informatisé dans le programme Wisdom, a été mis en oeuvre pour vérifier son utilisation sous les conditions d'environnement marocain et determiner le seuil pour une ® valeur locale ¯ de sévérité. Les résultats obtenus montrent que Blitecast peut être adapté avec succès pour son utilisation au Maroc pour réduire la valeur de sévérité 18 (communément utilisée aux USA) à 14 ou 12. L'analyse statistique des données, en utilisant GLM de SAS, indique que le cultivar ® Desiree ¯ est plus résistant au mildiou que ® Nicola ¯ ou ® Spunta ¯. La qualité de la technique d'application du fongicide a aussi affecté la sévérité de la maladie.

Texte intĂ©gral: 
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER