Vous êtes ici

Influence de la temperature et du temps d’incubation in vitro, sur l’antagonisme de l’Agrobacterium radiobacter (souche KS4) contre l’Agrobacterium, agent causal de la galle du collet des rosacées fruitières

Message d'erreur

Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
Référence: 
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2001), no 103 , p. 91-101
Auteurs: 
Benjama, Ah. (Institut National de la Recherche Agronomique, BP. 533-Marrakech (Maroc) Laboratoire de Phytobactériologie) Cherif, A. (Ministère de l’agriculture, Nouakchot, (Mauritanie))) Redwane, A. (Faculté des Sciences Ain-Chock, Casablanca (Maroc))
Année: 
2001
Résumé: 

Trente et une souches d’Agrobacterium sp., dont 13 du biovar 1 et 22 du biovar 2, ont été testées in vitro pour leur sensibilité à la bacteriocine produite par la souche non pathogène du biovar 2, l’Agrobacterium radiobacter var. radiobacter, souche 84 de Kerr: Le test de sensibilité est réalisé à 3 températures: 20?C, 26?C et 30?C, et 3 temps: 24 heures, 48 heures et 72 heures d’incubation de la souche K84. Les souches du biovar 1 (90 pour cent) se sont montrées plus sensibles que celles du biovar 2 (45 pour cent) à la K84. Le plus grand nombre de souches sensibles est obtenu à 26?C après 48 heures ou 72 heures d’incubation de la souches 84 de Kerr. Les conclusions sur 24 heures ne sont pas fiables. Le résultat est très important à prendre en considération pour décider de la lutte biologique en plein champ.

Texte intégral: 
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER