Vous ĂŞtes ici

Remarques sur la stabilite et la relation entre les caracteres morphologiques et le pouvoir pathogene du fusarium oxysporum f.sp.albedinis, agent du bayoud du palmier dattier

RĂ©fĂ©rence: 
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1993), no 82 , p. 39-51
Auteurs: 
Sedra, H. (INRA, Marrakech (Maroc). Laboratoire de Phytopatologie)
AnnĂ©e: 
1993
RĂ©sumĂ©: 

L’etude de la stabilite de l’agressivite du fusarium oxysporum f. sp. albedinis, a porté sur quelques dizaines d’isolats et souches du parasite prélevés de palmes atteintes de bayoud et provenant de différentes origines. Les résultats montrent que les repiquages successifs (jusqu’au 4ème) des colonies du champignon quel que soit le mode de transfert sur un milieu de culture artificiel n’altérent globalement en rien leur agressivité sur les plantules du palmier dattier. En outre, la morphologie et le pouvoir pathogène des colonies ne sont pas globalement liés dans notre étude. D’autre part, il semble que le passage de certains isolats sur différents génotypes de palmier ou leur conservation dans le sable n’a pas d’effet sur leur niveau d’agressivité évalué initialement dès leur 1er isolement à partir du végétal atteint. Ces résultats discutés dans cet article et des perspectives de recherche peuvent contribuer à une meilleure connaissance de l’écologie du parasite qui est nécessaire pour une utilisation de l’inoculum.

Texte intĂ©gral: 
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER