Vous ĂŞtes ici

Une analyse des performances de reproduction, de viabilité et de croissance des agneaux a été réalisée à partir des données recueillies au niveau de la station expérimentale El Koudia de l’Institut National de la Recherche Agronomique sur 467 brebis de race Boujâad. Ces dernières ont été accouplées en race pure et en croisement avec les races de béliers D’man, Ile de France et Lacaune rameau viande. Les résultats ont montré que la race du bélier a eu un effet hautement significatif sur la fertilité, le poids de la portée et les performances pondérales de la naissance à 90 jours d’âge, mais elle n’a eu aucune influence sur la taille de la portée de la brebis et la viabilité des agneaux à la naissance et à 90 jours d’âge. La race Boujâad a réalisé les performances les plus faibles, excepté pour la fertilité et la viabilité des agneaux. Le croisement de la brebis Boujâad avec les béliers de races Ile de France et Lacaune a donné les meilleurs gains de poids et productivité pondérale par brebis à 3 mois après la mise bas. L’âge de la brebis et l’année de naissance n’ont pas eu d’effet significatif excepté pour le poids de la portée à 90 jours. A tout âge, les agneaux nés simples de sexe mâle ont réalisé une croissance supérieure à celle des femelles. L’année de naissance a eu un effet significatif sur les performances pondérales des agneaux. Il a été conclu que les races de béliers Ile de France et La caune peuvent améliorer le poids total sevré par la brebis de race Boujaad.

2004
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2004), no 109-110 , p. 205-220

La salinité constitue un obstacle majeur à la croissance des végétaux. La culture des céréales se trouve confrontée à ce problème en Syrie. L’utilisation de lignes résistantes à la salinité est devenue impérative. Dans cet objectif, une étude du bilan hydrique, de l’exclusion foliaire de Na+ et de la sélectivité K +/Na+ au stade début montaison (82 de Jonard) chez cinq lignes de triticale avec quatre concentrations de sel (témoin, 7, 14, 21 mm hos/cm) a été réalisée pour comprendre les mécanismes sous-jacents en vue de mettre au point des critères d’amélioration de la résistance à la salinité.

2004
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2004), no 112 , p. 96-108

Les principales conclusions sur les croisements impliquant les races ovines Timahdite et D’man, réalisés à la station expérimentale El Koudia de l’Institut National de la Recherche Agronomique entre 1992 et 1998, sont présentés dans cet article. Il s’agit particulièrement des résultats des performances et de productivité enregistrés dans les croisements de comparaison des trois races (Ile de France, Lacaune et Mérinos Précoce) et des schémas de production d’agneaux (élevage en race pure, croisement industriel et croisement à double étage). Les résultats d’estimation des paramètres génétiques (différences entre race, hétérosis, héritabilité, corrélation génétique) sont aussi présentés.

2003
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2003), no 108 , p. 73-84

Le noyer commun, Juglans regia L., occupe au Maroc une superficie de 7600 ha essentiellement sous forme de populations de semis dans les vallées de montagnes situées entre 1200 et 1700m d’altitude. La multiplication par semis, seul mode de propagation utilisé par les agriculteurs, a largement contribué à la diversification de cette espèce. Dans le cadre d’une étude du germoplasme local nous avons cherché un indicateur permettant de caractériser ces populations selon leur capacité à résister à la sécheresse. Ainsi, une sécheresse édaphique crée dans les vaisseaux et trachéides, des phénomènes de cavitation, puis conduit à l’embolie et à la perte de la conductivité du xylème. Les courbes de vulnérabilité (CV) représentent le pourcentage de Perte de Conductivité Hydraulique (pour centPCH) en fonction du potentiel hydrique minimum subi par la plante, et caractérise cet effet de l’embolie sur la conductivité hydraulique. C’est pourquoi la vulnérabilité à l’embolie a été étudiée sur des rameaux excisés de noyers issus des prospections effectuées. Un classement des noyers selon leur vulnérabilité à l’embolie a été établi. Les noyers provenant des régions les plus sèches se sont révélés moins vulnérables que les noyers prospectés sous des micro-climats plus humides, ce qui permet de dire que l’établissement de courbes de vulnérabilité est un indicateur pouvant être utilisé dans le programme de sélection vis à vis de la sécheresse ou encore de mieux comprendre les mécanismes mis enjeu par les plantes pérennes en matière de gestion efficiente de l’eau.

2005
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2005), no 114 , p. 79- 91

La minéralisation du carbofuran-14C a été étudiée dans un sol betteravier Marocain sous conditions de laboratoire. L’étude a été conduite sous conditions de sol humide et immergé sur une période de 63 jours. La minéralisation du carbofuran a été déterminée par la mesure de 14C02 formé. Les résultats montrent une haute minéralisation du carbofuran avec 19.2 pour cent de la dose initiale sous conditions humides et 12.4 pour cent sous condition immergée. La vitesse de disparition des résidus extractibles a été supérieure sous condition immergée que sous condition humide. Les résidus liés ont été formés en grandes quantités avec un léger excès sous condition immérgée (33.3 pour cent ) par rapport à ceux formés sous condition humide de sol (29 pour cent ). La quantité des produits organiques volatils formée était très supérieure sous condition immergée avec 18.2 pour cent , alors que celle formée sous condition humide ne dépassait guère 5.6 pour cent . Le principal produit de dégradation est le carbofuranphenol.

2004
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2004), no 109-110 , p. 221- 235

El Haddoury, J. (INRA, BP 589 Settat (Maroc) centre régional de Settat Laboratoire de biotéchnologie); Amri, A. (INRA, BP 589 Settat (Maroc) centre régional de Settat Laboratoire de biotéchnologie); Lhaloui, S. (INRA, BP 589 Settat (Maroc) centre régional de Settat Laboratoire de biotéchnologie); Nsarellah, N. (INRA, BP 589 Settat (Maroc) centre régional de Settat Laboratoire de biotéchnologie)

2005
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2005), no 113 , p. 3-13

Pour assister la sélection des variétés de blé dur pour leurs qualités technologiques, une collection de 1580 génotypes sélectionnés à l’ICARDA, a été testée par l’utilisation d’amorces spécifiques aux gliadines type 45 et type 42 et aux glutenines de faible poids moléculaire (LMW) type 2 et type 1. Les résultats obtenus ont montré que 85 el 89,9 pour cent des génotypes analysés, possèdent les gliadines de type 45 et les glutenines LMW de type 2, qui sont associées à une bonne qualité technologique ; 10 à 8,7 pour cent possèdent les gliadines de types 42 et les glutenines LMW de type 1, qui sont associées à une mauvaise qualité technologique : respectivement 2,4 à 2 pour cent sont des hétérozygotes. L’analyse d’une population de lignées sours F6 Jenah Khatifa/Chaml de blé dur a montré que 47,82 pour cent de lignées ont les glutenines LMW de type 2, le même pourcentage avec les glutenines LMW de type 1 et 4,34 pour cent sont hétérozygotes,

2003
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2003), no 108 , p. 85-98

Dans le cadre de la production de plantes haploides doublées du blé dur (Triticum turgidum ssp. durum) par culture in vitro d’ovaires non fécondés, nous avons étudié pour neuf génotypes l’effet de deux milieux de culture, MS et CI 7. Aussi a-t-on analysé, pour ces deux milieux, l’action de trois concentrations de 2,4-D (acide 2,4 dichlorophénoxyacétique) : 2, 3.5 et 5 mg.L-1, en combinaison avec quatre concentrations en saccharose: 45, 60, 90 et 120 g.L-1. Parmi les différents facteurs étudiés, l’effet du génotype est très déterminant, cependant divers autres facteurs (la nature du milieu de base, les quantités de saccharose et du 2,4-D) agissent en interaction avec le génotype sur la capacité gynogénétique. A partir des neufs génotypes étudiés, 67 plantes toutes chlorophylliennes sont régénérées et seul le cultivar ’Acsad’ s’est avéré récalcitrant.

2005
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2005), no 113 , p. 15-27

L’élevage dans les zones arides s’est fondé pendant des siècles sur une combinaison variable de systèmes agricole et pastoraux. Pendant le siècle dernier, la sédentarisation et la densification des usages des terres ont contribué à l’émergence de systèmes nouveaux, plus productifs mais aussi, d’un point de vue écologique, plus destructifs. Les pâturages étant surexploités, la durabilité des systèmes qui continuent à en dépendre largement est menacée, ainsi qu’est menacé l’ensemble ou l’environnement qui les abrite. D’ou le lien direct entre la problématique de l’élevage et celle de la gestion durable de l’ensemble des ressources naturelles. Les expériences menées en Afrique du Nord et au Moyen Orient suggèrent que les approches intégrées et participatives peuvent générer une gestion plus efficiente des ressources et des politiques plus efficaces de lutte contre la pauvreté. La plus récente de ces approches est l’approche ô Développement locale ô, Elle vise à organiser les populations locales sur une base décentralisée et à les impliquer dans les processus de planification de manière à les responsabiliser en tant que citoyens. Ce papier introduit les principes de base de l’approche, en liaison avec la problématique de l’élevage et celle du développement des petites exploitations.

2004
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2004), no 109-110 , p. 3-26

Pages

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER