Vous êtes ici

La recherche des variétés triploïdes est une voie extrêmement prometteuse dans un programme d'amélioration variétale des agrumes et un atout majeur pour le marché des agrumes frais. En effet, la stratégie retenue s'appuie sur la sélection d'évènements rares de la triploidisation spontanée (via la formation de gamètes diploides). Les travaux réalisés avaient spécialement pour objectif d'étudier l'origine génétique de ces triploides par les isozymes. Deux séries de croisements diploiaes ont été réalisées, la première correspond à des croisements simples, entre la clémentine Sidi Aissa et huit parents mâles de mandarinier (Wilking, Chienka, Carvalhal, Chuika, Satsuma Wase, Lee, Robinson et Dsceola). Tandis que la deuxième série correspond à des croisements diallèles et réciproques. entre trois variétés (Sidi Aissa, Cravo et King of Siam). Les pépins sont extraits des fruits mûrs et les embryons immatures dérivés des pépins anormaux ont été mis en culture ln vitro sur un milieu de Murashige and Skoog avec un supplément de lmgll de l'acide gibbérellique. Les plantules triploides identifiées par la cytométrie en flux ont été ensuite analysées par l'électrophorèse enzymatique, ['on a en recours aux trois systèmes enzymatiques (IDH, PCI, PGM). Cent onze hybrides triploides ont été obtenus par l'analyse par la cytométrie enflux. L'analyse enzymatique des feuilles de ces hybrides a permis de montrer que l'induction spontanée de la triploidie est originaire de la fusion des ovules non réduit et de pollen haploide. Par ailleurs, comme la connaissance du mode de restitution des gamètes 2n est importante pour mieux raisonner la création variétale, ceUe analyse a montré que la majorité des triplaides étudiés sont issus des ovules diploïdes ne conservant que partiellement l'hétérozygotie maternelle.

2008
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2008), no 123-124 , p. 119-133

Au Maroc, la lutte contre la teigne de l'olivier est basée sur les traitements insecticides conventionnels. L'objectif de ce travail est de trouver une alternative à cette méthode de lutte par l'essai de contrôle microbiologique. Nous avons utilisé le Fenthion 50%

2013
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2006), no 120 , p. 137-151

La première combinaison variétale cultivée d'amandiers repose sur la variété 'Marcona' (Mar) dont la floraison n'est pas toujours concordante avec son pollinisateur 'Fournat de Breznaud'. La variété 'Marcona' est toujours considérée comme une variété d'intérêt, ce qui n'est pas le cas de son pollinisateur. La réhabilitation de cette association variété¬pollinisateur passe par la sélection d'un pollinisateur adéquat ayant des fruits de bonnes caractéristiques pomologiques. Un programme de croisement a été entrepris avec des géniteurs choisis sur la base des contraintes identifiées et a conduit à la présélection de 30 hybrides issus de 10 familles différentes. Leur évaluation, en conditions pluviales dans la région de Meknès (Maroc), a montré que les géniteurs 'IXL', 'Nec Plus Ultra' et 'Texas' n'ont pas apporté une amélioration notable des rendements. La productivité de certaines présélections issues de croisements avec le géniteur 'Ardéchoise' (Ard) et 'Aï' a été remarquable. Les hybrides (Ard x Bart 35) et (Mar x Aï 119) ont apporté une amélioration pour le rendement en coque qui a dépassé 10 kg/arbre. Pour ces hybrides, le calibre des amandons se situe entre 1 et 1,3 g et les téguments sont de couleur claire. Ces deux hybrides sont désignés pour être associés à la variété 'Marcona' en tant que pollinisateurs de bonnes qualités et pour remplacer la variété 'Fournat de Brezenaud'.

2008
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2008), no 123-124 , p. 137-154

Le programme d'amélioration génétique des agrumes à l'INRA Maroc a été basé sur la sélection clonale au sein du germplasme en collection et sur les hybridations et l'induction de mutations. Un nombre de 35 variants issus de semis des variétés d'agrumes, dont 34 clones d'orangers (Sanguinilli, Navel, Moro, Grosse Sanguine, Pineapple, Salustiana, Cadenera, Hamlin, Pearson Brown) et une mandarine Ortanique, ont été repérés au niveau de la collection d'Afourer. L'évaluation de ces clones greffés sur le porte-greffe Citrange troyer conduits, dans la région d'Agadir (Domaine Kabbage, Sept Garden) a duré dix années et a porté sur le rendement et les critères liés à la qualité interne et externe du fruit. Les résultats obtenus ont montré que le rendement moyen a varié de 7,6 Kg/arbre à 140 Kg/ arbre tandis que le poids moyen d'un fruit a varié de 88,3g à 344,2g. Le rendement moyen par an a montré une augmentation avec l'âge de l'arbre. Une prédominance des fruits juteux et de calibre moyen avec un diamètre équatorial supérieur à 65 mm, acceptable pour le marché des fruits frais ou l'industrie du jus, a été notée. Parmi les 35 variants, trois clones issus de la variété Sanguinilli présentent des fruits amers, de coloration jaunâtre et avec un taux de chute élevé. L'étude de la maturité des variants au sein de chaque groupe ou entre les 10 groupes a montré que la période de récolte s'étalait sur quatre mois (de janvier jusqu'à avril). Trois clones d'orangers productifs, jouissants la bonne qualité et ayant une bonne aptitude à la conservation sont retenus pour faire partie de la structure variétale en culture. Ces clones sont décrits selon les descripteurs de l'UPOV et proposés à l'inscription au catalogue officiel (ou liste provisoire) comme des nouvelles obtentions de l'INRA Maroc.

2013
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2007), no 121-122 , p. 109-134

Le projet de développement de variétés de colza '00' (Brassica napus L.) a vu le jour au début des années 90. L'objectif global assigné à ce projet de recherche est la mise au point de variétés agronomiquement et technologiquement performantes, de qualité '00'. Le germoplasme de départ est constitué de variétés étrangères introduites de différents pays d'origine. Le colza est une espèce principalement autogame (70%) et donc le type variétal recherché est la lignée pure. Deux méthodes de sélection ont été adoptées, sélection directe et sélection après hybridation. La sélection directe est effectuée à partir d'une population hétérogène dérivée des recombinaisons et brassages entre les différentes introductions, à travers des pollinisations libres en présence massive d'abeilles. La sélection après hybridation commence par des croisements entre parents choisis à partir du matériel végétal introduit et évalué dans différents environnements. En moyenne, une vingtaine de croisements a été réalisée annuellement. Après obtention des hybrides F1, l'avancement des générations se fait par des autofécondations successives selon la méthode de sélection pedigree. Les principaux critères de sélection sont le rendement grain et la teneur en huile. En 2000/01, 10 lignées fixées de la génération F9 ont été retenues pour les essais de rendement. Le rendement grain moyen de ces lignées varie de 11,57 à 28,23 q/ha, alors que la teneur en huile moyenne se trouve entre 44,74 et 48,74%. Actuellement, deux variétés de colza, sélectionnées de ces lignées et codées 'INRA-CZ409' (dérivée de la sélection directe) et 'INRA-CZ289' (dérivée de la sélection après hybridation), ont été inscrites au Catalogue Officiel, sous les noms respectifs de 'Narjisse' et 'Moufida'. Ces deux variétés ont produit, respectivement, un rendement grain de 25 et 19 q/ha et une teneur en huile de 52 et 51% dans 6 environnements différents. Le témoin, 'Helios', qui est une des meilleures variétés introduites et inscrites au Catalogue Officiel marocain, a donné un rendement de 19,38 q/ha et une teneur en huile de 48,39%. Sur la base de ces deux caractères et des caractères liés à la qualité de l'huile et des tourteaux, ces deux variétés sont plus performantes que la variété témoin. Elles sont les premières variétés de colza '00' développées au Maroc.

2008
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2012), no 125-126 , p. 3-14

La présente étude a pour objectif d'évaluer l'influence du stress salin (0,05M et 0,1M de NaCl) sur quatre variétés de Carthame: Cartafri, Cartamar, Sharda et Rancho. L'évaluation a concerné plusieurs caractères morphologiques, physiologiques et agronomiques. Les résultats obtenus ont montré que le stress salin appliqué a affecté la majorité des paramètres étudiés. A cet effet, la présence de NaCl a entraîné une faible diminution de la croissance des plantules (diminution de la hauteur des plantes et de la surface foliaire). Au niveau foliaire, l'effet du sel s'est traduit par une accumulation des teneurs en sucres solubles et en proline, une baisse de la teneur en pigments chlorophylliens et une accumulation du Malondialdehyde (MAD). De même, il y a eu diminution du rendement photosynthétique et du nombre de graines par plante, notamment à 0,1M de NaCl. L'existence de corrélations positives entre la réduction de l'activité photosynthétique, d'une part, et la diminution de la teneur en chlorophylle et du nombre de graines, d'autre part, indique que la réduction du nombre de graines sous l'effet du stress salin serait une conséquence de la réduction de l'activité photosynthétique, expliquée par une diminution de la teneur en chlorophylle. Par ailleurs, et pour la plupart des paramètres étudiés, les 4 variétés ont réagi d'une manière différente au stress salin. En terme de productivité, la variété Cartamar s'est distinguée par un nombre de grains par plante élevé en absence et en présence du sel.

2012
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2012), no 125-126 , p. 15-40

Le pouvoir antioxydant des composés phénoliques a été évalué par le suivi de l'indice de peroxyde au cours de la photooxydation de l'huile d'olive vierge, décolorée en présence de la chlorophylle a, à une intensité lumineuse de 2,62W/m2. Le pouvoir antioxydant des composés phénoliques testés décroît dans l'ordre : hydroxytyrosol acide caféique tyrosol acide syringique. Le mécanisme de désactivation de l'oxygène singulet par les composés phénoliques a été déterminé en étudiant la cinétique de photooxydation de l'huile d'olive décolorée en présence de la chlorophylle a et de différentes concentrations de polyphénols. Les résultats ont montré que les polyphénols réduisent la photooxydation en désactivant l'oxygène singulet.

2012
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2012), no 125-126 , p. 41-56

Une étude a été menée dans la commune rurale Ouled Afif dans la province de Settat réputée pour sa production, consommation et commerce du blé dur. Les objectifs étaient d'appréhender les perceptions des producteurs et des femmes des variétés de blé dur et de déterminer les traits de qualité désirés et recherchés par les utilisateurs. Dix variétés de blé dur inscrites au catalogue officiel ont fait l'objet d'appréciation visuelle moyennant des techniques de classement des préférences auprès de 43 personnes. Les variétés choisies étaient Oued Zenati, Zeramek, Kyperounda, Karim, Massa, RGN 0027, Tomouh, Irden, Nassira et Icamor. Pour chacune de ces variétés, l'évaluation a porté sur des bouquets d'épis et des lots de grains, de semoule, et de farine. Parallèlement, des analyses de la qualité technologique ont été effectuées sur les farines. Il sort des résultats de l'étude que le blé dur occupe une place de choix dans le système des cultures de la zone de l'étude. En 2008, les exploitations étudiées ont consacré en moyenne 37% des terres à la culture de blé dur. Les variétés utilisées étaient Carioca, Karim et Marzak avec 32,4%, 28,9% et 28,5% respectivement. Les classements des épis et du grain essentiellement effectués par des producteurs étaient en faveur de la variété RGN 0027 suivie par Oued Zenati et Massa pour l'épis et Zeramek suivi par Icamor et RGN0027 pour le grain. La variété Irden a été classée en dernière position aussi bien pour l'épis que pour le grain. Les classements des lots de semoule et de farine, effectués par des femmes, ont confirmé la suprématie de Kyperounda pour la semoule et Karim et Irden pour la farine. Les analyses qualitatives des farines ont montré l'ampleur des différences entre les variétés évaluées. La teneur en protéines de Oued Zenati s'élève à 18,89%, celle de Kyperounda à 15,71% contre 9,77% seulement dans la variété Karim. Les valeurs du test de sédimentation se situent entre 62 ml pour Oued Zenati et 28 ml pour Zeramek. Visiblement, les variétés anciennes telles que Oued Zenati inscrite en 1949 et Kyperounda en 1956 continuent à alimenter l'imaginaire des céréaliers et des femmes de la Chaouia représentant ainsi l'idéotype recherché pour la qualité. La mise à la disposition des agriculteurs d'une gamme diversifiée de semences sélectionnées constitue un point d'ancrage essentiel pour réaliser des améliorations escomptées aux niveaux des rendements et de la qualité.

2012
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2012), no 125-126 , p. 57-79

Les milieux de culture d'anthères 190-2 solide et semi liquide ont été comparés du point de vue induction des embryons et régénération de plantules androgéniques en utilisant 7 génotypes de blé tendre. L'induction des embryons androgéniques et la régénération de plantules chlorophylliennes obtenues sur le milieu semi liquide ont été meilleures que celles obtenues sur le milieu solide pour tous les génotypes. Le nombre d'embryons formés pour 100 anthères mises en culture a varié entre 33,5 et 122,9 pour le milieu semi liquide et entre 4,3 et 13,0 pour le milieu solide. Les embryons ont été transférés sur le milieu de régénération 190-2. Le nombre de plantules chlorophylliennes pour 100 anthères mises en culture a varié entre 1,1 et 12,3 pour le milieu semi liquide et entre 0,1 et 0,3 pour le milieu solide.

2012
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2012), no 125-126 , p. 81-95

La floraison de l'amandier, stade phénologique sensible aux gelées, conditionne la répartition géographique des variétés. L'évaluation phénologique de 102 variétés d'amandier durant 10 années en zone de moyenne altitude a montré que les périodes de floraison ont dépendu des variétés, de leur origine géographique et des conditions climatiques de l'année. Les variétés originaires d'Afrique du nord (Maroc, Tunisie), ont fleuri précocement que les autres. Des différences assez importantes existent entre les variétés de chaque groupe et le décalage interannuel a varié de 10 à 20 jours. La durée moyenne de floraison a varié de 2 à 3 semaines et ce phénomène est lié au déroulement du processus de la dormance et du débourrement des bourgeons. Cette variabilité affecte le chevauchement de floraison entre variétés pour l'inter pollinisation. Le choix de variétés à floraison concordante reste de réalisation difficile en raison de la nature génétique du matériel végétal et de la variabilité dans les conditions climatiques. Des variétés ont été identifiées pour leur tardiveté de floraison pour servir de géniteurs pour ce caractère. L'existence de géniteurs d'auto compatibilité au niveau de cette collection, constitue une base pour entamer un programme d'hybridation pour ces caractères en vue de sélectionner des variétés autofertiles qui s'affranchissement des contraintes de pollinisation et du gel.

2012
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2012), no 125-126 , p. 97-117

Pages

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER