Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Transformation par Agrobacterium tumefaciens est la méthode préférée pour la transformation des légumineuses. Communément, les gènes transférés par cette technique sont clonés entre les frontières gauche et droite d'ADN-T (Transferred-DNA) des vecteurs binaires qui se répliquent à la fois dans E. coli et Agrobacterium. Dans cette étude, le nouveau protocole de clonage des gènes 'intérêts "Gateway multisite System" a été utilisé pour insérer une nouvelle construction contenant la séquence HVA1, le promoteur double virus de la mosaïque du chou-fleur (CaMV) 2x35S et le terminateur Nos dans un vecteur binaire pTF101.GW3. Le vecteur binaire généré pTFGat101.11 contenant la construction de gène HVA1 a été ensuite introduit dans la souche A. tumefaciens EHA101. En utilisant le protocole de transformation basé sur l'organogenèse directe à partir des nœuds otylédonaires, nous avons réussi à obtenir 2% des pousses transgéniques de fève qui intègrent la construction de HVA1. Cette intégration a été confirmée par PCR de gène marqueur bar.

2012
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2013), no 127 , p. 3-20

La variabilité génétique de trois variétés locales (JO 232, JO 71, JO 50) et de l’hybride (Gol den FI) du melon cultivés en Jordanie a été étudiée utilisant la technique du RAPD. Les résultants sur l’hybride du melon cultivé en été 2002 ont montré des différences entre les plantes pouvant supporter les différences morphologiques et physiologiques observées par les agriculteurs, De même, des différences entre et au sein des variétés locales ont été révélées par les bandes de taille 1500, 1000, 950, et 460bp en utilisant le marqueur OPA 13. Cette technique a permis de montrer des différences entre les lots de semences des agriculteurs et de la société et des différences entre les variétés locales confirmant son utilité dans l’identification de la diversité génétique et la pureté des lots de semences des hybrides du melon.

2005
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2005), no 113 , p. 77-84

Le palmier dattier (phoenix dactilyfera L.) est une espèce dioïque, monocotylédone et pérenne, qui se reproduit par graines et rejets. Naturellement, la reproduction de l’authenticité variétale est assurée presque à 1000/0 par les rejets. La conformité génétique de grands nombres de plants du palmier produits dans plusieurs laboratoires commerciaux par les techniques de culture in vitro peuvent être affectées à des degrés différents de presque nul à très important en fonction de l’intensité de la pression des paramètres exercées in vitro. Pour identifier la conformité des plants, deux approches basées sur les descripteurs phénologiques et les marqueurs moléculaires ont été développées. Ainsi, 13 descripteurs phénologiques et 44 marqueurs moléculaires RAPD ont été testés sur trois variétés marocaines (Mejhoul, Sairlaylate et Najda (INRA-3Oi 4)) et 30 palmiers produits in vitro par la technique d’organogenèse. Les descripteurs phénologiques sont des caractères quantitatif ou qualitatif, agro-morphologiques intéressant les phoéniciculteurs et les producteurs de dattes ou organo-structural, lesquels ont déjà été démontrés comme descripteurs distinctifs entre les variétés du palmier. Les résultats comparés n’ont pas détecté de polymorphisme entre les populations et leurs palmiers d’origine. Bien que ces résultats obtenus soient encourageants, les recherches continueront à les confirmer sur un grand nombre de variétés et identifier plus de marqueurs moléculaires variés et complémentaires aux descripteurs phénologiques. Ce qui permettrait de mieux apprécier la conformité des plants produits in vitro à différents stades du développement et assurer une bonne qualité des produits. Les avantages et les inconvénients des approches adoptées comme outil permettant l’assurance de la qualité au profit de laboratoires commerciaux de micropropagation des plantes sont discutés. A l’état actuel et vu la difficulté pour assurer le contrôle de la conformité totale, la question pertinente qui survient pour des producteurs de dattes concerne l’adoption d’une confOrmité génétique ou phénotypique.

2005
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2005), no 113 , p. 85-101
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER