Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

La sélection clonale constitue une voie prometteuse de sélection largement utilisée chez les agrumes. Cette méthode a été utilisée par l'INRA Maroc sur l'espèce Citrus Sinensis (L.) Osbeck pour sélectionner des variants performants. Des variants (34), issus de semis apomictique de neuf variétés d'orangers (Pineapple, Pearson Brown, Hamlin, Washington Navel, Sanguinelli, Grosse Sanguine, Moro, Salustiana, Cadenera) ont été repérés au niveau des collections d'agrumes Afourer à Tadla. A partir de la même variété mère, plusieurs variants sœurs ont été sélectionnés pour constituer un groupe de variants génétiquement proches. Ces clones ont fait l'objet d'essai de comportement en comparaison avec leurs parents initiaux dans la région du Gharb sur un sol sablonneux. L'évaluation de ce matériel végétal a duré sept années et a porté sur les critères agronomiques et pomologiques et ceux liés à la qualité du jus. Le rendement moyen a varié de 23,3 kg/arbre à 119 kg/arbre, tandis que le poids moyen d'un fruit a varié de 168g à 320g. Les résultats de ces essais ont montré une prédominance des fruits juteux, de calibre moyen et avec un diamètre équatorial supérieur à 65 mm; critères acceptables pour le marché des fruits frais ou l'industrie du jus. Trois groupes d'orangers prometteurs sont sélectionnés pour le marché de fruits de table: Grosse Sanguine, Salustiana et Sanguinelli et au sein de chaque groupe un variant productif et de bonne qualité a été sélectionné. Ces variants prometteurs ont été décrits selon les descripteurs de l'UPOV et présentés pour l'inscription sur la liste provisoire des variétés d'agrumes.

2013
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2013), no 127 , p. 45-70

Le programme d'amélioration génétique des agrumes à l'INRA Maroc a été basé sur la sélection clonale au sein du germplasme en collection et sur les hybridations et l'induction de mutations. Un nombre de 35 variants issus de semis des variétés d'agrumes, dont 34 clones d'orangers (Sanguinilli, Navel, Moro, Grosse Sanguine, Pineapple, Salustiana, Cadenera, Hamlin, Pearson Brown) et une mandarine Ortanique, ont été repérés au niveau de la collection d'Afourer. L'évaluation de ces clones greffés sur le porte-greffe Citrange troyer conduits, dans la région d'Agadir (Domaine Kabbage, Sept Garden) a duré dix années et a porté sur le rendement et les critères liés à la qualité interne et externe du fruit. Les résultats obtenus ont montré que le rendement moyen a varié de 7,6 Kg/arbre à 140 Kg/ arbre tandis que le poids moyen d'un fruit a varié de 88,3g à 344,2g. Le rendement moyen par an a montré une augmentation avec l'âge de l'arbre. Une prédominance des fruits juteux et de calibre moyen avec un diamètre équatorial supérieur à 65 mm, acceptable pour le marché des fruits frais ou l'industrie du jus, a été notée. Parmi les 35 variants, trois clones issus de la variété Sanguinilli présentent des fruits amers, de coloration jaunâtre et avec un taux de chute élevé. L'étude de la maturité des variants au sein de chaque groupe ou entre les 10 groupes a montré que la période de récolte s'étalait sur quatre mois (de janvier jusqu'à avril). Trois clones d'orangers productifs, jouissants la bonne qualité et ayant une bonne aptitude à la conservation sont retenus pour faire partie de la structure variétale en culture. Ces clones sont décrits selon les descripteurs de l'UPOV et proposés à l'inscription au catalogue officiel (ou liste provisoire) comme des nouvelles obtentions de l'INRA Maroc.

2013
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2007), no 121-122 , p. 109-134

Les fruits des citrus exportent des quatites substantielles des elements fertilisants. En consequence, pour maintenir la fertilite des sols de vergers de citrus a un niveau satisfaisant pour une bonne production, il est indispensable de fournir aux sols des elements perdus par la recolte. Les elements fertilisants exportes par les fruits doivent etre fournis aux arbres regulierement pour eviter une baisse de la production. L’azote est l’element dominant dans la majorite des fruits de citrus au maroc, alors qu’aux etats-unis c’est le potassium. Le besoin des citrus en potasse est aussi important que le besoin en azote et, dans certains cas, plus important. Dans la comparaison de repartition des pourcentages moyens des elements mineraux des fruits de citrus des etats-unis et du maroc, la dominance de l’azote sur le potassium des fruits au maroc devient evident. Malgre les teneurs elevees de calcium dans les feuilles de citrus au maroc, le pourcentage de cet element dans un fruit parait faible.

1972
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1972), no 43 , p. 31-37

Deux essais ont ete effectues au cours de l’annee 1966. Le premier avait pour but de definir les meilleures conditions d’emploi du 2-aminobutane, et de le comparer a un complexe iode desinfectant. Comme toujours, l’orthophenylphenol a ete utilise en tant que temoin. On a egamlement etudie la stabilite de differentes formulations de 2-aminobutane. Cet essai a montre que le 2-aminobutane avait, vis-a-vis des pourritures verte et bleue, une efficacite comparable a celle de l’orthophenylphenol. Le 2-aminobutane perd une partie de cette efficacite, lorsque les bains sont suivis de rincage, mais ce rincage est necessaire. On peut envisager une succession d’orthophenylphenol et de 2-aminobutane, ou bien le 2-aminobutane seul, a une concentration d’au moins 2. Dans les conditions de l’exploitation, le copmlexe iode n’a pas montre un pouvoir desinfectant suffisant. Le deuxieme essai a envisage, pour la premiere fois au maroc, l’utilisation du thiabendazol comme desinfectant des fruits. On a egalement etudie la possibilite d’incorporer le 2-aminobutane dans une cire que l’on pulverise sur les fruits. Le thiabendazol s’est eleve dans tous les cas, au moins egale au 2-aminobutane et a l’orthophenylphenol. Cependant, sa tres forte acidite rend son emploi impossible dans les conditions actuelles des stations de conditionnement. Il faut songer a une modification de sa formulation et eventuellement, de son mode d’application.

1966
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1966), no 21 , p. 27-52

Apres avoir note l’interet des traitements fongicides et du rincage des agrumes livres a l’exportation, les auteurs presentent 3 formulations de produits fongicides utilises au maroc ainsi que les fruits sur lesquels les essais ont ete realises. Le protocole des essais et les analyses effectuees sont les suivants: - controle chimique des produits et des bains; - mesure d’ortophenylphenol retenus par le pericarpe; - examen de l’etat des fruits; - test de benlloch (mesure de la protection des fruits due aux fongicides). Apres discussion de ces analyses et de leurs resultats, les auteurs concluent que les trois formulations ont montre une efficacite comparable, mais, toutefois, lors des traitements sans rincage, des brulures ont ete remarquees sur les fruits. Ces essais devront etre poursuivis sur d’autres varietes d’aurange et avec d’autres formulations.

1964
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1964), no 12 , p. 75-87

Le traitement des fruits, indispensable pour eviter les pourritures en cours de tronsport, ne peut etre effectue qu’au moyen de produits autorisees par la legistation des pays importateurs. De nouvelles dispositions devant etre adoptees sous peu, en europe, necessitent la recherche de produits fongicides moins toxiques que ceux qui sont actuellement en usage. Le 2-amunobutane, en essai depuis 1962 aux etats unis, a ete mis au cours d’une experience, en competition avec l’orthophenylphenate de sodium, utilise couramment au maroc. Les resultats de ces tests ont montre une activite presque egale des deux produits. Les etudes doivent etre poursuivies, afin de preciser les conditions d’emploi.

1965
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1965), no 14 , p. 19-28

Les auteurs ont etudie l’application des techniques de fumigation a la desinfection des locaux et des fruits contre les moisissures. Pour la desinfection des locaux, les bombes fumigenes a base d’orthophenylphenate de sodium presentent une reelle efficacite. Dans une station d’emballage, ce traitement pourrait etre utilise conjointement au badigeonnage des murs au moyen d’une peinture a base d’albotene. Pour la desinfection des fruits, de bons resultats ont ete obtenus avec une dose de 4 g/m3, pouvant eventuellement etre reduite a 3 g/m3, afin de ne pas passer la concentration de residu toleree sur les fruits.

1965
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1965), no 15 , p. 23-35

Plusieurs essais ont ete realises dans le but de connaitre les conditions optimales d’emploi du 2-aminobutane, dans la lutte contre les moisissures des agrumes, au cours du conditionnement et du transport. Divers autres produits, y compris des additifs, ont egalement ete mis en competition, afin d’evaluer leur efficacite et leur utilite. Les meilleurs resultats ont ete obtenus par l’orthophenylphenol et le 2-aminobutane. L’utilite du rincage apres le traitement a ete demontree une fois de plus. On envisage donc l’utilsation d’une formulation de chlorure ou de sulfate de 2-aminobutane, a ph = 8, sans mouillant, et contenant 1 ou 2 de matiere active.

1966
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1966), no 18 , p. 1-30

Le « mal secco » est une trachéomycose des agrumes spécifique du Bassin méditerranéen, où elle progresse lentement d'est en ouest ; elle affecte également le littoral géorgien de la mer Noire. Après sa découverte en Algérie et en Tunisie, seuls I' Espagne, le Portugal et le Maroc paraissent actuellement indemnes de cette maladie. Ses symptômes ne sont pas absolument spécifiques et consistent notamment dans le dessèchement des feuilles des jeunes rameaux, suivi ou non de chute. Ce dessèchement gagne les branches et le tronc, avec une vitesse et selon une importance dépendant de nombreux facteurs : emplacement du point d'infection, souche du champignon, nature de I' hôte, etc. Le «mal secco » est provoqué par Deuterophoma tracheiphila PETRI et détruit rapidement toutes les espèces de citrus si celles-ci sont infectées par le pied, mais se développe plus ou moins lentement si la contamination se produit sur des parties aériennes de I'arbre : dans ces conditions, I'oranger (Citrus sinensis OSB.), le mandarinier (C. reticulata BLANCO) sont tolérants, le cédratier (C. medica L.), le citronnier en général (C. Iimon BURMANN) et la lime vraie (c. aurantifolia Sw.) très sensibles. En tant que porte-greffe, le Poncirus trifoliata et le bigaradier (C. aurantium L.) sont sensibles, la limette de Palestine et le Rough lemon le sont davantage. on connaît des porte-greffe, comme Citrus volkameriana PASQUALE, et la mandarine Cléopâtre, très tolérants à la maladie, ainsi que quelques variétés de citrons (Santa Teresa, clone de Femminello en Sicile ; Lamas en Turquie). L'infection a lieu en automne, hiver et printemps, principalement en janvier. Le développement du mycélium et la production de pycnides ont leur optimum entré 12 et 20°C environ. Au-dessus de 30°C, la progression du champignon s'arrête. Le champignon produit diverses toxines et une de ses lignées induit dans les vaisseaux du bois une coloration habituellement jaune orangé à rouge, parfois noirâtre ; cette coloration peut être développée artificiellement et servir au diagnostic précoce de l'affection. Les probabilités de contamination sont d'autant plus faibles que I'arbre est en meilleur état végétatif : aussi toute cause d'affaiblissement (froid, vent, grêle, forçage, dommages aux racines) prédispose à la contamination, bien que n'étant pas indispensable. Les moyens préventifs de lutte consistent dans I' utilisation de porte-greffe et de greffons de variétés tolérantes et dans le report à l'été des façons culturales (labours profonds, apports d'engrais) qui, effectuées en hiver, sont une importante cause d'infection. Les moyens curatifs ne sont tous que des palliatifs : ils vont de I' arrachage des arbres à la simple amputation des parties se desséchant et de celles situées immédiatement au-dessus ; I' incinération des écorces couvertes de pycnides, des rameaux et feuilles tombées, ainsi que des pulvérisations de bouillie bordelaise ou d'autres fongicides sur la partie aérienne et le sol sont également conseillées. Toutes les parties de l'arbre, y compris les racines, doivent être maintenues dans le meilleur état possible.

1963
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1963), no 9 , p. 89-125

Pages

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER