Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Ayant ete alerte par un deperissement du geranium rosat (pelargonium capitatum ait.) D’origine non parasitaire, cause par une asphyxie des racines, l’auteur durant plusieurs annees a examine des sujets isoles dans des parcelles et pouvant mourir au cours des cultures conduites durant 3 a 5 annees. Cette mortalite est due a un complexe parasitaire s’attaquant a des plants conduits en tete de saule par des coupes brutales des parties aeriennes destinees a la distillerie. Un certain nombre d’organismes ont ete observes, les plus abondants et les plus dangereux sont gnomonia geranii hollos et botryodiplodia theobromae pat. Auquel est rattache lasiodiplodia frezaliana faurel et schotter. Ces deux champignons sont accompagnes d’une flore assez abondante et certains paraissant des especes nouvelles sont decrits sous le nom de leptosphaeria elaoudi, lasiosphaeria geranii, ceratostoma geranii, bakerophoma pelargonii, dothiorella rosatii, cytosporina verrucosa. Une liste des parasites trouves sur geraniales est ensuite donnee ainsi qu’une importante bibliographie traitant de la question.

1965
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1965), no 16 , p. 43-98

L'auteur rapporte la présence en Tunisie, dans la région de Menzel Bou Zelfa de pourridié, Clitocybe tabescens (SCOP. ex FRIES) BRES. attaquant un nombre plus ou moins grand d'arbres dans les plantations d'orangers Maltaise sanguine greffés sur bigaradier. Il donne les principales caractéristiques extérieures de ce champignon, dont I'origine semble être la présence d'individus vivants ou de parties mortes de tamaris (Tamarix sp.). Le peu d'étendue des dégâts n'a pas encore permis d'essayer une méthode de lutte ; des mesures sont toutefois conseillées pour empêcher I' extension de la maladie, dont il est rappelé les ressemblances avec le pourridié à armillaire, Armillariella mellea (QUEI. ET ex VAHL) KARSTEN.

1963
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1963), no 9 , p. 79-87
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER