Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

La presente note constitue la premiere mention de phytophtora syringae au maroc. La souche est deposee a la mycotheque du laboratoire de pathologie de la station centrale de recherches sur les agrumes de l’institut national de la recherche agronomique a rabat sous la reference c 603. La determination est confirmee par l’examen d’autres caracteres microscopiques. Ce parasite est donne pour avoir un optimum de croissance vers 20?c et un maximum aux environs de 23?c.

1966
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1966), no 18 , p. 31-34

L’auteur, discutant l’avis de L. Trabut qui considere la clementine comme un hybride entre la mandarine commune (c. Reticulata bl.) Et le bigaradier granito (c. Aurantium l.), pense qu’elle pourrait etre une variete de tangerine directement introduite de la region de canton (Chine). Il en existe au moins deux clones, l’ordinaire, auto-incompatible et, en consequence, totalement asperme en l’absence de pollinisation croisee, et le clone monreal, autocompatible et toujours rempli de nombreux pepins. La clementine est reputee de fructification capricieuse, mais l’auteur estime que des conditions ecologiques particulieres, une fumure azotee importante et, dans les cas rebelles, la pratique d’une incision annulaire correctement realisee permettent de corriger cette defectuosite. Une description etendue (arbre, feuille, fleur et fruit) est donnee: cette variete se signale par un feuillage d’une ampleur inhabituelle pour une mandarine, une extreme precocite et une monoembryonie presque absolue.

1963
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1963), no 7 , p. 1-34

L'auteur fait le point des connaissances actuellement acquises au sujet de troubles des citrus appelés suivant les auteurs "xyloporose", "cachexie" ou "fovea". De nombreuses expériences tendent à démontrer que ces affections sont causées par le même virus. Les différences dans le degré d'expression des symptômes de cette maladie ne sont que le résultat de différences dans la réaction variétale. Des cas de "xyloporose-cachexie" ont été observés en 1959 sur mandarinier Commun et limette de Palestine utilisée comme porte-grefte de I'orange Shamouti ; depuis, une enquête a permis de constater que le Clémentinier est également très sensible à cette affection et que les arbres malades ne sont pas rares. Il est recommandé d'apporter le plus grand soin dans le choix des pieds-mères destinés à la fourniture des greffons.

1964
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1964), no 10 , p. 33-53

La mandarine commune n’est connue que du bassin mediterraneen ou elle est la variete commerciale de mandarine la plus cultivee dans tous les pays sans exception. Elle est apparue en culture entre 1810 et 1820 et a servi a m.Tenore pour la description de citrus deliciosa, mais qui doit ceder la priorite a c.Reticulata blanco. On lui connait une trentaine de synonymes, dont ô willow leaf ô dans les pays de langue anglaise. D’un parfum incomparable, sa culture est toutefois en regression, la presence de nombreux pepins ayant la defaveur des consommateurs. La mandarine commune est excessivement sensible a la xyloporose et presente de tres nombreux cas de psorose 9 (psorose ecailleuse et psorose alveolaire). Son comportement envers la gommose a phytophthora semble bon. Une description etendue de l’arbre, de la feuille, de la fleur et du fruit est donnee; les caracteristiques principales de cette variete sont: la forme etroitement lanceolee de la feuille, son odeur tres specifique lorsqu’on la froisse, le nombre reduit d’etamines, le tres fort degre de polyembryonie des pepins, la couleur vert pistache des cotyledons.

1962
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1962), no 5 , p. 29-51

Pages

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER