Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Les recherches menées sur l’utilisation du citrange Troyer (Poncirus trifoliata L.x Citrus sinencis L. Osbeck) comme porte-greffe pouvant remplacer le bigaradier (Citrus aurantium L.) sont prometteuses. Cependant, la présence du calcaire actif dans les sols limite son usage à cause de l’apparition de la chlorose ferrique. Aussi, l’objectif de cette étude est de passer en revue les recherches consacrées au comportement de ce porte-greffe en sols calcaires.

1996
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1996), no 93 , p. 107-115

La sélection clonale constitue une voie prometteuse de sélection largement utilisée chez les agrumes. Cette méthode a été utilisée par l'INRA Maroc sur l'espèce Citrus Sinensis (L.) Osbeck pour sélectionner des variants performants. Des variants (34), issus de semis apomictique de neuf variétés d'orangers (Pineapple, Pearson Brown, Hamlin, Washington Navel, Sanguinelli, Grosse Sanguine, Moro, Salustiana, Cadenera) ont été repérés au niveau des collections d'agrumes Afourer à Tadla. A partir de la même variété mère, plusieurs variants sœurs ont été sélectionnés pour constituer un groupe de variants génétiquement proches. Ces clones ont fait l'objet d'essai de comportement en comparaison avec leurs parents initiaux dans la région du Gharb sur un sol sablonneux. L'évaluation de ce matériel végétal a duré sept années et a porté sur les critères agronomiques et pomologiques et ceux liés à la qualité du jus. Le rendement moyen a varié de 23,3 kg/arbre à 119 kg/arbre, tandis que le poids moyen d'un fruit a varié de 168g à 320g. Les résultats de ces essais ont montré une prédominance des fruits juteux, de calibre moyen et avec un diamètre équatorial supérieur à 65 mm; critères acceptables pour le marché des fruits frais ou l'industrie du jus. Trois groupes d'orangers prometteurs sont sélectionnés pour le marché de fruits de table: Grosse Sanguine, Salustiana et Sanguinelli et au sein de chaque groupe un variant productif et de bonne qualité a été sélectionné. Ces variants prometteurs ont été décrits selon les descripteurs de l'UPOV et présentés pour l'inscription sur la liste provisoire des variétés d'agrumes.

2013
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2013), no 127 , p. 45-70

La cochenille violette, Parlatoria pergandii (Comstock), étudiée sur deux années successives 2002 et 2003 présente trois générations annuelles sur l'oranger "valencia-Iate (Citrus sinensis L.) dans la région agrumicole du Gharb au nord-ouest du Maroc. La première génération débute sur feuilles à partir de mars-avril, alors que les jeunes fruits ne Sont réellement infestés qu'au moment du démarrage de la génération d'été. En juillet. Cependant, l'orange "valencia-late" qui persiste sur l'arbre entre 10 et 12 mois, de la nouaison à la récolte, est une variété où la troisième génération débute à la véraison en octobre; elle se maintient et prolifère sur fruits tout au long de l'automne el de l'hiver, amenant de fortes infestations à la récolte. Deux périodes de lutte contre la cochenille peuvent être retenues pour sauver la production au cas où les infestations ne sont pas limitées par des facteurs biotiques ou abiotiques: l'une contre la génération du printemps en juin-juillet, la deuxième, si nécessaire contre la génération d'automne en octobre. Les chaleurs estivales réduisent fortement les populations de la cochenille et de son principal parasitoïde autochtone, Aphytis hispanicus (Mercet). L'été caractérisé par des températures maximales excessives au mois d'août: moyenne des maxima, 33,6°C en 2002 et 37,7°C en 2003, engendre des taux de mortalité pouvant atteindre ou dépasser les 90% parmi les populations de la cochenille, avec parfois une disparition quasi complète de l' auxiliaire. En effet, pour ce dernier, si les taux de parasitisme en période favorable de printemps et d'automne 2002 ont permis d'atteindre des maxima de l'ordre de 27 à 50%, A. hispanicus n'est pas retrouvé en verger suite aux fortes températures de l'été 2003. La surveillance des populations de la cochenille violette doit donc tenir compte de la phénologie de cette espèce et de l'activité de son auxiliaire, qui seront liées à ['évolution de la phénologie de la plante hôte et aux variations des conditions climatiques en verger.

2006
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2006), no 118-119 , p. 21-39

L’étude de l’aptitude à la conservation des fruits d’orangers Valencia late et Washington Navel sur 4 porte greffes (Bigaradier, Rough lemon, Mandarinier, Cléopatre, et Citrange Troyer) a donné les résultats suivants: - Les principales pourritures rencontrées durant toute la période de conservation des fruits d’oranger Valencia, en chambre froide à 5?C, sont les pourritures à Pennicillium (98), avec une prédominance de la pourriture bleue (P. italicum), et à un degré moindre la pourriture à Alternaria (2); - Après trois mois de conservation, les taux d’avarie observés différent selon le porte greffe, ainsi, les fruits de Valencia sur bigaradier ont montré une aptitude à la conservation meilleure (2,9 de pourriture) que ceux sur citrange Troyer (10); - La température de conservation affecte le développement des pourritures sur les fruits Navel. Ces derniers conservés à 6?C montrent plus de pourritures (35) que ceux conservés à 4?C (21?) ou à 2?C (3) après 6 semaines de conservation. Cependant, cette dernière température s’est révélée préjudiciable pour la conservation des fruits. La température de 4?C s’est montrée adéquate pour la conservation des Navel; - Les principales pourritures rencontrées sont celles dues à Penicillium avec une prédominance de la pourriture verte (P. digitatum) aux différentes températures testées. La pourriture bleue et la pourriture mixte ne se sont pas developpées à 2?C; - Les oranges Navel sur mandarinier Cléôpatre ont montré une meilleure aptitude à la conservation (14) que ceux sur rough lemon (33).

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994), no 85 , p. 137-147

La pregermination des graines et leur semis sous tunnel ont permis de realiser des grains appreciables en temps, en espace et en quantite de graines necessaires pour l’obtention d’un nombre de plantules donne. L’utilisation d’un substrat adequat avec l’emploi de conteneurs ainsi que l’adoption des tunnels plastiques et de la technique de microecussonnage ont permis de reduire considerablement les delais de production de plants livrables. Il est ainsi devenu possible de produire jusqu’a 100.000 Plants par ha et par an au lieu de 30.000 Plants par ha tous les deux ans.

1988
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1988), no 64 , p. 1-11

La demande accrue en greffons selectionnes nous a amene a chercher des techniques de multiplication rapide permettant de valoriser au maximum le materiel vegetal disponible. Le greffage en fente, adapte aux agrumes a la station d’el menzeh, a permis de doubler le nombre de greffons habituellement preleve sur un clementinier et de l’accroitre de 150 a 200 dans le cas de l’orange. La technique vient s’ajouter aux techniques classiques de greffage connus au maroc. Elle permet un gain de temps appreciable, avec un taux de reussite eleve et une grande homogeneite des plants greffes.

1988
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1988), no 64 , p. 22-31

Les plantules de citrange troyer (poncirus trifoliata (l.) Raf. X citrus sinensis (l.) Osbeck) ont ete elevees, avec ou sans champignon mycorhizogene glomus fasciculatum (thaxter) gerd. & Trappe, en pepiniere en sol traite ou non au bromure de methyl. Les plants inocules ont montre une croissance et un poids sec, significativement, plus eleves que les plants temoins non-inocules, surtout en sol fumigue. La concentration en phosphore au niveau des feuilles etait plus elevee dans le cas des plants mycorhizes par rapport a ceux non mycorhizes.

1988
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1988), no 64 , p. 63-69

Le syndrome de la maladie de l’oranger valencia late ne correspond a aucune maladie decrite chez les citrus. Etant donne que les resultats preliminaires de cette etude demontrent qu’un agent infectieux est present, en raison des symptomes foliaires obtenus sur oranger de semis, les essais de transmission des symptomes corticaux se poursuivent. Il reste encore a etablir la nature de l’agent infecttieux.

1979
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1979), no 57 , p. 21-27

Les auteurs decrivent les symptomes observes sur les arbres atteints: aspect touffu, feuillage, jaunatre, faible developpement, un fort stem-pitting et des malformations du tronc et des rameaux. Ils rapportent que les indexations effectuees et les symptomes observes ne permettent pas pour le moment d’assimiler cette anomalie a une maladie connue. Du fait que la transmission par greffage n’a pas encore ete reussie, on ne peut assimiler l’anomalie a une virose et les symptomes observes sur quelques feuilles de citrange troyer inocules sont trop insuffisants. Par contre, la transmission de l’anomalie par les graines a pu etre realisee. Les symptomes ont ete observes sur 2,16 et 3,6 de jeunes plants issus des arbres anormaux dans des semis effectues en 1972 et 1973.

1987
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1980), no 60 , p. 81-92

Au cours de cette etude, nous avons compare l’action curative et preventive du thiabendazole, du benomyl et du thiophanate-methyle sur la pourriture verte des oranges. En traitement curatif, ces trois fongicides se sont montres egalement efficaces. Par contre, les traitements preventifs ont revele la superiorite du benomyl a 0,5 et du thiophanate-methyle a 1 lorsque les traitements ne sont pas suivis de rincage, et seulement du benomyl lorsque le bain est suivi de rincage. Des moisissures dues a oospora, rhizopus et alternaria sont apparues surtout sur les fruits ayant subi des traitements curatifs, et ceci quel que soit le fongicide utilise. Dans les traitements preventifs, elles ont ete observees sur les oranges rincees. Il serait interessant de poursuivre cette etude afin de voir si l’agent propagateur de ces pourritures est le bain de trempage lui meme, ou bien les drosophiles dont la presence a ete constatee au cours de l’essai.

1971
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1971), no 38 , p. 45-55

Pages

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER