Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 1 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

15 maladies virales des cultures agricoles et maraicheres du maroc ont ete etudiees au cours de l’annee 1973. Les agents pathogenes determines sont les suivants: le virus de la mosaique de la canne a sucre, souche d (smv-d); le virus de la mosaique de la canne a sucre, souche ômaize dwarf mosaicô type a (maize dwarf mosaic virus str. A); le virus de la mosaique du mais (maize mosaic virus); le virus y de la pomme de terre (pvy); le virus de la mosaique du tabac (tmv); le virus de la mosaique de la pasteque (wmv), souche wmv-2; le virus de la mosaique du concombre (cmv); le virus de la mosaique de la luzerne (amv); le virus de la mosaique commune du haricot (bean common mosaic virus); le virus de la mosaique du soja (soybean mosaic virus); le virus du ôyellow dwarfô de l’oignon (onion yellow dwarf virus); le virus du ôbushy stuntô de la tomate (tbsv), souche ômottled crinkleô de l’artichaut (artichoke mottled crinkle virus); le virus latent (type italien) de l’artichaut (artichoke latent virus); le virus de la mosaique de la laitue (lettuce mosaic virus); le virus de la ômarbrure chlorotique du carthameô (ôsafflower mottle virusô) - denomination preliminaire. Les caracteristiques des maladies sont brievement decrites en mettant l’accent sur les aspects pratiques: la symptomatologie, l’importance economique, les voies de dissemination et les possibilites de lutte. C’est a notre connaissance la premiere fois que les viroses citees ont ete identifiees experimentalement au maroc.

1973
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1973), no 47 , p. 29-67

La culture de la tomate au maroc est tres handicapee par une maladie vasculaire connue sous le nom de ômaladie du filô causee par deux champignons parasites appartenant aux genres fusarium et verticillium. Notre etude a porte sur les verticillium isoles des plantes de tomate attaques par cette maladie. On sait d’apres les etudes bibliographiques que la formation des microsclerotes est induite par un facteur diffusible synthetise par le thalle et actif a patir d’un seuil de concentration. L’edification des microsclerotes met en oeuvre plusieurs processus: elargissement et cloisonnement d’articles myceliens, puis melanisation et bourgeonnement des elements precedents. Les deux derniers phenomenes ont ete induits separement au cours de notre experimentation: le voisinage d’un thalle de la souche marocaine stimule en effet la melanisation des hyphes chez le v. Albo-atrum, et un milieu tres concentre en glucose stimule le bourgeonnement (apparition des formes levures). Ces resultats semblent indiquer que ces deux phenomenes sont independants et font intervenir des processus physiologiques differents qu’il serait sans doute interessant d’etudier plus completement.

1974
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1974), no 50 , p. 1-88

Afin de rechercher le meilleur rendement possible des tomates de primeur dans la region de casablanca, l’auteur a fait varier l’ecartement entre les plants en liaison avec le mode de conduite des plantations. Dans les essais, l’ecartement entre les plants ont varie de 20 a 105 cm, en utilisant le cordon simple, le cordon double et le cordon triple. Le meilleur mode de culture est le cordon double avec un ecartement de 30 cm entre les plants.

1965
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1965), no 15 , p. 111-118

Cette publication fait suite a celle du meme auteur parue en avril 1964 (al awamia, 11, pp. 111-130). Apres une nouvelle serie d’essais, l’auteur conclut a l’utlite des pulverisations hormonales sur les cultures de tomates de primeur dans la region de casablanca. L’action de ces hormones est efficace sur toutes les varietes testees, mais d’un point de vue commercial, seules marmande et eclaireur donnent dans ces conditions des rendements rentables pour les maraichers.

1965
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1965), no 17 , p. 35-48

Apres avoir expose les raisons et les buts des pulverisations hormonales, l’auteur decrit la realisation des essais sur tomates de primeur et en donne les resultats. Enfin il envisage de nouveaux objectifs pour l’experimentation a venir.

1964
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1964), no 11 , p. 111-130

l’auteur etudie les avantages respectifs des semis en place et des semis en pepiniere des tomates de primeur et recherche quelle est l’epoque optimum pour effectuer ces semis dans le souss. Des resultats des essais il ressort que les semis en place ameliorent la precocite, les rendements et la croissance des plantes. En ce quI concerne le calibre des fruits, les semis en place sembleraient donner des fruits plus petits. Conjointement a ces essais, l’action des traitements hormonaux a ete etudiee. Les resultats n’ont pas ete vraiment concluants. Il semble toutefois que ces traitements pourraient procurer, mais dans une moindre mesure, des avantages analogues a ceux que donne le semis en place. L’auteur conclut en preconisant dans le souss et peut-etre aussi dans la zone littorale les semis en place. La meilleure epoque de semis dans le souss, se situe, a son avis, entre le 1er octobre et le 1er novembre, plus specialement vers le 15 octobre. Pour les semis en place cette date peut etre repoussee jusqu’au 1er novembre.

1961
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1961), no 1 , p. 143-162

Pages

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER