Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

La présente étude est une synthèse des travaux de recherche effectués jusqu’à présent sur les parasites des légumineuses alimentaires au Maroc. Bien que les travaux de recherche soient peu nombreux et fragmentaires, des conclusions importantes peuvent être tirées; des dégâts importants dus à l’orobanche ont été signalés sur la fève, le petit-pois et la lentille. L’emploi judicieux du glyphosate, un herbicide total, permet un bon contrôle de ce parasite. La maladie des taches chocolat, l’anthracnose et la rouille sont d’autres maladies importantes de la fève. L’anthracnose constitue la contrainte majeure du pois-chiche. L’importance des dégâts des autres maladies varie en fonction des conditions climatiques dans différentes régions. La lentille et le petit-pois sont attaqués par plusieurs maladies qui restent peu étudiées. Les travaux de recherche futurs doivent être axés sur : la lutte intégrée contre l’orobanche de la fève, de la lentille et du petit pois, l’anthracnose et les maladies vasculaires du pois chiche et de la fève, la tache chocolat de la fève, l’oïdium et l’anthracnose du petit-pois, la rouille de la lentille et de la fève; des études biologiques et épidémiologiques des pathogènes responsables de ces maladies; enfin la recherche de sources de résistance à ces pathogènes. Mots-clés : maladies, parasites, légumineuses alimentaires, Maroc

1996
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1996), no 92 , p. 55-67

L'identification des agents causaux de maladies est très utile pour l'amélioration génétique des plantes et l'utilisation des fongicides. Au Maroc, le concombre (Cucumis sativus L.), le melon (C. melo L.), la citrouille (Cucurbita maxima Duch.), la courge (C. pepo L.), la pastèque (Citrullus lanatus (Thunb.) Matsum. et Nakai), bottle gourd (Lagenaria sciceraria Standl. var. hispida Hara) appartenant à la famille des Cucurbitacées sont largement cultivées au Maroc et subissent des attaques sévères par les oïdiums. Les études sur l'identification des espèces liées à ces maladies sont rares. L'objectif de cette étude est d'identifier les espèces causant ces maladies au Maroc. L'identification de ces parasites obligatoires a été basée sur l'observation microscopique des conidies et leur type de germination, des conidiophores et les cleistothèces. 85 échantillons ont été collectés de différentes régions du pays. L'espèce responsable de l'oidium des échantillons analysés est Sphaerotheca fuliginea. Les espèces, comme Erysiphe cichoracearum, E. polyphaga, ou Leveillula taurica n'ont pas été détectées. Dans deux notes ajoutées à ce travail, sept échantillons de tournesol et un de tomate, collectés uniquement de la région du Gharb, ont montré que Erysiphe cichoracearum et Leveillula taurica (Lév.) Arn. sont respectivement les agents responsables de l'oïdium du tournesol et de la tomate.

2012
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2012), no 125-126 , p. 119-141

L’extension de la culture des céréales aux zones marginales et stressées afin de combler le déficit croissant en produits céréaliers est un phénomène très commun à plusieurs pays. Les maladies causant les pourritures racinaires très fréquentes dans ce type d’environnements, reste un défit crucial à soulever par les chercheurs pour augmenter la production céréalière dans ces zones. Cet article est une revue bibliographique des principaux travaux de recherches menés sur les pourritures racinaires à travers le monde. Les études menées par les chercheurs au Maroc sur cet aspect sont aussi incluses dans ce manuscrit. Nous estimons que cet article englobe les principaux résultats et références sur les pourritures racinaires des blés utiles à tout chercheur qui veut entamer des recherches liées à ce sujet.

1995
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1995), no 89 , p. 1-24

Dix nouvelles varietes d'avoine dont trois commerciales et sept selectionnees a l'inra ont fait l'objet d'un essai varietal durant les campagnes 1987-88 et 1988-89 dans 6 differents sites au maroc afin de rechercher les nouvelles varietes les plus productives que la variete 153 largement utilisee. Toutes les nouvelles varietes se sont revelees plus interessantes que la 153 a l'exception de deux varietes: swan et il 75-5681 plus sensibles au maladies. Les huit varietes ainsi testees constituent une bonne alternative aux anciennes varietes, mais il reste encore des efforts a fournir notamment pour accroitre le niveau de resistance aux maladies (rouille et jaunisse nanisante) et prendre davantage en consideration l'aspect qualite fourragere.

1992
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1990), no 74 , p. 43-55

Les resultats d'une tournee dans certaines regions arides et semi-arides du maroc en vue d'identifier les principales maladies des cultures fourrageres et pastorales de ces regions sont presentes. 24 Zones incluant 47 parcelles ont ete prospectees. L'expression et l'importance des maladies ont ete variables suivant les zones. Les maladies les plus repandues ont ete comme suit: vesce: mildiou; pois fourrager: oidium, mildiou, ascophyta; medicago spp.: Pseudopeziza; luzerne: pseudopeziza, phoma, stemphyllium; orge: oidium, helminthosporiose; avoine: helminthosporiose. Les moyens de lutte contre ces maladies ont ete ensuite presentes .

1988
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1987), no 62 , p. 201-209

Les auteurs decrivent les symptomes observes sur les arbres atteints: aspect touffu, feuillage, jaunatre, faible developpement, un fort stem-pitting et des malformations du tronc et des rameaux. Ils rapportent que les indexations effectuees et les symptomes observes ne permettent pas pour le moment d’assimiler cette anomalie a une maladie connue. Du fait que la transmission par greffage n’a pas encore ete reussie, on ne peut assimiler l’anomalie a une virose et les symptomes observes sur quelques feuilles de citrange troyer inocules sont trop insuffisants. Par contre, la transmission de l’anomalie par les graines a pu etre realisee. Les symptomes ont ete observes sur 2,16 et 3,6 de jeunes plants issus des arbres anormaux dans des semis effectues en 1972 et 1973.

1987
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1980), no 60 , p. 81-92

Le syndrome de la maladie de l’oranger valencia late ne correspond a aucune maladie decrite chez les citrus. Etant donne que les resultats preliminaires de cette etude demontrent qu’un agent infectieux est present, en raison des symptomes foliaires obtenus sur oranger de semis, les essais de transmission des symptomes corticaux se poursuivent. Il reste encore a etablir la nature de l’agent infecttieux.

1979
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1979), no 57 , p. 21-27

Dans cette note, les chercheurs font le bilan de 10 annees d’experimentation de la betterave sucriere. Dans une premiere partie, une etude minutieuse de la qualite de la betterave recoltee dans differentes regions du maroc, a permis de conclure, en tenant compte du choix des varietes, des epoques, du mode et de la qualite des semis, que les betteraves les plus precoces (recoltees fin juillet au plus tard), sont les plus avantageuses. En effet, d’une part, elles necessitent moins de soins que les varietes tardives; d’autres part, elles sont tres cotees sur le marche grace a leur teneur elevee en saccharose. Les auteurs donnent ensuite une liste des ennemis vegetaux et animaux de la betterave sucriere et indiquent les divers moyens de les combattre. Enfin, dans une deuxieme partie, ils presentent une etude detaillee du prix de revient de la culture betteraviere dans deux exploitations irriguees.

1973
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1973), no 47 , p. 69-123

L'auteur cite les principaux problemes phytosanitaires poses a l'agrumiculture marocaine tels que : les maladies (chlorose , la tristeza, la psorose, la xyloporose, l'exocortis, la bacteriose, la gommose), les insectes, les nematodes, les cochenilles, les pucerons, les acariens et les oiseaux.

1971
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1970), no 37 , p. 91-94

Pages

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER