Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Saissetia oleae (olivier) presente sur olivier, une seule generation par an dans la region de moulay idriss du zerhoun. Les larves de 2eme stade passent l’hiver et donnent naissance a partir de la mi-fevrier a des larves de 3eme stade. Ces dernieres ainsi que les jeunes femelles pondeuses evoluent presque exclusivement sur vieux rameaux. La ponte debute fin mai et atteind sans maximum dans la 3eme decade de juin. L’emission massive des larves mobiles a lieu dans la derniere semaine de juillet. Ces larves mobiles colonisent tous les organes de la plante avant de se fixer sur les feuilles et les jeunes pousses pour donner des larves de 1er stade. La transformation de ces dernieres en larves de 2eme stade n’est spectaculaire qu’a partir du mois d’octobre. Les fortes chaleurs estivales affectent davantage les jeunes stades larvaires que les femelles pondeuses. Celles-ci sont en revanche fortement parasitees par scutellista nigra mercet.

1980
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1979), no 57 , p. 73-82

Apres avoir enonce les traits principaux des 4 modes connus d’exploitation de l’olivier, l’auteur indique pour chacune des trois principales regions oleicoles du maroc: les caracteres geographiques, l’aspect agronomique de l’oleiculture, son aspect economique, son aspect social. En conclusion il en deduit leur ’’ vocation oleicole ’’.

1968
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1968), no 27 , p. 113-125

Présentation l’aire géographique, systematique, biologie, ecologie, repartition, type de végétation et l’utilisation des espèces quercus ilex l., Olea europaea l. et Stipa tenacissima l.,

1966
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1966), no 20 , p. 103-123

Un elevage de cette cecidomyie est en cours a la station centrale de phytiatrie de l’inra a rabat, afin d’obtenir les premiers renseignements concernant le cycle evolutif, la date de la ponte, l’etendue des degats au laboratoire et un eventuel parasitisme.

1966
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1966), no 20 , p. 139-141

Apres avoir rappele quelques notions de base sur la biologie du champignon cycloconium oleaginum et sur les symptomes de la maladie qu’il declenche sur l’olivier, l’auteur decrit les differents aspects que cette derniere presente au maroc: installation et evolution d’un foyer, resistancenarietale et incidences sur la vegetation de l’arbre et sa production. Par suite de la position geographique du maroc, de sa topographie, de la generalisation a tous les vergers d’une seule variete (la picholine marocaine) qui est par ailleurs tres sensibke a ce parasite, l’auteur distingue 5 zones d’agressivite de la maladie. Il donne pour chacune d’elles les facteurs qui sont javorables ou non au cycloconium oleaginum. Puis il indique les aspects agronomiques que presente cette maladie dans les differents modes d’oleiculture: oleiculture de cueillette, oleiculture extensive, oleiculture intensive sans ou avec irrigation. En conclusion, il mentionne qu’on ne saurait au maroc etablir un calendrier de lutte valable pour toutes les regions oleicoles et pense qu’il serait bon de surgreffer tout au moins en culture intensive irriguee, la picholine marocaine en picholine du languedoc, ôcultivarô aussi utile mais plus resistant a ce parasite.

1968
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1968), no 26 , p. 55-74

La production de plants d’olivier au maroc etant effectuee uniquement par voie agamique, l’auteur traite des caracteristiques physiologiques et agronomiques des differents types de boutures qui peuvent etre utilises dans ce but: boutures feuillees, boutures moyennes, grosses boutures. Puis il indique les modes de presentation des plants: plants a racines nues, plants en mottes, plants en sacs de plastique.

1968
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1968), no 27 , p. 1-15

Apres quelques remarques sur la biologie de cycloconium oleaginum, l’auteur rapporte les resultats de deux essais de traitements chimiques contre cette maladie. Le premier essai visait a determiner la date et la frequence optimales des traitements. Les meilleurs resultats ont ete obtenus avec 3 traitements par an (deux au printemps et un en automne) mais, si on tient compte des contraintes economiques, deux traitements par an (un au printemps, un en automne) sont suffisants. Le deuxieme essai a montre que la taille permet d’accroitre l’efficacite des traitements. En annee peu favorable a la maladie, un seul traitement associe a une taille devrait donc suffire.

1968
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1968), no 27 , p. 41-50

Sous climat normal, l’olivier souffre beaucoup plus de la secheresse en hiver et au printemps qu’au cours de l’ete. Au cours de ces deux saisons ont lieu en effet les trois phases les plus importantes de la fructification: la differenciation des bourgeons en boutons, la floraison et la nouaison, et l’accroissement du fruit qui precede la sclerification de l’endocarpe. La connaissance des stades reperes de b. Aubert permet de fixer les epoques auxquelles sont utiles des irrigations d’appoint lorsque sevissent des periodes de secheresse prolongee en hiver et au printemps.

1968
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1968), no 27 , p. 65-73

Pages

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER