Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Peu d'information est disponible sur les niveaux de production des caprins locaux du nord du Maroc, cependant, ['utilisation de la chèvre locale, adaptée aux conditions de la région et réputée pour son potentiel laitier, est une option qui devrait être envisagée comme voie complémentaire à l'introduction de la génétique exotique pour le développement de la filière laitière dans la région. Dans ce contexte, le présent travail a pour objectif d'évaluer les performances de reproduction, de croissance des jeunes et de production laitière de la chèvre locale du nord du Maroc en conduite intensive. Les données ont été collectées durant les années 2005 et 2006 au domaine expérimental de Boukhalef rattaché au Centre Régional de la Recherche Agronomique de Tanger relavant de l'Institut National de la Recherche Agronomique. L'analyse des données a montré que les taux de fertilité et de prolificité moyens sont respectivement de 72 % et 149 %. Les poids de portée à la naissance et au sevrage sont respectivement de 3,5 kg et 14.1 kg. Le poids moyen des chevreaux à la naissance, 30 jours et 70 jours sont respectivement de 2,4, 6,3 et 10,1 kg. La vitesse de croissance moyenne est estimée à 123 g/j de 10 à 30 jours et de 97 g/j de 30 à70 jours. La production laitière par chèvre et par an est estimée à 202 kg pour une durée de lactation de 179 jours. La production laitière des chèvres multipares est plus élevée que celle des primipares (P0,05), cependant cette production n'est pas affectée par la taille de la portée (P0,05). Les teneurs moyennes en matière sèche, matière grasse, protéine et lactose du lait sont respectivement de 13,3, 3,5, 3,7 et 3,3 %. Ces valeurs augmentent avec l'avancement de la lactation. L'application des normes d'hygiène au moment de la traite permet de produire un lait de qualité hygiénique élevée puisque 95 % des échantillons du lait analysés présentent une charge bactérienne inférieure aux normes des différentes flores analysées. La présente étude a permis de conclure que compte tenu de ses potentialités de production et d'adaptation à l'environnement où elle évolue, la chèvre locale du nord du Maroc présente des atouts pour le développement de la production laitière caprine.

2006
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2006), no 118-119 , p. 139-153

Les principales conclusions sur les croisements impliquant les races ovines Timahdite et D’man, réalisés à la station expérimentale El Koudia de l’Institut National de la Recherche Agronomique entre 1992 et 1998, sont présentés dans cet article. Il s’agit particulièrement des résultats des performances et de productivité enregistrés dans les croisements de comparaison des trois races (Ile de France, Lacaune et Mérinos Précoce) et des schémas de production d’agneaux (élevage en race pure, croisement industriel et croisement à double étage). Les résultats d’estimation des paramètres génétiques (différences entre race, hétérosis, héritabilité, corrélation génétique) sont aussi présentés.

2003
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2003), no 108 , p. 73-84

Les auteurs rendent compte de leurs observations sur la race ovine ôd’manô avant la phase de selection. La race d’man presente une prolificite exceptionnelle encore ameliorable; par contre, ses performances et la carcasse mediocres, sont a parfaire.

1973
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1973), no 48 , p. 17-37

La race ovine d’man est un des elements de l’agriculture de la palmeraie marocaine; elle est elevee en micro-troupeaux gardes en stabulation et alimentes par le fourrage de l’exploitation. Le d’man est une race de petite taille de mauvaise conformation bouchere, et a pigmentation extremement variable. Apres 2 ans de travail dans les troupeaux du domaine royal de tabouassamt a rissani, il apparait que les brebis d’man peuvent reproduire 2 fois par an (intervalle de 192 jours entre 2 agnelages) avec une prolificite superieure a 250. Les performances ponderales sont relativement mediocres, mais permettent tout de meme d’obtenir, a 6 mois, des males de 30 kg et des femelles de 25 kg. Une variabilite importante des resultats, tant de reproduction que de croissance, laisse esperer des gains importants. Dans les conditions de la palmeraie, on peut calculer que 1 ha de fourrages peut produire plus de 2000 kg de poids vif a partir de reproducteurs d’man ameliores. Cette race est donc susceptible de contribuer a l’intensification de la production aussi bien en palmeraie qu’a l’exterieur et meme a l’etranger.

1974
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1974), no 52 , p. 25-46

La race ovine d’man est la race locale des palmeraies du sud marocain. Apres 2 ans d’elevage en stations, il apparait que la race d’man pourrait agneler naturellement 2 fois par an (tous les 191 jours en moyenne) avec une fertilite de 90 et une prolificite de pres de 250 chez les brebis adultes, prolificite qui pourrait fortement augmenter. Des observations ponctuelles semblent montrer que la race d’man ne presente pas d’anoestrus saisonnier et que la puberte se manifesterait vers l’age de 3 a 4 mois chez les males et les femelles. Les performances ponderales, et en particulier les croissances entre 10 et 30 jours (production laitiere des meres) sont beaucoup moins satisfaisantes, mais des progres sensibles sont a esperer dans un proche avenir.

1974
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1974), no 52 , p. 47-66

Les auteurs presentent les resultats d’elevages enregistres sur les 2 troupeaux-pepinieres d’achouria et taboussamt. Ils montrent les qualites exceptionnelles de la race ovine d’man, aptitude au double agnelage, grande prolificite, aptitude a reproduire a 1 an avec une fecondite tres elevee et aptitude a elever 3 agneaux.

1974
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1974), no 52 , p. 67-97
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER