Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Le palmier dattier (phoenix dactilyfera L.) est une espèce dioïque, monocotylédone et pérenne, qui se reproduit par graines et rejets. Naturellement, la reproduction de l’authenticité variétale est assurée presque à 1000/0 par les rejets. La conformité génétique de grands nombres de plants du palmier produits dans plusieurs laboratoires commerciaux par les techniques de culture in vitro peuvent être affectées à des degrés différents de presque nul à très important en fonction de l’intensité de la pression des paramètres exercées in vitro. Pour identifier la conformité des plants, deux approches basées sur les descripteurs phénologiques et les marqueurs moléculaires ont été développées. Ainsi, 13 descripteurs phénologiques et 44 marqueurs moléculaires RAPD ont été testés sur trois variétés marocaines (Mejhoul, Sairlaylate et Najda (INRA-3Oi 4)) et 30 palmiers produits in vitro par la technique d’organogenèse. Les descripteurs phénologiques sont des caractères quantitatif ou qualitatif, agro-morphologiques intéressant les phoéniciculteurs et les producteurs de dattes ou organo-structural, lesquels ont déjà été démontrés comme descripteurs distinctifs entre les variétés du palmier. Les résultats comparés n’ont pas détecté de polymorphisme entre les populations et leurs palmiers d’origine. Bien que ces résultats obtenus soient encourageants, les recherches continueront à les confirmer sur un grand nombre de variétés et identifier plus de marqueurs moléculaires variés et complémentaires aux descripteurs phénologiques. Ce qui permettrait de mieux apprécier la conformité des plants produits in vitro à différents stades du développement et assurer une bonne qualité des produits. Les avantages et les inconvénients des approches adoptées comme outil permettant l’assurance de la qualité au profit de laboratoires commerciaux de micropropagation des plantes sont discutés. A l’état actuel et vu la difficulté pour assurer le contrôle de la conformité totale, la question pertinente qui survient pour des producteurs de dattes concerne l’adoption d’une confOrmité génétique ou phénotypique.

2005
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2005), no 113 , p. 85-101

Des contaminations bactériennes affectent les tissus du palmier dattier en culture in vitro. La recherche de l’origine du Bacillus contaminant a révélé leur endophytisme. L’utilité d’un test de dépistage est donc nécessaire. Le milieu de culture des tissus adapté et enrichi par la peptone (260 mg/l) et l’extrait de levure (80mg/l) est mis au point pour détecter ces contaminants. Il permet l’extériorisation rapide des contaminations en 1 à 4 jours seulement au lieu d’une semaine voire même des mois pour le milieu de culture non enrichi. La lutte contre ces bactéries contaminantes est effectuée par des antibiotiques, mais l’efficacité de ces derniers nécessite des mesures d’accompagnement telles que: - Le nettoyage des tissus contaminés par rinçage dans l’eau distillée stérile dans un premier stade qui permet de diminuer la population bactérienne, et ensuite en solution aqueuse d’antibiotiques pour lutter contre ces bactéries avant même la mise en culture des tissus en tubes. - La stérilisation particulière du matériel (scalpels et pinces pendant 2h. à 180?C!) contaminés par ces bactéries sporulantes en utilisant le bec benzène et l’alcool 95? s’avère très efficace au moment de leur emploi. - La lutte contre ces contaminations en utilisant toutes ces précautions sont autant efficaces que les tissus sont jeunes.

2001
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2001), no 104 , p. 73-83

Trois isolats du Fusarium oxysporum f.sp. albedinis (Foa), agent causal du Bayoud, de différents niveaux d’agressivité sont tous capables de produire des toxines en milieu de culture Czapeck. Ces toxines provoquent des symptômes de dessèchement sur les feuilles du palmier dattier. En outre, une relation positive a été révélée entre la production de toxines, l’apparition des symptômes, l’agressivité des isolats et la nature ou la concentration des toxines sécrétées dans les milieux de culture. Le filtrat de culture et la fraction FII du F.o.a. ont été testés vis-à-vis de différentes espèces de plantes (tomate, tabac, tournesol, maïs et palmier dattier), ces dernières ont présenté des symptômes de la maladie à l’exception du tabac. l’effet toxique de ce filtrat de culture apparaŒt supérieur à celui de la fraction FII. De même, l’activité toxique de la fraction FII sur les feuilles détachées des plantules de tomate, de tournesol et du maïs confirme la non spécificité des toxines sécrétées par le F.o.a. De plus, les fractions FII sécrétées par Fusarium oxysporum f. sp. lycopersici, elaeidis et par un isolat de Fusarium oxysporum saprophyte n’ont aucun effet sur les rachis du palmier dattier et seul la fraction FII du F.o.a. possède un effet toxique positif. Les principes actifs des fractions FII du F.o.a sont différents de ceux des trois autres Fusarium oxysporum, il s’agit donc de nouvelles toxines dont la caractérisation chimique n’a pas encore été élucidée.

1999
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1997), no 98 , p. 57-65

Afin de faire une comparaison biochimique des pieds mâles et femelles du palmier dattier (Phoenix dactylifera L.) de la palmeraie de Marrakech, l’étude de la variabilité enzymatique des estérases (EST), des peroxydases (POX) et des endopéptidases (ENP) a été réalisée en utilisant des folioles de 280 palmiers adultes, choisis au hasard, dans trois grands secteurs de la palmeraie. Cet échantillonnage a permis de montrer que le sexe mâle représente 54 des palmiers dattiers étudiés. Au total, 22 phénotypes isoenzymatiques des EST, POX et ENP ont été recensés pour les 3 systèmes enzymatiques polymorphes. L’analyse des fréquences des phénotypes a permis de montrer une abondance des phénotypes A des EST, B des POX et C des ENP chez les palmiers mâles. L’appartenance des pieds mâles et femelles à une même origine génétique probable, la variété ’Bou-Skri’ et l’approfondissement des études sur les isoenzymes comme marqueurs précoces du sexe chez le palmier dattier, sont discutés.

1999
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1999), no 100 , p. 41-50

Les tests de confirmation de la resistance des clones du palmier, representes par un seul a quelques individus, ne peut se faire que sur un nombre suffisant de vitroplants conformes au stade plantule; d’ou l’interet de mettre au point une methode fiable d’inoculation experimentale adaptee a ce type de materiel. Les resultats obtenus ont permis d’abord de selectionner un isolat de Fusarium oxysporum f.sp. albedinis tres agressif sur les descendants de deux croisements differents. Ensuite, il a ete constate que la concentration d’inoculum presente un effet significatif sur le comportement vis-a-vis du parasite des vitroplants appartenant a trois cultivars de palmier. Les deux concentrations d’inoculum 10 4 et 10 5 conidies par ml se sont revelees discriminantes entre les genotypes resistants et sensibles a la maladie. Enfin, la comparaison de cinq methodes d’inoculation des vitroplants a fait apparaitre des differences significatives dans leur fiabilite. La methode (1) consiste a apporter 20 ml par plant d’inoculum liquide sur les racines de vitroplants plantes de polyethylene, degagees jusqu’a une profondeur de 5 cm.

1995
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1995), no 88 , p. 111-122

La selection des varietes et clones de palmier dattier pour leur caractere de resistance au bayoud necessite l’utilisation des souches du fusarium oxysporum f.sp. albedinis tres virulentes et stables. L’etude de l’agressivite des isolats et des souches de parasite preleves dans differentes palmeraies a permis de mettre en evidence un gradient dans les niveaux d’agressivite. Sur les plantules du palmier dattier issues de deux croisements realises entre parents sensibles ou resistants. On distingue trois groupes d’isolats presentant des niveaux differents d’agressivite allant de 5 a 100 d’attaque. Il a ete aussi constate que le degre du developpement de la maladie sur des plantules est extremement variable en fonction des isolats. En outre, l’inoculation de trois souches du parasite a des plantules issues de cinq croisements differents a montre que certaines souches se sont revelees peu ou pas pathogenes sur les descendants de certains croisements. D’autre part, la confrontation entre certaines souches isolees de cultivars resistants et quelques genotypes de palmier a mis en evidence l’absence d’attaque d’un génotype par une souche du parasite. Les resultats indiquent donc qu’il y’a une certaine interaction souche x croisemeent et souche x genotype.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1993), no 83 , p. 223-239

Des contaminations bactériennes ont été observées sur des vitroplants de plamier dattier. Il a été confirmé que ces contaminations viennent avec le rejet issu de la palmeraie. Les bactéries ont été isolées et identifiées comme bacillus avec 2 types: un type gram négatif, sans flagelle représenté par bacillus pumilus et B. Sphaericus isolées de palmier dattier, et type gram positif, flagellé représenté par 5 espèces: Bacillus Brevis, B. Laterosporus, B. Circulans isolés du palmier dattier, B. Subtilis isolé du bananier et B. Cereus isolé du palmier dattier et du bananier. Les bactéries forment un voile léger ou dense, transparent à l’intérieur des milieux de culture ou un film jaune ou blanc à sa surface.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994), no 85 , p. 89-96

Cette etude consiste a rechercher dans les sols de palmeraies des microorganismes antagonistes au Fusarium oxysporum f.sp. albedinis et a apprecier leur activite in vitro sur ce parasite. Les tests d’antibiose effectues entre le parasite et les microorganismes isoles des sols de palmeraies de Marrakech et du Draa, ont permis de selectionner parmi 420 microorganismes 6 antagonistes exerçant une activite inhibitrice vis-a-vis du parasite. Ces antagonistes isoles a partir des sols de Marrakech resistants au Bayoud, sont composes de 4 bacteries Pseudomonas fluorescents (M-B1, M-B2, M-B3, M-B4), d’un champignon Stachybotrys sp. (M-C1) et d’un actinomycete (M-A1) non identifie. La confrontation in vitro des colonies des antagonistes avec celles du parasite se traduit par une inhibition (de 24 a 47 selon les antagonistes) de la croissance du parasite. La sporulation des colonies de ce dernier en bordure de la zone d’inhibition est fortement reduite (70 a 99). Ces observations laissent penser a l’existence d’une action inhibitrice mettant en jeu des substances de nature chimique.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994), no 86 , p. 3-19

Recherche d’une methode fiable et rapide permettant l’evaluation de la resistance des plantules du palmier dattier obtenues par les croisements diriges. Cinq methodes d’inoculation des plantules avec fusarium oxysporum f.sp. albedinis ont ete comparees: - trempage de tout le systeme racinaire dans une suspension des conidies du parasite; - la moitie superieure des racines est deterree puis rincee a l’eau enfin inoculee avec le parasite; - les racines entrent au contact avec le sable contamine; - les racines entrent au contact avec le broyat de palmes atteintes de bayoud; - l’inoculum liquide est apporte sur les racines a travers une perforation du sachet. La derniere technique s’est revelee la plus rapide et la plus fiable. Elle a permis, apres seulement 3 mois d’incubation d’obtenir environ 90 d’attaque sur les plantules du palmier dattier descendant d’un croisement entre parents sensibles. La meilleure forme de l’inoculum est une suspension de propagules du parasite obtenue par grattage des colonies du champignon developpees sur un milieu nutritif a base d’extrait de pomme de terre (250g), de glucose (20g) et d’agar (15g). Les meilleurs resultats sont obtenus lorsqu’on apporte 5 ou 10 ml d’inoculum par plantule avec une concentration de 10 6 propagules par ml. Les avantages et les inconvenients de chaque technique sont discutes.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994), no 86 , p. 21-41

La comparaison des niveaux de receptivite des sols en utilisant 3 modeles biologiques palmier dattier - fusarium oxysporum f.sp. albedinis, trois - F.O. f. sp. pisi et lin - F.o. f. sp. Lini aboutit globalement au meme classement du comportement de ces sols vis-a-vis de ces fusarioses quel que soit leur niveau de prelevement. L’evaluation de la receptivite de 14 sols de palmeraie marocaine et d’un substrat indique qu’il existe d’assez grandes differences de receptivite entre les sols allant des sols de marrakech les plus resistants avec des pourcentages d’attaque inferieurs a 10 au substrat temoin le plus sensible (90 d’attaque). Par ailleurs, il a ete demontre que dans tous les cas, cette resistance des sols de nature microbiologique est detruite par l’autoclavage.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994), no 86 , p. 43-57

Pages

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER