Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Un essai a été réalisé en 1998 pour évaluer l’effet de quatre densités de semis du blé (150, 200, 250 et 300 grains/m2) sur la croissance, Le développement et Le rendement de l’avoine stérile. Les résultats ont montré que toutes les densités de blé ont réduit le nombre de talles et le nombre de feuilles vertes par pied, la matière sèche et la hauteur de l’avoine. stérile avec des résultats similaires d’une densité à l’autre. Les pertes de rendement de l’avoine stérile étaient également similaire et elles ont varié de 2,44 qx/ha à la densité 150 plantes/m2 à 2.79 qx/ha à la densité de 300 plantes/m2. De plus, le rendement en grain du blé a varié de 12 qx/ha à la densité de 150 plantes/m2 à 14 qx/ha à la densité de 300 plantes/m2. Ainsi les plus grandes pertes de rendement ont été obtenues avec les densités les plus fortes pour l’avoine stérile et les plus faibles pour le blé. De là, les faibles densités de blé permettent aux plantes d’avoine stérile de produire plus de graines, augmentant ainsi le potentiel infectieux pour la saison suivante.

2004
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2004), no 109-110 , p. 81-92

L’orge occupe une place importante dans les systèmes de production en agriculture pluviale au Maroc. Néanmoins, les rendements de cette culture restent faibles à cause du manque de pluies et des sécheresses qui sont devenues plus fréquentes ces dernières décennies. En effet, les sécheresses de fin du cycle ont souvent un effet négatif sur le poids du grain qui est une des composantes les plus déterminantes du rendement grains. Les objectifs de cette étude sont donc l’évaluation de la variation génotypique des caractéristiques de la croissance du grain (durée et taux de remplissage des grains), l’investigation de la compensation entre le taux de remplissage et le nombre de grains et le choix des parents pouvant être utilisés dans les programmes d’amélioration des plantes pour augmenter le taux de remplissage du grain et le rendement grains. Pour atteindre ces objectifs, quatorze génotypes d’orge ont été exposés à sept différents environnements climatiques crées par des semis précoces et tardifs de ces cultivars pendant quatre années au domaine expérimental de Merchouch. Les résultats obtenus montrent une variation génotypique significative pour tous les paramètres mesurés sous la majorité des environnements. De même, il a été démontré que le rendement grains est plus corrélé au taux de remplissage des grains et au nombre de grains par épi et par m2 qu’au poids de 1000 grains. Quant au poids de 1000 grains, il est positivement lié au taux de remplissage de 1 grain. Des relations négatives ont été enregistrées entre le nombre des grains et le taux de remplissage du grain. En terme de rendement grains, la variété Aglou parait plus stable sous les différents environnements. Les anciens génotypes tendent à avoir les taux de remplissage du grain les plus élevés etdes nombres de grains faibles à moyens. Les variétés Annoceur et Amalou ont eu les taux les plus faibles et des nombres de grains relativement élevés. Quant à Azilal, elle a des taux et des nombres de grains élevés. Dans cette étude, nous avons démontré chez l’orge une variabilité génotypique significative pour les différents paramètres mesurés. En plus, dans le matériel génétique testé it existe des génotypes ayant des taux de remplissage du grain et des nombres de grains élevés qui peuvent être croisés pour créer des variétés adaptées aux conditions de l’agriculture pluviale marocaine.

2003
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2003), no 107 , p. 87-101

La serradelle (ornithopus compressus l; et o; sativus brot) est une legumineuse prometteuse pour des sols sablonneux profonds et pauvres non aptes pour medicago spp. Annuelles et trifolium subterraneum. Taxonomie, morphologie, phytogeographie et interet agronomique d’o. Compressus et o. Sativus ont ete decrits brievement. Une coupe precoce en mars diminuait peu le rendement en semences, une coupe tardive en avril cependant le diminuait beaucoup (94). La densite du peuplement n’influencait guere le rendement en semences chez o. Sativus, tandis que chez o. Compressus le rendement de la plus haute densite etait plus que double par rapport a la densite la plus faible. L’absence de culture de la serradelle au maroc s’explique partiellement par un manque de semences sur le marche.

1988
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1987), no 62 , p. 172-179

Du 26 au 28 janvier 1976 un froid exceptionnel dans le gharb et dans la vallee du loukkos, cause une deterioration de la qualite de la canne. Dans les diverses zones de production de canne, les temperatures baissent de 3c a 5c ou davantage. D’apres ces resultats, il semble qu’une canne bien developpee, qui est frappee par un fort gel comme en janvier 1976, peut etre recoltee au moins jusqu’en avril. Selon le degre d’endommagement, la qualite ne s’ameliorera pas comme d’habitude pendant cette periode ou baissera, ce qui cause des pertes en sucres; mais une deterioration dangereuse de la qualite n’a lieu qu’en avril et surtout apres ce mois, quand les temperatures sont plus elevees.

1979
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1978), no 56 , p. 1-36

Un essai de taille de rajeunissement sur des clementiniers a permis d’obtenir, dans la zone de mechraa bel ksiri, une nette amelioration des rendements et l’elimination du phenomene d’alternance de 1952 a 1955. Par la suite, une experience de mise a fruits entreprise pendant cinq ans a montre que l’arcure etait nettement superieure a l’incision annulaire et preferable a l’arcure doublee d’incision. L’application de l’arcure au niveau du verger durant quinze ans a permis d’atteindre des productions de 60 t/ha et de realiser un rendement moyen annuel de 38 t/ha soit trois fois le rendement moyen obtenu dans la zone. Cette technique n’a pas produit de reductions sensibles du calibre des fruits et a permis d’economiser les elements fertilisants exportes dans le bois de taille.

1979
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1978), no 56 , p. 105-126

Etude de 7 cultures d’apres la methode du ôsemis transversalô a deux niveaux de fumure sur un titre brun dans la region du gharb pendant la periode 1968-69 a 1972-73. Les resultats ont montre que l’effet du precedent sur les rendements des cultures s’avere plus fort parfois que la fumure. Les cultures les plus rentables et qui forment l’assolement type de la region sont : la betterave, le ble et la vesce-avoine.

1987
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1980), no 60 , p. 93-124

En raison de diverses contraintes, le niveau de la production actuellement atteint est très en-deça des objectifs assignés. Parmi ces contraintes, l’eau, les structures agraires, la mécanisation, le système d’élevage, le financement, la disponibilité en semences, la rechrerche et la vulgarisation sont brièvement discutés. En vue de promouvoir la production des fourrages, un ôplan fourragerô est en cours d’élaboration.

1987
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1987), no 62 , p. 1-16

L’essai decrit ici, met en evidence une productivite inattendue de la vegetation spontanee de la jachere, fertilisee avec 80/50/40 unites de n/p2 o5/k2o et traitee contre les mauvaises herbes dicotyles, produisant un peuplement a dominance de lolium rigidum et avena sterilis. La jachere ainsi amelioree a fourni dans la premiere annee experimentale (82/83) un rendement de 3,5 t de ms/ha avec une coupe precoce (mi-mars). A cette epoque, la culture locale de vesce/avoine n’a produit que 1,2 t de ms/ha. Les rendements de la coupe tardive (fin mai) etait de 5,7 et 8,8 t de ms/ha resp. Pour la vesce/avoine et la jachere amelioree. En 83/84, le rendement de la jachere apres la culture de vesce/avoine a ete inferieur a celui obtenu apres la jachere amelioree.

1988
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1987), no 62 , p. 98-113

Des essais ont ete effectues durant les campagnes 1982/83 et 1983/1984 afin de porter une appreciation sur la possibilite de la culture de betteraves dans la region de tanger. Trois varietes, ayant chacune des racines de forme differente, ont ete testees, toutes les 3 varietes ont fourni a plusieurs dates de recolte des rendements eleves en bour, sans differences notables, les betteraves ont pu etre conservees au champ durant toute la periode seche de l’ete.

1988
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1987), no 62 , p. 114-121

Les resultats des trois dernieres campagnes (1981/82, 1982/83, 1983/84) concernant la culture de medicago sont rapportes. Les principales conclusions sont les suivantes: la culture de medicago a en general donne satisfaction et particulieremnt durant les campagnes 82/83 et 83/84, avec des rendements variant entre 20 et 25 tmv/ha; la variete robinson, semee a une dose de 25 a 35 kg/ha, s’est montree plus adaptee aux conditions de la zone; et le paturage controle permet un meilleur gain de poids et une bonne regeneration de la culture par rapport au fauchage.

1988
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1987), no 62 , p. 122-132

Pages

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER