Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 1 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Quatre substrats locaux ont été testés sur une culture de tomate sous serre, variété ôCristinaô, dans le domaine expérimental de Melk zhar de l’INRA à Agadir. Il s’agit du sable et de trois mélanges sable (S) + gravier (G) : 3/4S + 1/4G, 1/2S + 1/2G et 1/4S + 3/4G. Les performances de ces substrats ont été appréciées à travers la croissance végétative, la production et la qualité des fruits et la détermination du bilan hydrique et minéral. Le mélange 1/4S + 3/4G a limité la croissance en hauteur des plantes mais sans répercussion significative sur la production. Le rendement global obtenu sur la récolte de 8 bouquets a été de 119,4 t/ha sur 1/4S+3/4G, de 117 t/ha sur 1/2S + 1/2G, de 116,7 t/ha sur 3/4S 1/4G et de 90,8 t/ha sur sable. Les rendements exportables ont été respectivement de 91,8; 94,4; 85,3 et 65,4 t/ha. Au niveau de la qualité des fruits, le mélange 1/4S + 3/4G a produit des fruits riches en matière sèche et plus fermes par rapport à ceux obtenus avec les autres substrats. En matière de nutrition hydrique, les plants cultivés sur sable et sur 3/4S + 1/4G ont enregistré une absorption légèrement supérieure par rapport à ceux cultivés sur 1/2S + 1/2G et 1/4S + 3/4G : 263,71; 263,71 l/plant contre 258,61 et 256,65 1/plant, respectivement. La consommation globale par plant en N, P, K et Ca n’a pas différé significativement entre les quatre substrats. Elle a été respectivement de 59, 10, 57 et 32 g/plant. Le mélange 1/4S + 3/4G parait le plus intéressant et prometteur substrat local pour la culture hors sol de la tomate en comparaison avec les autres substrats testés. Néanmoins, l’utilisation de ce substrat exigera l’aménagement d’un réseau d’irrigation performant et une gestion d’irrigation rationnelle afin d’exploiter toutes ses potentialités sur la production.

1995
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1995), no 91 , p. 9-23

Douze substrats d’origine marocaine ont été caractérisés de point de vue physique pour leur utilisation ultérieure en cultures hors sol. Il s’agit de la pouzzolane, les graviers calcaires, les sables siliceux d’Oued Massa, les sables de carrière et les mélanges 2/3, 1/2, 2/5 et 1/5 des sables avec 1/3, 1/2, 3/5 et 4/5 des graviers. Les caractéristiques déterminées sont les densités réelles et apparentes, la porosité totale, la teneur en air, la rétention en eau, la disponibilité en eau, les humidités à pF contrôlés. Les substrats étudiés diffèrent significativement pour la plupart des caractéristiques physiques. Ces caractéristiques permettent de prévenir le comportement de chaque substrat vis-à-vis de l’aération du système racinaire, la disponibilité en eau et celle des éléments fertilisants. La pouzzolane, les sables siliceux d’Oued Massa et les mélanges des sables et des graviers contenant au moins 50 des graviers et en dernier lieu les graviers seuls, sont les substrats qui se rapprochent le plus du substrat optimum ou dit ® idéal ¯.

2006
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1996), no 94 , p. 39-49

Douze substrats d’origine marocaine ont été utilisés pour étudier l’effet de leurs caractéristiques physiques sur le rendement et la qualité de la tomate hors sol. Il s’agit de la pouzzolane, les graviers calcaires, les sables d’Oued Massa, les sables de carrière et les mélanges 2/3, 1/2, 2/5 et 1/5 des sables avec 1/3, 1/2, 3/5 et 4/5 des graviers. Les rendements globaux et exportables obtenus diffèrent significativement d’un substrat à l’autre. La pouzzolane, les sables d’Oued Massa et les mélanges (sables+graviers) contenant au moins 50 de gravier ont donné des rendements satisfaisants (3,58-3,81 kg/plant). Par contre, les sables de carrière et les mélanges contenant moins de 50 de gravier ont donné des rendements inférieurs (2,87-3,47 kg/plant). Les substrats étudiés ont donné des fruits ayant presque le même pH et la même fermeté. Cependant, ils sont très différents de point de vue acidité titrable, taux de matières sèches et taux des matières solides solubles. Les différentes corrélations établies montrent que la porosité totale et surtout la teneur en air ainsi que la disponibilité en eau des substrats sont les caractéristiques ayant un effet déterminant sur les composantes principales du rendement. De même, elles ont montré que les caractéristiques physiques des substrats n’ont pas d’effet sur la fermeté des fruits et le pH de leur jus. Par contre, elles ont un effet plus ou moins marqué sur l’acidité, les taux des matières solides solubles et la matière sèche des fruits.

1996
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1996), no 94 , p. 51-64
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER