Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

L’étude cinétique de sécrétion des toxines du Fusarium oxysporum f.sp.albedinis, agent causal du bayoud, en relation avec la production des spores du parasite a été étudiée pendant une période de 14 jours. Cette étude a été réalisée sur deux milieux synthétiques : Czapeck et Richard. Le milieu Czapeck semble le plus favorable à la fois à la sporulation du champignon et à la sécrétion des toxines . De plus, l’analyse statistique par la comparaison des moyennes et écart-types montre une différence très nette de production dans ce milieu à partir du 4e et 6e jour. Les résultats présentés et discutés dans cet article ont permis de mettre en évidence la présence de substances toxiques, autres que l’acide fusarique, dans le filtrat de culture du parasite, ainsi que les conditions optimales de leur sécrétion et leur nature.

1996
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1996), no 93 , p. 81-92

Cette étude vise d’une part, de trouver les conditions favorables à la mutilplication du Verticillium dahliae, agent causal de la verticilliose de l’olivier, sur deux milieux de culture (Richard et Gzapeck) en fonction du pH, et à montrer d’autre part que le milieu Richard à, 7pH8, est le milieu favorable pour le développement du parasite ainsi que la sécrétion des substances toxiques. De même, il a été constaté que l’extrait butanolique (E) est le plus toxique sur les jeunes rameaux de l’olivier.

2002
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2002), no 105 , p. 85-93

Trois isolats du Fusarium oxysporum f.sp. albedinis (Foa), agent causal du Bayoud, de différents niveaux d’agressivité sont tous capables de produire des toxines en milieu de culture Czapeck. Ces toxines provoquent des symptômes de dessèchement sur les feuilles du palmier dattier. En outre, une relation positive a été révélée entre la production de toxines, l’apparition des symptômes, l’agressivité des isolats et la nature ou la concentration des toxines sécrétées dans les milieux de culture. Le filtrat de culture et la fraction FII du F.o.a. ont été testés vis-à-vis de différentes espèces de plantes (tomate, tabac, tournesol, maïs et palmier dattier), ces dernières ont présenté des symptômes de la maladie à l’exception du tabac. l’effet toxique de ce filtrat de culture apparaŒt supérieur à celui de la fraction FII. De même, l’activité toxique de la fraction FII sur les feuilles détachées des plantules de tomate, de tournesol et du maïs confirme la non spécificité des toxines sécrétées par le F.o.a. De plus, les fractions FII sécrétées par Fusarium oxysporum f. sp. lycopersici, elaeidis et par un isolat de Fusarium oxysporum saprophyte n’ont aucun effet sur les rachis du palmier dattier et seul la fraction FII du F.o.a. possède un effet toxique positif. Les principes actifs des fractions FII du F.o.a sont différents de ceux des trois autres Fusarium oxysporum, il s’agit donc de nouvelles toxines dont la caractérisation chimique n’a pas encore été élucidée.

1999
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1997), no 98 , p. 57-65

Cette etude vise a tester la toxicite de differents constituants peptidiques des toxines secretees par le fusarium oxysporum f.sp. albedinis, agent du Bayoud. Elle decrit d’abord les methodes d’obtention de ces constituants toxiques. Ainsi trois fractions i, ii et iii ont ete isolees. La fraction ii la plus toxique a ete purifiee sur dowex 50w-x2 à differents ph pour donner des fractions f1, f2, f3 et f4. cette etude a ensuite permis de mettre en evidence l’effet toxique de ces substances sur les plantules du palmier dattier et les feuilles detachees de vitroplants. En effet, il a ete constate que les fractions ii et f2 se sont averees les plus toxiques. Enfin, les resultats presentes et discutes dans cet article ouvrent une voie de recherche interessante permettant d’une part d’elucider certains phenomenes dans la pathogenecite du parasite et d’autre part d’envisager une opplication pratique dans la selection in vitro des varietes resistantes au bayoud.

1993
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1993), no 82 , p. 89-103
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER