Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Dans cette note l’auteur etudie le comportement de quelques sols du gharb, soit en les soumettant a une agitation energique dans l’eau, soit en modifiant le ph des suspensions. Ces grains sont des assemblages stables et compacts dont la stabilite augmente dans les profils de la surface jusqu’a un certain niveau pour diminuer ensuite en profondeur. Le maximum de resistance semble correspondre aux horizons a structure grossiere. La basification du milieu ne semble pas affecter les liaisons qui soudent les particules elementaires.

1970
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1970), no 36 , p. 127-151

L’auteur, apres avoir rapidement decrit les diverses methodes de determination des ôconstantesô hydriques, souligne la non concordance des resultats obtenus et sa repercution sur l’estimation de la capacite utile. Dans les sols lourds, l’humidite equivalente est superieure a la capacite de retention tandis que dans les sols sableux l’inverse se remarque. La concordance des resultats est meilleure dans le cas des sols ômoyensô du type brun tempere. De meme pour la determination du point de fletrissement. Ce dernier serait surestime par les determinations physiques. La capacite de retention pourrait etre fixee avec une bonne approximation en prenant comme valeur la limite d’adhesivite tandis que le point de fletrissement pourrait l’etre par une methode graphique basee sur les phases d’evaporation de l’eau du sol.

1972
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1972), no 42 , p. 75-90

Dans la presente note, l’auteur resume les travaux realises dans les cases lysimetriques situees a rabat. Plusieurs types de sols ont ete etudies aussi bien dans les conditions des cultures seches que dans les conditions irrigees: tirs, ôhamriô (sol chatain), sol brun steppique, ôr’melô. Ils ont montre l’allure generale du regime hydrique des sols ôtestesô et le role des facteurs (sol, climat, couverture vegetale) qui interviennent dans l’evolution de la dynamique de l’humidite des sols du nord du maroc. La pluviometrie ne regle pas seule les mouvements de l’eau dans le sol et sa repartition joue un role aussi important. Chaque type de sol possede sa propre dynamique: la constitution des profils semble etre le facteur primordial. La presence ou l’absence de la couverture vegetale peut modifier profondement l’etat hydrique des sols, surtout au printemps.

1972
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1972), no 42 , p. 91-103

Dans le present travail l’auteur passe en revue les problemes souleves par la determination de la capacite de retention des sols marocains et, en particulier, celle des tirs. Les valeurs de l’humidite equivalente different de celles de la capacite au champ. Par contre ces dernieres sont voisines de la limite d’adhesivite. L’auteur pense qu’il serait interessant d’etudier cette derniere methode, ainsi que celle de dolgove-feodoroff dans les conditions marocaines.

1968
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1968), no 27 , p. 89-112

L’auteur prsente les resultats de ses etudes sur les proprietes physiques des dess de l’oued beht. Ce sont des terres de nature argilo-limoneuses calcaire dont les horizons superieurs sont relativement riches en matiere organique. Elles se forment sur les alluvions recentes et subactuelles de l’oued beht. Malgre la presence de matiere organique, l’etat d’agregation est relativement faible. A l’etat humide, ces sols perdent completement leur consistance et a l’etat sec ils acquierent une structure fondue massive, legerement en haut des profils. La porosite est moyenne et la compacite assez elevee. Les pores paraissent etre repartis uniformement dans toutes la masse du sol. La stablite structurale vis-a-vis de l’eau est precaire, et sous l’effet de l’exces d’eau (irrigation, pluies), les horizons superieurs deviennent crouteux (terres battantes). Le taux d’agregation des horizons superieurs depend de la composition des sols (granulometrie, matiere organique), tandis que le degre d’agglomeration en est independant. Toutefois, ce dernier accuse une correlation avec le degre d’agregation.

1966
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1966), no 21 , p. 85-123

A titre d’essais preliminaires la methode du diagnostic des carences minerales par la technique des vases de vegetation, mise au point par r. Chaminade, a ete appliquee a huit types de sol, largement representes a travers le maroc, avec le ray-grass comme plante-test. Les resultats obtenus concernant le rendement (poids de matiere seche de plusieurs coupes ont permis de mettre en evidence les points suivants: - tous les sols examines presentent une carence generale en phosphore, plus ou moins grave selon le type. - Les autres carences ne constituent que des cas particuliers d’intensite variable; par ordre d’importance decroissante viennent le soufre, le potassium, le magnesium, le calcium et les oligo-elements. L’alimentation de la plante (teneur du fourrage en n, p et k0 reflete assez fidelement l’etat chimique des sols testes. La determination des coefficients de transpiration du ray-grass montre que des gaspillages d’eau accompagnent toujours une carence d’un sol en un element et que, pour un meme niveau de gravite, les differentes carences d’un sol en elements mineraux se traduisent par des consommations d’eau variables suivant l’element considere.

1967
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1967), no 23 , p. 1-58

L’auteur etudie l’activite des microorganismes dans quatre parcelles de sol d’une ferme experimentale situee dans le tafilalt (zone presaharienne du sud-est du maroc). Ces sols, appeles localement ôlimons de palmeraiesô, resultent de l’utilisation par l’homme, depuis une dizaine de siecles, des eaux de crues. Ils sont riches en microorganismes; tous les groupes physiologiques y sont bien representes. En comparant les differents types de cultures, on s’apercoit que les cultures de luzerne et de coton favorisent la conservation de l’azote nitrique dans le sol. Dans les parcelles en jachere, les debris vegetaux sont attaques plus rapidement que dans les autres parcelles.

1967
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1967), no 23 , p. 125-136

Dans les sols etudies ici (region du tadla, du sais et du gharb), il y a une correlation evidente et interessante entre le nombre de bacteries cellulolytiques et l’energie climatique (ec); enfin l’influence favorable de l’irrigation et de la teneur en matiere organique est manifeste. Les conditions edaphiques apparaissent donc essentielles.

1967
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1967), no 24 , p. 83-94

Dans la presente note, l’auteur etudie la repartition du calcaire, un des eleements de base de la classification des sols, dans les fractions granulometriques sableuses et graveleuses (superieures a 0,2 mm0 de cinq sols argileux du gharb. L’evolution du profil calcaire conduit a la longue, d’une part, a la decalcarisation du profil avec formation d’une zone d’accumulation profonde et, d’autre part, a l’individualisation du calcaire sous forme de granules, processus analogue a celui de l’encroutement. La presence d’argile montmorillonitique ne semble pas entraver le developpement normal de ce processus. Le degre d’evolution du profil calcaire ne parait se traduire, outre l’intensite de son lessivage et de son accumulation en profondeur d’une part, et l’accroissement du nombre de granules, d’autre part, que par l’augmentation de la taille des agglomerats. Dans les sols evolues du gharb, le niveau d’accumulation des granules ne correspond pas obligatoirement a la zone d’enrichissement en calcaire. Il se place au-dessus cette zone. Toutefois, ces granules peuvent se former dans toute la masse du sol et a tous les niveaux, meme dans les sols jeunes. Il est donc necessaire de tenir compte, dans la classification des tirs, des caracteres de leur profil calcaire en prenant en consideration, d’une part, son degre de differenciation suivant la profondeur et, d’autre part, l’intensite du concretionnement.

1968
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1968), no 26 , p. 97-148

Dans les montagnes rifaines, a partir de roches-meres bien definies, l’evolution des mineraux argileux a travers le villafranchien et le quaternaire proprement dit a ete suivie. Trois types d’evolution ont ete constates: - formation de kaolinite sur les versants et de montmorillonite dans les bas-fonds pendant le villafranchien inferieur, refletant un climat tropical; - formation de vermiculite et de ses interstratifies pendant le villafranchien superieur, temoin sans doute de conditions climatiques temperees tres humides; - formation de montmorillonite pendant le quaternaire proprement dit, caracterisant un climat proche de l’actuel.

1964
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1964), no 13 , p. 93-117

Pages

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER