Vous êtes ici

2.3.5. Orientations et projets de recherche du CRRA de Meknes

L’étendue géographique du CRRA de Meknès couvre les zones d’action de neuf Directions provinciales de l’agriculture, soit une superficie totale d’environ 7,3 millions d’hectares (10 % du territoire national). La région se caractérise par une diversité dans les milieux physiques et écologiques. Sa production agricole est dominée par la céréaliculture (53.1%), l’arboriculture (16.6%) et les légumineuses alimentaires (9.2%). Par rapport à la production nationale, ces spéculations représentent respectivement 29%, 18% et 41%. Les agro-systèmes dominants sont le système montagneux, le semi aride et le sub-humide. Dans chaque système, les cultures sont conduites en irrigué ou en pluviale. 

Il faut cependant noter que des contraintes, liées à la nature du matériel végétal utilisé, aux facteurs climatiques, au mode de conduite et d’ordre organisationnel, limitent le développement de ces systèmes. L’intensification des cultures risque de conduire à une dégradation des ressources naturelles. Les changements climatiques caractérisés par une réduction prévisible des volumes pluviométriques avec une répartition inégale, des sécheresses récurrentes et des gelées fréquentes, constituent un défi majeur. La valorisation des produits agricoles reste également faible malgré les atouts dont dispose la région pour une production diversifiée où certaines filières présentent un intérêt socio-économique important.

Le CRRA de Meknès dispose de pôles de compétences en arboriculture fruitière, en amélioration génétique des blés et des oléagineux, en lutte biologique, en socio économie et en agro-climatologie. Ces pôles sont appuyés par un réseau de domaines expérimentaux et par des plateformes en biotechnologie, en bactériologie et en lutte biologique pour entreprendre des recherches régionalisées capables de générer des résultats en vue de contribuer à l’augmentation des revenus des exploitations agricoles et répondre aux préoccupations d’une profession dynamique et parfois organisée. 

Ce CRRA dispose également de plusieurs acquis lui permettant de contribuer à la mise à niveau de plusieurs filières et accompagner les plans de développement régionaux issus de la nouvelle stratégie du ‘Plan Maroc Vert’. 

Aussi, après des concertations aux niveaux interne et externe, le CRRA de Méknès compte mener son plan à moyen terme, pour la période 2008-2012, selon trois principales orientations de recherche en plus des activités de recherche développement pour l’amélioration de la productivité agricole et la préservation des ressources naturelles dans sa zone d’action. 

Orientation 1 : Gestion intégrée de l’arboriculture fruitière et de l’olivier ;

• Projet 1 : Sélection des variétés performantes d’olivier et optimisation des techniques culturales pour une production de qualité en culture pluviale
• Projet 2 : Amélioration de la productivité des espèces rustiques (Amandier, Figuier et Caroubier)
• Projet 3 : Diversification fruitière et sélection pour le stress biotique (feu bactérien) et abiotique (sécheresse, …)

Orientation 2 : Intensification durable des grandes cultures et diversification des systèmes de culture ;

• Projet 1 : Amélioration de la productivité et de la stabilité du système blé en régime pluviale
• Projet 2 : Amélioration de l’efficience d’utilisation des intrants chez les légumineuses à travers la sélection variétale et les techniques culturales
• Projet 3 : Amélioration de la productivité et de la qualité des oléagineux annuels par la mise au point de matériel végétal adapté 
• Projet 4 : Gestion durable et valorisation de la biodiversité des PAM au Saïs et Moyen Atlas
• Projet 5 : Promotion de la pomme de terre dans le Sais : Sélection variétale et multiplication de la semence

Orientation 3 : Gestion des ressources naturelles, et dynamiques des espaces montagnards.

• Projet 1 : Carte de vocation agricole et carte de fertilité des sols de la région de Meknès
• Projet 2 : Gestion des risques de production agricole dans les systèmes de production pluviale
• Projet 3 : Analyse socio-économique, des filières, des systèmes de production et des moyens d’existence des populations en zones de montagne 

Orientation 4 : Valorisation des acquis de recherche pour l’amélioration de la productivité des systèmes de production dans la zone d’action du CRRA.

• Projet 1 : Gestion intégrée de l’arboriculture fruitière couvrant : 
- introduction de nouvelles variétés d’olivier créées par l’INRA et d’autres variétés étrangères performantes dans la CR de Tissaf.
- amélioration de la qualité de l’huile d’olive par la maîtrise de la récolte (date optimale), des conditions de transport et de stockage des olives.
- comparaison de la qualité de l’huile produite dans les unités de trituration modernes à celle obtenue par l’utilisation des procédés (locales et améliorés) dans les Maassaras.
- étude de l’adaptation des sélections INRA d’olivier (locales et étrangères) dans différents environnements.
- production d’une fiche technique de la culture du sésame.
- validation et diffusion des rotations culturales appropriées pour le Saïs

• Projet 2 : Intensification durable des grandes cultures et diversification des systèmes de culture à travers :
- des essais d’adaptation des plantes aromatiques et médicinales peu exigeantes en eau et à haute valeur ajoutée.
- la lutte intégrée contre les maladies et ravageurs du blé et de la fève dans le Sais.
- une Plate forme des nouvelles variétés de blé dur et de colza.

Undefined
Lundi, 21 novembre, 2016
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER