Vous ĂŞtes ici

La culture du theier au maroc : developpement et perspectives d'avenir

RĂ©fĂ©rence: 
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1993), no 83 , p. 95-116
Auteurs: 
Benhammou, D. (INRA, Rabat (Maroc))
AnnĂ©e: 
1993
RĂ©sumĂ©: 

Etude sur le developpement de la culture du theier au maroc. Les essais se sont etales sur deux phases: phase preliminaire de tentatives et la phase d’experimentation. Cette derniere phase a demontre que le theier pousse dans les conditions et les lieux des essais et donne des resultats encourageants. Deux varietes ont ete testees: sinensis et assamica. La variete sinensis se comporte mieux qu’assamica dans trois milieux: larache, chefchaouen et oulmés. L’analyse des rendements obtenus a larache montre une evolution constante pour atteindre 720kg/ha, ce qui represente 70 du rendement moyen des pays producteurs. Le rendement depend des facteurs suivants: age des plants, densite de peuplement, taille de formation, cueillette appliquee, fertilite du sol et la frequence d’irrigation. Le bouturage est la technique la plus efficace pour la propagation de cette espece. La technique de bouture en noeud avec une feuille a permis d’obtenir un taux d’enracinement de 80. L’etude technologique du the transforme a rabat a montre que le the vert produit est de bonne qualite technologique.

Texte intĂ©gral: 
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER