Vous ĂŞtes ici

Remarques sur le pouvoir pathogene des isolats de fusarium oxysporum f.Sp albedinis, agent de la fusariose vasculaire (bayoud) de palmier dattier

Message d'erreur

Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
RĂ©fĂ©rence: 
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1993), no 83 , p. 223-239
Auteurs: 
Sedra, H. (INRA, B.P. 533 Marrakech (Maroc))
AnnĂ©e: 
1994
RĂ©sumĂ©: 

La selection des varietes et clones de palmier dattier pour leur caractere de resistance au bayoud necessite l’utilisation des souches du fusarium oxysporum f.sp. albedinis tres virulentes et stables. L’etude de l’agressivite des isolats et des souches de parasite preleves dans differentes palmeraies a permis de mettre en evidence un gradient dans les niveaux d’agressivite. Sur les plantules du palmier dattier issues de deux croisements realises entre parents sensibles ou resistants. On distingue trois groupes d’isolats presentant des niveaux differents d’agressivite allant de 5 a 100 d’attaque. Il a ete aussi constate que le degre du developpement de la maladie sur des plantules est extremement variable en fonction des isolats. En outre, l’inoculation de trois souches du parasite a des plantules issues de cinq croisements differents a montre que certaines souches se sont revelees peu ou pas pathogenes sur les descendants de certains croisements. D’autre part, la confrontation entre certaines souches isolees de cultivars resistants et quelques genotypes de palmier a mis en evidence l’absence d’attaque d’un génotype par une souche du parasite. Les resultats indiquent donc qu’il y’a une certaine interaction souche x croisemeent et souche x genotype.

Texte intĂ©gral: 
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER