Vous ĂŞtes ici

Water use efficiency , growth and development response of maize to plant populations in semi-arid morocco

Message d'erreur

Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
RĂ©fĂ©rence: 
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1992), no 76 , p. 3-18
Auteurs: 
Karrou, M. Minor, H. Croy, L.
AnnĂ©e: 
1992
RĂ©sumĂ©: 

L’objectif de cette etude est de determiner si la diminution de la densite de peuplement, en jouant sur la dose de semis ou sur l’eclaircissage des plantes de maïs au stade panicule (pratique des agriculteurs marocains), peut reduire la competition entre plantes au cours des periodes de reproduction et de remplissage de grain ou le deficit hydrique est souvent observe. Des essais ont ete conduits dans les domaines experimentaux de sidi el aydi et de jamaa shaim sur des vertisols alcalins ou les precipitations moyennes sont respectivement de 388 et 318 mm. Les densites de peuplement choisies pour cette etude sont: faible -20.000 (d1), intermediaire -40.000 (d2), elevee -80.000 (d3) et 80.000 reduite a 40.000 pieds /ha (d4) par eclaircissage au stade panicule. Les donnees relevees sont, la matiere seche totale, le rendement grains, les principales composantes de rendement, le potentiel hydrique de la feuille, sa resistance stomatique, et sa transpiration ainsi que l’humidite du sol. Les resultats montrent que la reduction du peuplement pieds par arrachage des plantes au stade panicule ne permet pas d’economiser de l’eau pour la periode ulterieure du remplissage du grain et que les densites de 20.000 plantes/ha en annee seche et 40.000 en annee pluvieuse peuvent etre considerees comme optimales.

Texte intĂ©gral: 
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER