Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Transformation par Agrobacterium tumefaciens est la méthode préférée pour la transformation des légumineuses. Communément, les gènes transférés par cette technique sont clonés entre les frontières gauche et droite d'ADN-T (Transferred-DNA) des vecteurs binaires qui se répliquent à la fois dans E. coli et Agrobacterium. Dans cette étude, le nouveau protocole de clonage des gènes 'intérêts "Gateway multisite System" a été utilisé pour insérer une nouvelle construction contenant la séquence HVA1, le promoteur double virus de la mosaïque du chou-fleur (CaMV) 2x35S et le terminateur Nos dans un vecteur binaire pTF101.GW3. Le vecteur binaire généré pTFGat101.11 contenant la construction de gène HVA1 a été ensuite introduit dans la souche A. tumefaciens EHA101. En utilisant le protocole de transformation basé sur l'organogenèse directe à partir des nœuds otylédonaires, nous avons réussi à obtenir 2% des pousses transgéniques de fève qui intègrent la construction de HVA1. Cette intégration a été confirmée par PCR de gène marqueur bar.

2012
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2013), no 127 , p. 3-20

La gamme variétale en culture chez l'olivier repose sur les variétés nationales Picholine marocaine, Haouzia et Menara. Son élargissement à d'autres variétés étrangères est de nature à répondre à la diversité des systèmes de culture pour le développement de ce secteur mais également pour satisfaire une demande qui évolue. Les performances de production obtenues avec 14 variétés d'olivier conduites en deux systèmes contrastés (pluvial et irrigué) ont différé significativement entre les variétés et le milieu de culture. Le niveau moyen, de production obtenu a été de 32.6 et 43.5 Kg/arbre respectivement pour le système pluvial et l'irrigué et donc un gain moyen de rendement d'environ 14.5%. Les variétés Leccino, Menara, Manzanille, Ascolana Dura et Haouzia ont été les plus productives en pluvial (40 à 60 Kg/arbre). L'irrigation a amélioré significativement les rendements de toutes les variétés qui n'ont pas la même efficience d'utilisation de l'eau. Les variétés les plus productives dans les deux systèmes sont Ascolana dura, Leccino, Haouzia et Manzanille. L'alternance de production a caractérisé toutes les variétés mais avec un indice moyen plus élevé en pluvial (0.28) qu'en irrigué (0.22). Les variétés les plus alternantes sont Arbéquine, Frantoio, Picholine de Languedoc et Menara. Les teneurs en huile des variétés de table (Gordal Sévillane et Ascolana Dura) n'ont pas dépassé 6%, alors que pour les variétés exclusivement à huile (Arbéquine, Leccino, Picual et Frantoio) ces valeurs se sont situées entre 15,7 pour Arbéquine et 25,6% pour Frantoio. Pour les variétés à double fin, les teneurs en huile ont été de 20 à 23,5 %. L'irrigation a contribué à l'augmentation de la teneur en huile des variétés. Le poids moyen des olives a différé selon les variétés et s'est situé entre 1.2g (Arbéquine) et 8.3g pour Gordal en irrigué et 1.2 et 6.2 g respectivement pour les mêmes variétés en bour. Le gain moyen en poids des olives de toutes les variétés, engendré par l'irrigation,v à été d'environ 3.5 %. Les olives produites ont un poids moyen des noyaux qui a varié entre 1.15g pour Gordal et 0.28 g pour Arbéquine. L'augmentation moyenne du poids des noyaux, engendré par l'irrigation, pour toutes les variétés est de 6.3%. Cette augmentation a été très marquée pour la variété Gordal (29.2%). Les performances de production réalisées ont dépendu des variétés et du système de culture. En système irrigué, la production a été plus élevée et toutes les variétés ont répondu positivement aux apports d'irrigation. Les variétés Leccino, Menara, Manzanille et Haouzia ont donné les rendements les plus élevés en pluvial et semblent être plus adaptées à l'oléiculture en pluvial.

2013
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2013), no 127 , p. 21-43

La sélection clonale constitue une voie prometteuse de sélection largement utilisée chez les agrumes. Cette méthode a été utilisée par l'INRA Maroc sur l'espèce Citrus Sinensis (L.) Osbeck pour sélectionner des variants performants. Des variants (34), issus de semis apomictique de neuf variétés d'orangers (Pineapple, Pearson Brown, Hamlin, Washington Navel, Sanguinelli, Grosse Sanguine, Moro, Salustiana, Cadenera) ont été repérés au niveau des collections d'agrumes Afourer à Tadla. A partir de la même variété mère, plusieurs variants sœurs ont été sélectionnés pour constituer un groupe de variants génétiquement proches. Ces clones ont fait l'objet d'essai de comportement en comparaison avec leurs parents initiaux dans la région du Gharb sur un sol sablonneux. L'évaluation de ce matériel végétal a duré sept années et a porté sur les critères agronomiques et pomologiques et ceux liés à la qualité du jus. Le rendement moyen a varié de 23,3 kg/arbre à 119 kg/arbre, tandis que le poids moyen d'un fruit a varié de 168g à 320g. Les résultats de ces essais ont montré une prédominance des fruits juteux, de calibre moyen et avec un diamètre équatorial supérieur à 65 mm; critères acceptables pour le marché des fruits frais ou l'industrie du jus. Trois groupes d'orangers prometteurs sont sélectionnés pour le marché de fruits de table: Grosse Sanguine, Salustiana et Sanguinelli et au sein de chaque groupe un variant productif et de bonne qualité a été sélectionné. Ces variants prometteurs ont été décrits selon les descripteurs de l'UPOV et présentés pour l'inscription sur la liste provisoire des variétés d'agrumes.

2013
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2013), no 127 , p. 45-70

La désertification est un phénomène complexe et multiface. Son appréhension nécessite l'intégration, en plus des éléments sociaux et écologiques étudiés séparément, des éléments de leurs interactions. L'objectif de ce travail est d'analyser le phénomène de désertification dans la zone de Tendrara (Maroc oriental) à travers une analyse des modes de gestion et d'utilisation de l'espace pastoral et de dégager leurs effets sur la dégradation du milieu. Deux approches ont été utilisées; une analyse socio-foncière et une étude de télédétection multidate. Les résultats montrent que la dégradation des parcours est perçue à tous les niveaux, elle est causée par les changements qu'a connus le système pastoral (surpâturage, mise en culture, sédentarisation, appropriation de l'espace). Ces stratégies d'utilisation de l'espace façonnent en grande partie l'état des parcours. Les changements qu'a connus l'occupation du sol témoignent d'une avancée rapide de la désertification. La dégradation a concerné essentiellement les formations végétales à base d'Artemisia herba alba Asso. et de Stipa tenacissima L. Les premières ont complètement disparues et les autres ont changé de physionomie pour donner lieu à des formations ouvertes d'apparence désertique.

2013
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2013), no 127 , p. 71-89

Les questions reliées à l'aléa climatique et la gestion de l'eau d'irrigation continuent à revêtir une importance majeure compte tenu de leurs impacts sur le milieu rural, en général, et l'allocation des ressources en eau, en particulier. L'agriculture marocaine reste donc dépendante de la forte variabilité des précipitations et de la fréquence élevée des sécheresses qui est devenu une contrainte structurelle pour notre pays. Le présent travail élabore un prototype d'un modèle intégré de bassin versant (river basin model). La démarche proposée utilise les techniques d'optimisation et fait appel à la programmation mathématique positive pour la calibration d'un modèle empirique. Elle est basée sur un réseau de noeuds qui représente soit des entités physique ou bien des flux d'eau entre ces différentes entités. Ce modèle permettra l'optimisation de l'allocation de l'eau au niveau du bassin de Sous-Massa entre les différents secteurs usagers de la ressource eau et le calcul du prix économique de l'eau à l'échelle du bassin. Les résultats de cette étude montrent que la politique de la gestion de la demande doit être nuancée par bassin pour tenir compte des spécificités régionales. Le prix économique de l'eau au niveau du Bassin est supérieur au prix financier, ce qui veut dire que la politique de tarification de l'eau appliquée reste insuffisante pour une rationalisation de l'utilisation et une préservation de la ressource à long terme notamment en situation de sècheresse.

2013
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2013), no 127 , p. 91-111
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER