Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 1 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Nous avons resume, par un raisonnement simple, dans lequel le sens des approximations est indique chaque fois qu’il est possible, que la quantite de fumigant a mettre sous la bache permeable peut se mettre sous la forme a = y co v ou y est un facteur crrectif compose d’un terme y1 du a la diffusion et d’un terme k(c) du aux phenomenes de sorption dependant essentiellement de la concentration du gaz: y = y1+k(c) ou encore y = k1(c).Y1 . Le facteur correctif est une fonction de nombreux parametres dont la determination complete est longue et difficile (7) (9) aussi, une telle expression de a n’est-elle pas directement applicable. Par contre, l’experimentation directe, dans les conditions habituelles sur un ennemi determine et sur deux arbres types de rapports surface/volume differents, permet de calculer a pour tous les autres arbres et pour un autre ennemi quelconque (pourvu que l’on sache par ailleurs le rapport m de concentration lethale de cet ennemi et de l’ennemi etudie) grace a l’emploi combine d’un reseau de droites paralleles en echelles semi-logarithmique: (1g a - 1g a* /œ - œ*)v,m = (1g a** - 1g a* /œ** - œ*)v,m et d’un abaque a points alignes: a(œ,c) = (a* /v*)œ,c.

1966
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1966), no 19 , p. 43-68

L’apparition dans le gharb de aonidiella aurantii et sa rapide extension, entre 1942 et 1945, representaient un danger reel pour l’ensemble de l’agrumiculture marocaine. Des 1949, vu la violance des attaques, on commenca a effectuer des essais de traitements a base d’esters phosphoriques pulverises. Mais cette methodes s’etant revelee tres vite inefficace, on opta plutot pour la fumigation et des lors on entreprit l’etude de tous les travaux deja publies (voglum, bellio, petters, etc.) Pour essayer d’etablir une formule simplifiee de la fumigation, de definir le dosage d’une table de fumigation et de rechercher une methode de comparaison des tables.

1966
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1966), no 19 , p. 69-138

Des essais de remanence des divers insecticides existant au maroc ont ete entrepris sur ceratite a marrakech. Ils ont permis de classer ces produits en trois categories: forte action de choc et forte remanence (diethion, endothion et fenthion), forte action de choc et faible remanence et, enfin, action faible. L’utilisation de ces insecticides a forte remanence devrait augmenter la securite des traitements en pulverisation appat. La presence d’un attractif en melange avec l’insecticide est sans effet sur la modalite des ceratites.

1966
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1966), no 19 , p. 1-16

Les attaques de la ceratite sont presque permanentes dans la region de marrakech. Sur abricots canino, elles provoquent, certaines annees de tres graves degats. Les essais montrent que le traitement au dimethoate semble permettre d’arreter le developpement des oeufs et des larves dans le fruit.

1966
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1966), no 19 , p. 17-25

Les essais de lutte contre le mildiou de l’oignon entrepris a marrakech ont permis de constater: - l’inutilite du traitement des bulbes avant plantation, - l’effet depressif du cuivre sur les oignons, - l’efficacite du carbatene, du manebe et du metirame contre le mildiou, - l’interet economique des traitements fongicides pour la production des semences.

1966
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1966), no 19 , p. 27-32

En prevision d’une eventuelle extension de la tristeza, on cherche a obtenir un porte-greffe pouvant remplacer le bigaradier. Les essais actuellement en cours, dans ce but, au maroc, sont divises en deux groupes. En premier lieu, dans une serie d’essais dits ô essais porte-greffe ô, on etudie l’aptitude au greffage de diverses varietes, et leur comportement ulterieur, en cours de culture. L’essai porte-greffe principal comprend, par exemple, les 6 principaux porte-greffes les plus couramment utilises: bigardier, citrange troyer, et sur ces varietes, on greffe des selections nucellaires de varietes repandues. L’essaI principal comprend 6 blocs (un par variete greffe) chacun en carre latin incomplet avec 4 receptions. Il est reproduit, de maniere plus simple, dans les diverses regions agrumicoles du maroc. Un essai complementaire etudie le comportement de douze autres varietes moins repandues. La presence partout au maroc, de souches de phytophthora pathogene, necessite la prise en consideraton de la sensibilite de ces varietes de porte-greffe, a la gommose. C’est pourquoi, apres une etude des souches de phytophthora marocaines, des essais d’inoculation artificielle sont entrepris en pepiniere. Ils concernent tous les porte-greffes utilises dans les essais de comportement, et ces varietes seront inocules au moyen de souches de phytophthra originaires de diverses regions du maroc.

1966
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1966), no 19 , p. 33-42
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER