Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Chrysomphalus dictyospermi, espece nuisible aux agrumes au maroc, a ete etudiee comparativement dans deux regions: le gharb et marrakech, en prevision de l’utilisation pratique eventuelle de deux parasites aphelinides ectophages importes: aphytis lingnanensis et a. Melinus. Actuellement, dans le gharb, l’espece locale. Chrysomphali offre peu d’interet, ses populations varient fortement en cours de saison. Dans la region de marrakech, une autre espece locale habrolepis fanari, encyrtide endophage, bien que plus importante numeriquement qu’a. Chrysomphali n’a qu’un interet tres limite, son action pratique se trouvant contrecarree en fin d’annee par la multiplication du parasite secondaire marietta habrolepidis, present chaque annee dans les populations de pou rouge, concuremment avec un autre, azotus chrysomphali.

1967
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1967), no 24 , p. 95-111

La production cotonniere du maroc varie de 20 a 30000 tonnes de coton brut selon les annees; elle provient toute entiere de la recolte de cotonniers de l’espece gossypium barbadense, cultivee avec irrigation. Des essais de varietes sont mis en place chaque annee dans les perimetres a vocation cotonniere pour determiner les varietes les mieux adaptees et les plus productives. Apres 4 annees d’experimentation, les varietes pima s 2, tadla 9, tadla 16 et fb 20 dans la categorie des fibres de plus de 33 mm,tadla 27, tadla 32 et tadla 25 dans la categorie des fibres de moins de 33 mm, se revelent les plus interessantes pour la productivite, la precocite et les qualites technologiques. Dans l’experimentation de varietes de l’ espece gossypium hirsutum, la variete carolina quenn se montre la meilleure tandis que dans la comparaison des varietes des deux especes, barbadense et hirsutum, les varietes de l’espece barbadense se revelent les plus rentables.

1967
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1967), no 24 , p. 113-144

Deux annees d’observation du cycle evolutif des mayetiola vivant sur orge et ble au maroc ont permis de preciser quelques points de leur biologie et de mettre en evidence des differences entre les deux populations. La pluie est le facteur determinant les sorties des insectes de generation estivante, pour lesquels le vol est plus groupe sur orge que sur ble. Deux generations par an peuvent se developper sur orge contre trois sur ble; mais pour une partie des insectes, il n’y a qu’une generation annuelle. Les facteurs provoquant l’entree en estivation des larves restent a determiner; cette estivation se produit plus precocement sur orge.

1967
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1967), no 24 , p. 1-15

Pendant trois annees consecutives, des essais de traitements insecticides par enrobage de graines ont ete effectues pour lutter contre les larves de premiere generation de la cecidomyie des cereales (mayetiola sp.) Sur ble dur. Realises dans des conditions naturelles, ces essais ont permis de juger de l’efficacite insecticide et de l’effet inhibiteur sur la germination de huit produits: aldrine, chlordane, diethion, dimethoate endothion, heptachlore, lindane et vamidothion. De ces huit produits, seul lindane, utilise a raison de 1 gramme de matiere active par kilo de semences, s’est montre efficace, reduisant le nombre des plantes attaquees et l’importance des populations d’insectes. Son action depressive sur la germination est tres faible. Il n’a pas ete possible de mesurer l’incidence des traitements sur les recoltes, en raison notamment de la faible superficie et de l’heterogeneite des parcelles.

1967
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1967), no 24 , p. 17-26

Au cours de trois annees consecutives, des varietes de ble et d’orge ont ete semees en petites parcelles et soumises aux infestations naturelles de cecidomyie des cereales (mayetiola sp.). Des differences notables entre varietes sont enregistrees dans les niveaux d’attaque (en pourcentage de plantes ou de tiges attaquees) et l’importance des populations larvaires hebergees. Les orges, de meme que certaines varietes de ble, se montrent plus tolerantes aux attaques de l’insecte . Deux varietes d’origine, marocaine, bd 0287 et bd 01154, ont montre une bonne resistance, tandis que des bles americains reputes resistants ont ete sensibles dans les conditions marocaines.

1967
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1967), no 24 , p. 27-40

L’auteur decrit le developpement embryonnaire de aelia cognata fieb, dont il donne les etapes pour trois temperatures: 20?, 25? et 30?. Il le compare a celui d’oncopeltus fasciatus et en precise les differences, a savoir la formation tardive des vitellophages secondaires, le mode particulier de formation du proctodeum par invagination de l’ectoderme, la presence d’une glande post-cephalique et la vitesse de developpement nettement moins rapide. Il retrouve le mode general de developpement des hemipteroides avec les etapes de periblastule, d’embryon intravitellin et d’embryon superficiel, avec des glandes pleuropodiales paires et un organe dorsal glandulaire impair. Enfin il explique le mode de formation du ruptor ovi, la realisation de la mue prenatale ainsi que l’eclosin.

1967
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1967), no 24 , p. 41-65

L’amelioration des bles durs par hybridations interspecifiques a donne d’excellents resultats. L’hybride n? 90, issu du croisement b.T. Chromosomes. Il produit des grains analogues a ceux de ble dur au moins pour la farine, la grandeur et la couleur. Dans les micro-essais en sol sableux a rabat, cet hybride se comporte comme le ble tendre. Son rendement est excelent: - meilleur rendement de ble dur: 36,6 qx/ha - meilleur rendement de ble tendre: 48,7 qx/ha - meilleur rendement de ble demi-ble dur: 49,9 qx/ha. Par croisement du ble tendre 3444 avec un amphydiploide (t.Timopheevi x b. D. 2777), Une mutation a long epi a ete obtenue. Elle est exploitee en vue d’une augmentation de longueur de l’epi tout en gardant une tige courte. Ceci permettrait de disposer au maroc d’un ble a phenotype et rendement de ble tendre et a qualites technologiques de ble dur.

1967
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1967), no 24 , p. 67-82

Dans les sols etudies ici (region du tadla, du sais et du gharb), il y a une correlation evidente et interessante entre le nombre de bacteries cellulolytiques et l’energie climatique (ec); enfin l’influence favorable de l’irrigation et de la teneur en matiere organique est manifeste. Les conditions edaphiques apparaissent donc essentielles.

1967
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1967), no 24 , p. 83-94
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER