Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Dans le present travail l’auteur passe en revue les problemes souleves par la determination de la capacite de retention des sols marocains et, en particulier, celle des tirs. Les valeurs de l’humidite equivalente different de celles de la capacite au champ. Par contre ces dernieres sont voisines de la limite d’adhesivite. L’auteur pense qu’il serait interessant d’etudier cette derniere methode, ainsi que celle de dolgove-feodoroff dans les conditions marocaines.

1968
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1968), no 27 , p. 89-112

Apres avoir enonce les traits principaux des 4 modes connus d’exploitation de l’olivier, l’auteur indique pour chacune des trois principales regions oleicoles du maroc: les caracteres geographiques, l’aspect agronomique de l’oleiculture, son aspect economique, son aspect social. En conclusion il en deduit leur ’’ vocation oleicole ’’.

1968
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1968), no 27 , p. 113-125

L’auteur relate les resultats obtenus lors d’un essai de conservation par le froid du raisin de table de fraise et d’oignon a l’air libre et en cageots. Ainsi que ceux du dosage des huiles essentielles dans l’ecorce des agrumes et de la concentration du jus d’orange. La valeur commerciale et technologique de quelques varietes de tomate et l’etude du jus de grenadille ont ete egalement traitees par l’auteur.

1968
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1968), no 27 , p. 127-139

Aperçu sur l'appartition d'une nouvelle espèce appelée pteris longifolia l. au niveau du sud de Tétouan, dans le ruisseau asselahou (lat. 35?32'30ô, long. 5?21'40ô) et dans les régions limitrophes.

1968
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1968), no 27 , p. 140

Sous climat normal, l’olivier souffre beaucoup plus de la secheresse en hiver et au printemps qu’au cours de l’ete. Au cours de ces deux saisons ont lieu en effet les trois phases les plus importantes de la fructification: la differenciation des bourgeons en boutons, la floraison et la nouaison, et l’accroissement du fruit qui precede la sclerification de l’endocarpe. La connaissance des stades reperes de b. Aubert permet de fixer les epoques auxquelles sont utiles des irrigations d’appoint lorsque sevissent des periodes de secheresse prolongee en hiver et au printemps.

1968
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1968), no 27 , p. 65-73

L’experimentation actuelle comprend dans son ensemble plus de 6000 palmiers-dattiers representant 30 varietes maghrebines. La fusariose s’est manifestee assez rapidement sur les trois premiers essais; deux ans apres plantation, 210 arbres etaient touches sur les 945 temoins sensibles a la maladie. Le domaine du nebch a zagora, dont le sol est infeste d’une maniere homogene du fusarium oxysporum albedinis, repond exactement a sa vocation de station experimentale specialisee dans les recherches sur la fusariose du palmier-dattier.

1968
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1968), no 27 , p. 75-78

A la suite du recepage repete des chenes-lieges, on assiste a une diminution de la potentialite de rejeter des souches. Pour expliquer ce phenomene, on a suppose qu’il pouvait y avoir un vieillissement radiculaire accompagne d’un rajeunissement repete du systeme aerien. Si cette hypothese etait exacte, il fallait que le systeme souterrain soit independant du point de vue alimentation sectorielle des rejets apparus apres recepage. Pour demontrer ce phenomene, on a etudie le mouvement des seves ascendantes et descendantes par l’emploi de produits marques au 32p. Cette recherche a conduit a la conclusion que les rejets de souches de chene-liege ont une vie autonome et qu’il existe une specificite de la circulation de la seve entre les racines et les secteurs de la souches.

1968
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1968), no 27 , p. 79-87

La production de plants d’olivier au maroc etant effectuee uniquement par voie agamique, l’auteur traite des caracteristiques physiologiques et agronomiques des differents types de boutures qui peuvent etre utilises dans ce but: boutures feuillees, boutures moyennes, grosses boutures. Puis il indique les modes de presentation des plants: plants a racines nues, plants en mottes, plants en sacs de plastique.

1968
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1968), no 27 , p. 1-15

L’experimentetion sur les dates de semis et de recoltes de la betterave sucriere dans le tadla a ete effectuee pendant cinq annees consecutives. Les resultats indiquent que les semis devraient commencer de bonne heure, c’est-a-dire vers la mi-septembre, et se poursuivre jusqu’en decembre ou janvier. Des semis encore plus tardifs donnent en moyenne des resultats inferieurs et ne contribuent pas necessairement a une prolongation de la periode pendant laquelle les racines ont une qualite permettant une exploitation industrielle rentable. En general, les rendements en racines et les teneurs en saccharose sont suffisants a partir du debut du mois de mai (semis de septembre), epoque a laquelle la compagne sucriere devrait demarrer. Cependant les betteraves sont nettement plus precoces apres un hiver a temperatures minima moderees. La periode de recolte la plus favorable pour les semis de septembre, d’octobre et de novembre commence au debut du mois de juin et pour les semis de decembre et de janvier, au mois de juillet environ. Dans la plupart des cas, les teneurs en saccharose et les puretes du jus commencent a baisser vers la fin du mois du juillet. C’est le niveau des maxima des temperatures aux mois de juin et de juillet, qui semble determiner l’epoque et aussi l’importance de cette baisse.

1968
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1968), no 27 , p. 17-39

Apres quelques remarques sur la biologie de cycloconium oleaginum, l’auteur rapporte les resultats de deux essais de traitements chimiques contre cette maladie. Le premier essai visait a determiner la date et la frequence optimales des traitements. Les meilleurs resultats ont ete obtenus avec 3 traitements par an (deux au printemps et un en automne) mais, si on tient compte des contraintes economiques, deux traitements par an (un au printemps, un en automne) sont suffisants. Le deuxieme essai a montre que la taille permet d’accroitre l’efficacite des traitements. En annee peu favorable a la maladie, un seul traitement associe a une taille devrait donc suffire.

1968
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1968), no 27 , p. 41-50

Pages

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER