Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Pour la troisieme annee successive, on a repris la comparaison des resultats de l’incision annulaire et de la pulverisation d’acide gibberellique sur jeunes clementiniers. Les traitements les plus productifs ont ete l’incision annulaire et gibberellique a 20 ppm, suivant une incision effectuee l’annee precedante. Si l’on fait le bilan de trois ans d’experimentation, on constate que la pulverisation annuelle d’acide gibberellique a 20 ppm se classe en seconde position, derriere l’incision. Le traitement de pulverisation et incision alternees lui est presque equivalent.

1973
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1973), no 47 , p. 1-17

L’efficacite de la carboxine, utilisee par enrobage des grains pour lutter contre le charbon nu de l’orge ustilago nuda (jens.) Roster., N’a pu etre demontree par suite de l’absence totale de l’agent pathogene. Par contre, les essais ont montres que le charbon couvert de l’orge ustilago hordei (pers.) Lagerh. Est elimine par destruction totale des spores en surface des grains suite a une application d’une dose faible de 40 g de matiere active par quintal. Ce fongicide, utilise a des doses croissantes allant jusqu’a 187 g de matiere active par quintal n’entraine aucun effet favorable ou defavorable vis-a-vis de l’orge.

1973
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1973), no 47 , p. 19-27

15 maladies virales des cultures agricoles et maraicheres du maroc ont ete etudiees au cours de l’annee 1973. Les agents pathogenes determines sont les suivants: le virus de la mosaique de la canne a sucre, souche d (smv-d); le virus de la mosaique de la canne a sucre, souche ômaize dwarf mosaicô type a (maize dwarf mosaic virus str. A); le virus de la mosaique du mais (maize mosaic virus); le virus y de la pomme de terre (pvy); le virus de la mosaique du tabac (tmv); le virus de la mosaique de la pasteque (wmv), souche wmv-2; le virus de la mosaique du concombre (cmv); le virus de la mosaique de la luzerne (amv); le virus de la mosaique commune du haricot (bean common mosaic virus); le virus de la mosaique du soja (soybean mosaic virus); le virus du ôyellow dwarfô de l’oignon (onion yellow dwarf virus); le virus du ôbushy stuntô de la tomate (tbsv), souche ômottled crinkleô de l’artichaut (artichoke mottled crinkle virus); le virus latent (type italien) de l’artichaut (artichoke latent virus); le virus de la mosaique de la laitue (lettuce mosaic virus); le virus de la ômarbrure chlorotique du carthameô (ôsafflower mottle virusô) - denomination preliminaire. Les caracteristiques des maladies sont brievement decrites en mettant l’accent sur les aspects pratiques: la symptomatologie, l’importance economique, les voies de dissemination et les possibilites de lutte. C’est a notre connaissance la premiere fois que les viroses citees ont ete identifiees experimentalement au maroc.

1973
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1973), no 47 , p. 29-67

Dans cette note, les chercheurs font le bilan de 10 annees d’experimentation de la betterave sucriere. Dans une premiere partie, une etude minutieuse de la qualite de la betterave recoltee dans differentes regions du maroc, a permis de conclure, en tenant compte du choix des varietes, des epoques, du mode et de la qualite des semis, que les betteraves les plus precoces (recoltees fin juillet au plus tard), sont les plus avantageuses. En effet, d’une part, elles necessitent moins de soins que les varietes tardives; d’autres part, elles sont tres cotees sur le marche grace a leur teneur elevee en saccharose. Les auteurs donnent ensuite une liste des ennemis vegetaux et animaux de la betterave sucriere et indiquent les divers moyens de les combattre. Enfin, dans une deuxieme partie, ils presentent une etude detaillee du prix de revient de la culture betteraviere dans deux exploitations irriguees.

1973
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1973), no 47 , p. 69-123
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER