Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 1 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

L’etude des relations hote-parasite a ete abordee dans le cas du parasite oophage ooencyrtus ferr. & Voeg. (Hym. Encytidae) et de ces hotes pentatomidae et scutelleridae; il s’avere que des femelles issues d’oeufs de solenostethium f. (Het.Pentatomidae) presentent, par rapport a celles issues d’oeufs d’aeliacognata fieb (het. Pentatomidae) ou d’a. Germari kust, une taille plus grande, une fecondite plus elevee et un developpement preimaginal plus lent. La nature de l’hote parasite influe egalement sur le potentiel reproducteur du parasite, les femelles d’o. Fecundus deposant davantage d’oeufs sur des pontes d’ognita que sur celles de graphotoma semipunctata fabr. (Het. Scutelleridae) ou d’eurydema ornatum l. (Pentatomidae). En plus d’une action de spoliation, le parasite determine un noircissement du vitellus de l’hote sous l’effet de ses piqures nutricielles.

1980
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1979), no 57 , p. 169-178

Dans quatre regions du maroc qui different du point de vue climat et vegetation (beni mellal, tassaout, casablanca et immouzzer), des pieges lumineux ont ete installes pour enregistrer la presence et le vol de lepidopteres actifs la nuit. Les captures ont ete effectuees pendant deux a trois annees (1973 a 1975). Les resultats sont exposes en quatre parties. Pour les papillons d’importance economique, des indications sur le vol et la densite des populations ont ete donnees. Pour toutes les autres especes observees, seule la periode de l’apparition et le moment du vol maximum ont ete indiques. Dans la mesure des possibilites, les plantes-hotes connues au maroc ont ete citees. Au total, 84 especes se repartissant sur 15 familles ont ete traitees.

1980
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1979), no 57 , p. 179-220

Au cours de cette etude nous avons essaye d’etablir le cycle biologique de heliothis armigera sur tomate dans la localite de dar bouazza, et de juger de l’importance economique de ce depredateur en passant en revue ces plantes-hotes et sa repartition geographique. Dans la region de casablanca, l’ensemble de la population de h. Armigera presente quatre generations par an caracterisee par une periode de diapause intervenant pendant la troisieme et la quatrieme generation. Quelques individus de la derniere generation peuvent engendrer une cinquieme generation mais sans importance. Pendant les deux premieres generations h. Armigera a atteint des niveaux de population susceptibles de commettre des degats considerables.

1979
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1979), no 57 , p. 1-20

Le syndrome de la maladie de l’oranger valencia late ne correspond a aucune maladie decrite chez les citrus. Etant donne que les resultats preliminaires de cette etude demontrent qu’un agent infectieux est present, en raison des symptomes foliaires obtenus sur oranger de semis, les essais de transmission des symptomes corticaux se poursuivent. Il reste encore a etablir la nature de l’agent infecttieux.

1979
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1979), no 57 , p. 21-27

L’article est consacre a la selection sanitaire par voie d’indexation qui permet de mettre en evidence la presence eventuelle d’une maladie a virus dans les tissus d’une plante. Les varietes d’arbres d’origine marocaine et americaine sont soumises a l’indexation de l’exocortis, de la tristeza, de la psorose et de la cachexie-xyloporose. Le resultat de 1500 indexations realisees donne une appreciation sur la faible proportion d’arbres sains. Les lignees importees ont permis de realiser le premier verger regroupant toutes les varietes qui ont subi la selection sanitaire.

1980
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1979), no 57 , p. 29-39

Les virus figurent parmi les agents pathogenes les plus importants de la feve au maroc. Au cours d’une prospection effectuee en 1976, six virus ont ete isoles des echantillons de feuilles preleves dans differentes regions du pays: ôbroad bean stain virusô (bbsv), ôbean yellow mosaic virusô (bymv), ôbroad bean wilt virusô (bbwv), ôbroad bean mottle virusô (bbmv), ôalfalfa mosaic virusô (amv) et ôpea early browning virusô (pebv). Presque 90 des echantillons examines contenaient les deux premiers virus cites (bbsv et bymv), qui sont les plus nuisibles sur le plan economique. Bbwv et bbmv causent des maladies severes, mais leur repartition est toujours tres limitee. Amv et pebv ont ete rarement rencontres sur feve et leur interet pratique est plutot restreint a la fonction de la feve comme plante-hote intermediaire pour la contamination d’autres cultures. L’observation des symptomes au champ ne permet pas de differencier les maladies nommees. Cependant, basees sur les reactions d’un groupe de plantes indicatrices et sur la microscopie electronique des particules virales, leur identification est rapide et assez concluante. Puisque tous les deux virus principaux sont transmis par la graine, les efforts de lutte doivent se concentrer essentiellement sur l’etablissement d’un systeme de certification des semences.

1980
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1979), no 57 , p. 41-72

Saissetia oleae (olivier) presente sur olivier, une seule generation par an dans la region de moulay idriss du zerhoun. Les larves de 2eme stade passent l’hiver et donnent naissance a partir de la mi-fevrier a des larves de 3eme stade. Ces dernieres ainsi que les jeunes femelles pondeuses evoluent presque exclusivement sur vieux rameaux. La ponte debute fin mai et atteind sans maximum dans la 3eme decade de juin. L’emission massive des larves mobiles a lieu dans la derniere semaine de juillet. Ces larves mobiles colonisent tous les organes de la plante avant de se fixer sur les feuilles et les jeunes pousses pour donner des larves de 1er stade. La transformation de ces dernieres en larves de 2eme stade n’est spectaculaire qu’a partir du mois d’octobre. Les fortes chaleurs estivales affectent davantage les jeunes stades larvaires que les femelles pondeuses. Celles-ci sont en revanche fortement parasitees par scutellista nigra mercet.

1980
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1979), no 57 , p. 73-82

L’etude pedo-geochimique de trois echantillons de sol en condition d’hydrolyse et d’acidolyse, soit leur lessivage en soxhlet, respectivement a l’aide de l’eau distillee et d’une solution acetique a ph 2,5 (0,57 n), a permis de definir leurs tendances evolutives. Ces echantillons sont representatifs des horizons argilliques a horizons petroferriques. Ceux ci se caracterisent par une accumulation intense du fer et par de faibles taux d’argile. La tendance podzolisante en condition d’acidolyse, bisiallitique et allitique en condition d’hydrolyse, ont ete mises en evidence dans les lessivats (solution d’extraction). Toutefois, ces tendances ne sont pas exprimees par les rapports molaires des echantillons residuels (complexe d’alteration); bien au contraire, leur evolution pedo-geochimique n’est pas significative, sinon nulle. La degradation des mineraux phyllosilicates par les acides fulviques et egalement nulle. L’auteur conclue que le bilan geochimique a l’echelle d’un bassin hydrologique peut ne pas refleter l’evolution pedo-chimique des sols et e.P., Celle de leurs fractions phyllosilicates tres stables en milieu neutre ou faiblement a moyennement acide. De meme la migration du fer et sa segregation des argiles (ferrilyse) n’impliquent pas naicessairement la degradation de ces derniers (ferrolyse).

1980
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1979), no 57 , p. 83-119

L’influence de la temperature sur la fecondite a ete etudiee dans le cas de trois parasites oophages des punaises des bles: ooencyrtus fecundus ferr. & Voeg. (Hym. Encyrtidai), o. Nigerrimus ferr. & Voeg. Et o. Telenomicida vass. L’optimum thermique semble se situer entre 25 et 30 degres pour o. Fecundus et o. Nigerrimus. Cette deuxieme espece est cependant plus sensible aux hautes temperatures 35 degres que la premiere. Inversement, la premiere espece est plus sensible aux basses temperatures par un optimum thermique voisin de 20 degres que la seconde. O. Telenomicida se caracterise, quant a elle, par un optimum thermique voisin de 25, une bonne adaptation aux basses temperatures 20 degres et une tres forte sensibilite aux hautes temperatures 35 degres. Les femelles de o. Fecundus elevees aux temperatures alternees de 30 degres et 35? presentent une fecondite superieure a celle des femelles elevees aux temperatures constantes cerrespondantes. Le changement de temperature intervenant entre le stade preimaginal et le stade imaginal ne semble pas avoir d’effet depressif deterninant sur le potentiel reproducteur des ooencyrtus; par contre, les femelles ayant effectue leur developpement preimaginal a 30 degres manifestent une fecondite superieure emerge a 20 ou 30 degres

1980
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1979), no 57 , p. 121-148

L’influence de la photoperiode sur la fecondite a ete etudiee dans le cas de trois parasites oophages des punaises des bles: ooencyrtus fecundus ferr. & Voeg. (Hym. Encyrtidae), o. Nigerrimus ferr. & Voeg. Et o. Telenomicida vass. Bien que l’activite de ponte soit essenteillement localisee durant la phase eclairee, il s’avere que la fecondite de ces trois especes n’est nullement influencee par le regime d’eclairement auquel sont soumises les femelles.

1980
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1979), no 57 , p. 149-157

Pages

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER