Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Resultats de l'experimentation menee de 1981/82 a 1989/90 a l'UREO Chtouka Maroc sur l'amelioration pastorale et le systeme de production fourragere. Selon les essais d'adaptation, un schema d'occupation du sol est propose, preconisant sur les sols vertiques et les sols fersiallitiques a pseudogley assez bien draines (41 de la surface) un assolement triennal type ble - triticale ou cultures d'ensilage - legumineuses a grains ou pature respectivement triticale - cultures d'ensilage - legumineuses pature. Sur les sols fersiallitiques a pseudolitiques a pseudogley (31 de la surface), des prairies permanentes a base de Medicago polymorpha, M. truncatula et Trifolium subterraneum conviennent le mieux. Les sols non arables (28 de la surface) se pretent en partie aussi a des ameliorations par semis pastoraux ou a d'autres techniques d'amelioration pastorale. La culture des graminees vivaces et d'arbustes fourragers s'est averee inadequate a cause de l'hydromorphie des sites cibles, de leur vulnerabilite au surpaturage et du contexte social. Au niveau de l'elevage ovin, l'alimentation est facilitee par un systeme avec 1 agnelage/an par rapport aux 3 agnelages/2 ans pratiques auparavant a Chtouka. L'introduction des prairies a legumineuses annuelles joue un role primordial. Selon les resultats, l'installation des prairies ne necessite ni chaulage, ni inoculation. La fertilisation phosphatee est generalement suffisante, la fertilisation potassique est superflue. La fertilisation azotee l'est egalement pour les legumineuses, mais elle est necessaire pour les graminees. La situation actulle offre encore des possibilites d'intensification tres substantielles, notamment par la suppression du paturage clandestin, l'entretien et l'exploitation rationnels des prairies, l'intensification de l'assolement (abandon de la jachere), la culture de cereales a deux fins et l'amelioration pastorale des sites non arables.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994 ), no 84 , p. 97-127

L’aptitude de la legumineuse pastorale Trifolium subterraneum L. de servir a l’installation de prairies permanentes dans le Moyen-Atlas a ete precisee a Sidi Aissa, Oulmes, Had Mimoun et Had Ghoualem Maroc. Dans des essais de comportement et des essais varietaux, la variete australienne Clare a montre une adaptation remarquable dans les sites a pluviometrie elevee et les sols acides; elle a neanmoins ete surpassee par plusieurs ecotypes marocains en voie de selection pour la creation de nouveaux cultivars. Malgre une croissance reduite du trefle durant les hivers froids en zone d’altitude, des rendements totaux de 5 a 7 t MS/ha ont ete obtenus en annees favorables. Par analyses pedologiques et essais de fertilisation, les besoins du trefle en macro- et micro-elements ont ete identifies. En plus d’un deficit general en phosphate, on a mis en evidence l’importance de K et Mg a Had Ghoualem, ainsi que du Mo et d’un chaulage dans les sols acides d’Oulmes. Dans tous les sites, l’inoculation des semences de trefle n’a pas ete necessaire pour obtenir une nodulation satisfaisante. Les resultats montrent que Trifolium subterraneum L. peut contribuer a l’amelioration de la productivite des prairies dans le Moyen - Atlas, au profit de l’elevage ovin et de la lutte contre l’erosion des sols en pente.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994 ), no 84 , p. 129-163

Synthese des resultats d'experimentation de 1981/82 a 1989/90 sur l'amelioration du systeme de production fourragere a l'UREO Had Soualem Maroc. Le choix des especes et varietes et l'etude du milieu ont amene l'auteur a une nouvelle conception de l'occupation du sol qui prevoit en fonction du site, la coexistence du ley farming , bi-, tri- et quadriennal avec les cultures ble, triticale, culture d'ensilage et les prairies a Medicago spp. annuelles ainsi qu'un assolement triennal sans Medicago. L'amelioration de la jachere par fertilisation et l'amelioration des sites non arables par mise en defens, desherbage chimique, semis sans labour et plantation d'arbustes fourragers, ont ete mises au point, mais a l'application sur le terrain est restee modeste. En matiere de techniques culturales: une orientation relative aux modalites de fertilisation, le semis des prairies a Medicago avec plante - abri, la densite de semis des cereales fourrageres, le desherbage chimique des prairies a Medicago et du lupin, et la date de coupe des cultures d'ensilage ont ete mis au point et assez regulierement appliques au niveau de l'exploitation. Les resultats relatifs a l'agro-ecologie des prairies a Medicago, notamment leur bilan de semences et l'evolution de leur composition botanique ont permis de faire des recommandations fondees sur la gestion de ces prairies. Ces resultats se distinguent des etudes semblables realisees au Maroc par la duree d'experimentation relativement longue. Les resultats experimentaux obtenus a l'UREO Had Soualem sont applicables dans la zone des sols sableux du littoral a climat semi-aride superieur et moyen.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994 ), no 84 , p. 165-228

L’article distingue 3 etapes quant a la methodologie de planification de la recherche sur les fourrages a l’Insitut National de la Recherche Agronomique du Maroc. Il analyse leurs avantages et leurs inconvenients pour la realisation. Bien que la programmation par objectifs actuellement en vigueur se distingue par sa transparence de decision, son orientation economique vers les objectifs de developpement ainsi que par sa nature participative. Il a ete conclu que sa valorisation necessite des mesures complementaires, notamment un planning operationnel y compris la budgetisation et une modification des structures administratives mal adaptees a la realisation du plan cadre existant.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994 ), no 84 , p. 3-16

Des prospections pour la collecte des genres Vicia et Lathyrus au Maroc ont ete effectuees par l’echantillonnage de 174 sites situes dans quatre regions geographiques. Un total de 450 populations ont ete utilisees dans une etude preliminaire de distribution de ces deux genres. Vicia sativa a ete l’espece la plus frequente, rencontree sur plus de 80 des sites de collecte. Parmi les Lathyrus, l’espece L. articulatus etait la plus repandue, trouvee dans 34 des sites. Vicia sativa spp. nigra a montre une meilleure adaptation aux hautes altitudes que les autres sous-especes de sativa. Vicia villosa etait aussi adaptee aux altitudes elevees, alors que les especes du genre Lathyrus ont ete generalement restreintes a des altitudes de moins de 500 metres. Aussi bien Vicia que Lathyrus ont prefere les sols a ph eleve, Lathyrus plus particulierement. Vicia villosa spp. dasycarpa etait une exception et etait plus frequente sur les sols faiblement acides. Vicia villosa spp. dasycarpa et L. articulatus ont ete les especes les plus competitives vis a vis des cultures cerealieres. Il semble qu’une petite, mais potentiellement importante population residuelle de genotypes a dehiscence reduite existe chez Vicia sativa spp. sativa et nigra, et peut etre aussi chez Lathyrus articulatus.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994 ), no 84 , p. 17-27

Les donnees de quatre prospections pour la collecte des lupins au Maroc ont ete utilisees pour etudier la distribution naturelle de lupinus angustifolius L., L. atlanticus Gladstones et L. cosentinii Guss. en fonction de certains facteurs du milieu. Les trois especes se distinguent tres nettement dans leur distribution geographique. L. cosentinii est limite a la zone littorale atlantique. Lupinus atlanticus se trouve uniquement dans les chaines de l’Atlas. L’aire de repartition de Lupinus angustifolius est plus large, mais reste toutefois limitee a la zone nord du pays. La distribution des especes de lupin depend aussi bien des facteurs edaphiques que climatiques. L. atlanticus est particulierement adaptee aux altitudes elevees et aux pluviometries faibles. Lupinus angustifolius est une espece versatile que l’on rencontre dans des conditions edapho-climatiques diverses, a l’exception des regions a sols calcaires. L. consentinii est trouve essentiellement dans des sites de basse altitude a hiver doux.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994 ), no 84 , p. 29-42

La resistance au BYDV a ete evaluee dans une centaine de populations d’avoine sauvage collectees dans differentes regions du Maroc. Parmi les populations testees, 7,7 ont presente un haut niveau de resistance. Environ 20 des populations renferment une resistance moyenne. Toutes les populations resistantes appartiennent a deux especes: A. sativa et A. barbata. L’origine geographique des populations ne semble pas affecter la resistance au BYDV. L’utilisation de certaines de ces populations dans l’amelioration des niveaux de resistance au BYDV chez l’avoine cultivee a ete discutee.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994 ), no 84 , p. 43-49

Des ecotypes autochtones de Medicago spp. annuelles et de Trifolium subterraneum ont ete evalues au cours des campagnes 1989/90 a Zouada et Oulmes (Maroc) et 1990/91 a El Koudia et Had Ghoualem (Maroc), ceci dans le cadre d’un programme de selection en vue de developper des varietes locales performantes sur des sites non alcalins. Au cours des deux annees experimentales, 112 respectivement 30 ecotypes de Medicago spp. et 187 respectivement 54 ecotypes de trefle souterrain ont ete evaluees. Les criteres de selection utilises etaient la resistance aux maladies, le rendement en semences et en Matiere Seche, la precocite et la durete ddes graines. Pour le medicago, des ecotypes plus performants que les varietes commerciales australiennes ont ete identifies, essentiellement parmi les especes M. polymorpha et M. tornata. Ces ecotypes se sont surtout faits remarquer par leurs rendements en semences. En ce qui concerne le trefle souterrain, les ecotypes locaux ont montre des rendements egaux aux meilleures varietes commerciales, en se distinguant cependant par un taux de graines dures plus eleve.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994 ), no 84 , p. 51-66

Article portant sur une experience d’amelioration des techniques de levee en serre de cinq arbustes fourragers couramment utilises dans des programmes d’amelioration pastorale au Maroc. Les especes utilises sont atriplex canescens, A. halimus, A. lentiformis, A. nummularia et Acacia cyanophylla. Les traitements etaient (1) semences non traites, (2) trempage de semences dans l’eau fraiche pendant 48 heures, (3) trempage des semences dans l’eau chaude, (4) trempage des semences dans l’eau bouillante pendant cinq minutes. L’experience a ete conduite en Septembre 1991 et repetee en Decembre 1991. Les deux experiences ont ete conduites en serre au Centre Aridoculture de Settat. A l’exception de A. halimus, la levee de toutes les autres especes a ete amelioree par au moins un des traitements. La plus haute levee de plantules d’Atriplex canescens, A. lentiformis, et A. nummularia a ete obtenue quand les semences ont ete trempees dans l’eau fraiche pendant 48 heures. La levee d’Acacia cyanophylla a ete meilleure quand les semences ont ete trempees dans l’eau bouillante pendant cinq minutes. Les semences d’Atriplex halimus n’ont necessite aucun des traitements pour augmenter la levee de cette espece.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994 ), no 84 , p. 67-71

L’etude a pour objectif principal de determiner la date de semis correspondant a un peuplement optimal et d’etablir des relations entre le peuplement et le rendement en matiere seche et la qualite du maïs fourrager. Deux dates de semis et trois densites de peuplement ont ete etudiees. Les rendements en matiere seche du semis de mars ont ete superieurs a ceux de fevrier, une densite de semis de 257 mille pieds a l’hectare a permis le meilleur rendement en matiere seche. La forte dose de semis a fourni un rendement plus eleve, avec une difference plus marquee pour le semis precoce. Le semis de mars combine a une forte densite de peuplement a donne le meilleur rendement en matiere seche. Quant a la hauteur de vegetation, elle a ete plus importante pour le semis de mars et a evolue proportionnellement a la dose de semis. Concernant la composition morphologique, les feuilles et les tiges ont contribuees avec des proportions egales dans le rendement final. L’analyse chimique a montre que, pour la premiere date de semis, les MAT des feuilles augmentent lorsque la densite du peuplement diminue et evoluent en sens inverse dans les epis. Pour le semis de mars, les teneurs en MAT des feuilles restent constantes, mais augmentent dans les epis avec l’augmentation de la densite de peuplement.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994 ), no 84 , p. 73-86

Pages

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER