Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

La température est un des principaux facteurs environnementaux affectant non seulement la croissance et le développement des plantes et limitant la productivité potentielle des cultures, mais aussi a une grande influence sur la qualité de la progeniture des plantes, la semence. L’influence des températures sur la croissance végétative et reproductive des plantes a été largement étudiée. Cependant, peu est connu sur l’effet des températures au cours du développement et de la maturité des grains, sur la germination et la vigueur des semences. Les études antérieures ont pu montrer que les températures de croissance maternelle jouent un rôle important dans la détermination de la qualité de semence produite. Cet article résume les différentes études et analyse l’effet des températures au cours de la production de semence sur les différentes composantes de la qualité de semences (physique, physiologique et biochimique), ainsi que les mécanismes possibles qui peuvent induire ces changements au niveau de la germination et de la vigueur de semence.

1996
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1996), no 93 , p. 93-106

Les recherches menées sur l’utilisation du citrange Troyer (Poncirus trifoliata L.x Citrus sinencis L. Osbeck) comme porte-greffe pouvant remplacer le bigaradier (Citrus aurantium L.) sont prometteuses. Cependant, la présence du calcaire actif dans les sols limite son usage à cause de l’apparition de la chlorose ferrique. Aussi, l’objectif de cette étude est de passer en revue les recherches consacrées au comportement de ce porte-greffe en sols calcaires.

1996
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1996), no 93 , p. 107-115

La date de réalisation des stades critiques du développement d’une culture ainsi que ses réponses aux conditions de l’environnement sont des informations utiles pour la prise de décisions concernant le management et aussi les modèles de production de cette culture. Cette étude concerne des variétés de blé dur (Triticum durum Desf.), de blé tendre (Triticum aestivum L.), d’orge (Hordum vulgare L.), et de triticale (X-triticosécale). Les données proviennent des essais conduits au champ sur cinq ans sous deux situations hydriques contrastées et des simulations par le modèle Simtag. La caractérisation phénologique a été effectuée sur la base du nombre de jours, et du cumul des températures (degrés x jours). La caractérisation phénologique a montré que l’irrigation a permis un allongement du cycle de développement de l’ensemble des espèces céréalières étudiées, particulièrement pour la phase reproductive. Des différences entre espèces et aussi entre variétés d’une même espèce ont été notées. Les phases semis-levée et montaison-épiaison connaissent les plus fortes fluctuations interannuelles. Cependant, les fluctuations interannuelles de la durée de la phase végétative et de la durée totale du cycle de développement sont faibles. La confrontation des valeurs observées aux valeurs simulées par Simtag a montré que l’irrigation tend à réduire l’écart entre les deux types de valeurs. D’autre part, la prédiction par le modèle est meilleure pour les stades épiaison, floraison et maturité physiologique. Le taux de production de matière sèche entre la levée et la floraison a été nettement supérieur pour le triticale comparé à celui des autres espèces ; ainsi que pour les nouvelles variétés que les anciennes. Le taux de remplissage du grain est plus élevé sous régime ôsecô qu’en régime ôirriguéô. Les nouvelles variétés présentent des taux plus élevés par comparaison aux anciennes. L’efficience de la conversion de la matière sèche en nombre de grains remplis a été améliorée par l’irrigation ; et une variabilité génétique importante existe. L’indice de la surface foliaire (capacité de la source) a été élevé pour les nouvelles variétés et a été nettement amélioré par l’irrigation. La recherche d’un équilibre dans la production de la matière sèche entre les deux périodes, pré et post-anthèse, est une voie importante pour l’amélioration de la production céréalière dans ces régions.

1996
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1996), no 93 , p. 7-25

La présente étude envisage de tester les performances de la digestion anaérobie des déchets de bovins associés à la laitue d’eau ou Pistia stratiotes, plante macrophyte cultivée sur effluent de digesteur méthanique. Les essais ont été réalisés dans une série de digesteurs en batch et en continu pour des substrats constitués par un mélange de déchets de bovins et de laitue d’eau aux différentes proportions P1= 12,5 , P2= 16,6 , P3= 25 et P4= 50 de laitue d’eau. es meilleurs résultats ont été obtenus pour la proportion P4=50 de laitue d’eau, donnant une production en biogaz de 0,62 m3/ (m3.j) contenant 76,8 de méthane pour un temps de séjour de 15 jours, à une température d’expérimentation de 35 ?C. L’étude cinétique du système montre que le processus est bien représenté par le modèle de Monod. Les performances obtenues sont meilleures que celles qui sont réalisées au cours de la fermentation anaérobie des déchets de bovins utilisés seuls.

1996
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1996), no 93 , p. 27-39

En agriculture pluviale, la faiblesse et la forte variabilité des disponibilités hydriques constituent la limitation majeure à la production agricole. A ceci s’ajoute l’absence d’une connaissance fiable des réalités, des risques et des niveaux des ressources naturelles dans ces zones. C’est dans ce sens que la caractérisation du climat et sa modélisation intéressent le planificateur, le chercheur et le développeur. En effet, qu’il s’agisse de culture, de l’élevage ou de développement forestier, il est indispensable de déterminer les potentialités agricoles des terres, les alternatives pour leur meilleure utilisation et les zones cibles des nouvelles technologies. A cet effet, le projet ôCaractérisation Agro-écologiqueô a été conduit entre 1990-1994 conjointement par l’Institut national de la recherche agronomique (Inra), la Direction de la météorologie nationale, (Dmn) et l’Icarda, Des modèles ont été développés, testés et validés, de même des banques de données sur le climat, le sol et les cultures ont été constituées. Les résultats obtenus sur une zone test sont présentés et discutés dans cet article.

1996
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1996), no 93 , p. 41-51

Les contaminations bactériennes de tissus de vitro-plants de palmier dattier, provoquées par des bactéries du genre Bacillus, bactéries endophytes et sporulantes, se manifestent en tube sous forme soit de voile soit de film blanc ou jaune. Sur onze antibiotiques et huit antiseptiques testés pour leur activité contre les cultures bactériennes pures et sur le tissu des vitro-plants, deux antibiotiques, la Novobiocine 20 ?g/ml et la combinaison novobiocine 20 ?g/ml + Gentamycine 10 ?g/ml se sont avérés efficaces pour maintenir propres les vitro-plants contaminés. Après repiquage sur milieu physiologique normal sans produits antibiotiques, la croissance bactérienne reprend et 95 des vitro-plants sont recontaminés. Les produits antiseptiques tels que l’azide de Na et le thimerosal se sont avérés phytotoxiques aux doses bactéricides.

1996
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1996), no 93 , p. 53-61

La présente étude sur le comportement du Jojoba à Abda au Maroc, confirme l’hétérogénéité de l’espèce et montre les intervalles de variations pour les critères choisis : Port, hauteur, frondaison des arbustes, nombre de fleurs par inflorescence femelle, stades phénologiques et production des graines.

1996
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1996), no 93 , p. 63-72

L’étude de la dynamique des populations d’Aphis gosypii Glover nous a permis de montrer qu’il existe deux périodes de pullulations sur cotonnier en juin-juillet et en septembre. La dernière pullulation, numériquement très importante, cause indirectement, des dégâts économiques considérables dans le périmètre irrigué du Tadla. La pullulation d’A.gossypii sur cotonnier dépend principalement de la date et de l’importance des vols de contamination. L’évolution, les facteurs de développement et de régression de ces populations sont discutés.

1996
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1996), no 93 , p. 73-80

L’étude cinétique de sécrétion des toxines du Fusarium oxysporum f.sp.albedinis, agent causal du bayoud, en relation avec la production des spores du parasite a été étudiée pendant une période de 14 jours. Cette étude a été réalisée sur deux milieux synthétiques : Czapeck et Richard. Le milieu Czapeck semble le plus favorable à la fois à la sporulation du champignon et à la sécrétion des toxines . De plus, l’analyse statistique par la comparaison des moyennes et écart-types montre une différence très nette de production dans ce milieu à partir du 4e et 6e jour. Les résultats présentés et discutés dans cet article ont permis de mettre en évidence la présence de substances toxiques, autres que l’acide fusarique, dans le filtrat de culture du parasite, ainsi que les conditions optimales de leur sécrétion et leur nature.

1996
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1996), no 93 , p. 81-92
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER