Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Une synthиse bibliographique des йtudes d’йpidйmiologie conduites au Maroc a montrй que 85 espиces et 19 genres de mauvaises herbes ou plantes spontanйes sont hфtes de diffйrents agents pathogиnes (virus, mycoplasmes, nйmatodes et champignons). Le virus de la jaunisse nanisante de l’orge et le virus de la mosaпque jaune striйe de l’orge ont йtй trouvйs respectivement sur 42 et 15 Poaceae. Le nйmatode а galles (Meloidogyne spp.) a йtй identifiй sur 24 espиces et trois genres. Le nйmatode des tiges [Ditylenchus dipsaci (kuhn) filipjev] a йtй trouvй sur sept espиces et quatre genres. D’autres agents pathogиnes qui s’attaquent aux cultures ont йtй dйtectйs sur plusieurs genres et espиces de mauvaises herbes ou plantes spontanйes. Les prospections et les identifications des agents pathogиnes, insectes et ravageurs doivent se multiplier pour bien combattre les hфtes alternatifs et reconnaЊtre les plantes sauvages qui possиdent des gиnes de rйsistances а ces flйaux.

1995
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1995), no 90 , p. 59-67

Outre les traitements chimiques contre les agents pathogènes et l’utilisation de variétés résistantes, qui constituent les deux pratiques les plus utilisées pour contrarier les maladies, mais qui présentent des effets induits connus, il y a lieu de considérer les voies de lutte biologique qui s’intéressent au contrôle des interactions entre les agents pathogènes et les facteurs biotiques et abiotiques de la rhizosphère. Cette synthèse bibliographique concerne l’étude des relations qui s’établissent entre les antagonistes de la rhizosphère et les agents pathogènes via six différents modèles bactériens qui sont les genres Pseudomonas, Baci11us, Agrobacterium, Enterobacter, Erwinia, Clavibacter et Corynebacterium. La nature de ces relations s’apparente surtout à la compétition nutritive observée entre autres avec les Fusarium spp., l’antibiose exercée au niveau de plusieurs couples hôte-pathogène et l’induction de la résistance systémique rencontrée par exemple dans le cas des fusarioses du concombre et du radis.

2003
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2003), no 108 , p. 27-46

Etude de l’agent pathogene de la tuberculose de l’olivier dans le but de l’identifier dans un premier temps, et d’enqueter sur les principales varietes atteintes et non atteintes au champ en vue de selectionner des varietes resistantes d’olivier dans un deuxieme temps.

1990
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1990), no 72 , p. 57-69

Partant des travaux concernant la maladie de panama provoquee sur bananier par fusarium oxysporum f. Cubense, l’auteur rend compte de la biologie, de la pathogenie des champignons telluriques et des difficultes a limiter les effets de ces derniers. Les principes de lutte poses en faisant intervenir fongicides et selection des clones refractaires sont susceptibles de trouver leur application dans l’action contre le bayoud.

1970
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1970), no 35 , p. 129-135
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER