Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Les performances de croissance pour la phase d’élevage naissance-180 jours ont été étudiées chez 353 agneaux appartenant à six groupes génétiques : Timahdit, Sardi, Mérinos Précoce x Timahdit, Mérinos Précoce x Sardi, D’man x Timahdit et D’man x Sardi. De même, les données sur 24 agneaux mâles appartenant aux mêmes groupes génétiques ont été analysées pour les caractères d’abattage après une période d’engraissement en bergerie de 70 jours. Durant la période de croissance sous la mère et sur pâturage, le groupe génétique de l’agneau a eu un effet très hautement significatif sur les poids à âge type : naissance, 30, 90, et 180 jours ainsi que sur le gain moyen quotidien durant les phases naissance-30j, 30-90j et 90-180j. Les agneaux croisés de père Mérinos précoce ont réalisé les croissances les plus élevées pour toute la phase d’élevage. Durant, la période d’alimentation en bergerie, le groupe génétique et le sexe de l’agneau ont eu un effet très hautement significatif sur le poids final. Les agneaux mâles ont réalisé des vitesses de croissance significativement supérieures de + 65g/j par rapport à celles des agnelles. L’analyse des caractères d’abattage a montré que les agneaux croisés de pères D’man et Timahdit ont déposé relativement plus de gras mésentériques en comparaison avec les agneaux croisés de pères Mérinos précoce et Sardi. La longueur, le périmètre du gigot et la conformation de la carcasse ont été influencés significativement par le groupe génétique de l’agneau. Les agneaux de pères Mérinos précoce ont enregistré les meilleures conformations de carcasses.

1996
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1995), no 91 , p. 71-81

Les G.M.Q. (Gains moyens quotidiens) obtenus sur des agneaux de races locales, ages entre 3 et 6 mois et alimentes intensivement oscillent entre 140 et 180 g/j sur une periode de 7 mois, et atteignent les 225 g/j pour la ôsardiô et la ôtimahditô sur des periodes plus courtes. Les indices de consommation se situent entre 4 et 5 u.F./Kg de gain en debut d’essai (2 premiers mois) et atteigent 6 a 7 u.F. (Entre le 4 et 7 mois). Ces resultats montrent qu’il est preferable d’opter pour des periodes d’engraissement courtes et constituent un element d’incitation pour la selection en race pure.

1978
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1978), no 54 , p. 73-83
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER