Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Les essais in vitro de sept fongicides sur les différentes espèces de Bipolaris, de Curvularia et d'Alternaria pathogènes sur le sorgho, ont révélé l'efficacité du tricyclazole et du mancozèbe sur l'inhibition de la sporulation et la germination des spores. Alors, qu'il faut de fortes doses pour inhiber la croissance mycélienne des différents pathogènes testés. Des résultats ont également été obtenus in vivo. En effet, le traitement des feuilles de sorgho par les fongicides entraine une protection importante des plantes. Ainsi, le traitement préventif des plantes par le mancozebe et l'association mancozebe+métalaxyl inhibe complètement B. maydis, B. sorghicola, B. tetramera, B. sorokiniana et C. lunata sur les feuilles de sorgho à la dose de 1000 ppm. Alors que C. tuberculata et A. altenata ne sont complètement inhibé qu'avec la combinaison mancozebe+métalaxyl à la même dose. Tous les fongicides qui ont agit sur le développement des lésions foliaires provoquées par les pathogènes, apportés avant et après l'inoculation, sont capables d'empêcher ou de réduire la sporulation des Biopolaris, C. lunata, C. tuberculata et A. alternata. Les plantes inoculées par les pathogènes et traité préventivement par le mancozebe + métalaxyl, benomyl, mancozebe et méthyl-thiophanate, ont montrés des poids secs élevés de 106 mg et 175 mg pour les différents pathogènes testés.

2006
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2006), no 120 , p. 19-48

Etude sur les maladies fongiques de la tournesol au maroc. La maladie la plus redoutable est le mildiou. De par son caractere polyphage, la sclerotiniose existe deja sur le tournesol depuis 1989, quoique son dange ne s’est pas manifeste en raison du temps sec ces dernieres annees. Les autres maladies, bien que tres rares peuvent constituer un menace il s’agit de la pourriture grise, le phomopsis, l’alternariose et la pourriture charbonneuse. Une description des symptomes engendres par ces maladies et les mesures pour les combattre sont decrites.

1993
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1993), no 83 , p. 117-138

Cette étude a consisté en une prospection intéressant les maladies fongiques et bactériennes de la pomme de terre de saison dans la région de méknès. Cette prospection réalisée au cours de la campagne 1987-88 a montré que la pomme de terre, largement constituée par la variété ôdésiréeô était attaquée par le mildiou (phytophtora infestans), l’alternariose (alternaria solani), la jambe noire, la pourriture molle (erwinia carotovora subsp. atroseptica, Erwinia carotovora subsp. carotovora et Erwinia chrysanthemi) et la galle commune (streptomyces scabies). A travers les exploitations prospectées, la sévérité du mildiou et de l’alternariose ont atteint respectivement 25 et 28,5 de tissus foliaires malades, alors que l’incidence de la jambe noire n’a pas dépassée les 6,25 de pieds attaqués.

1993
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1993), no 80 , p. 73-89

Notre attention ayant ete attiree par un dessechement de quelques rameaux de euphorbia pulcherrima willd. (E.Poinsettiana buist.; Poisettia pulcherrima graham) poussant dans un jardin de rabat. Il nous a ete donne d’observer sur ces branches plusieurs champignons: cladosporium herbarum link. Et fr. Alternaria oleracea milbrath. Pleospora herbarum (fr.) Rab. Sphaceloma poinsettiae jenkins & ruehle.

1967
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1967), no 22 , p. 13-16
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER