Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

La cochenille violette, Parlatoria pergandii (Comstock), étudiée sur deux années successives 2002 et 2003 présente trois générations annuelles sur l'oranger "valencia-Iate (Citrus sinensis L.) dans la région agrumicole du Gharb au nord-ouest du Maroc. La première génération débute sur feuilles à partir de mars-avril, alors que les jeunes fruits ne Sont réellement infestés qu'au moment du démarrage de la génération d'été. En juillet. Cependant, l'orange "valencia-late" qui persiste sur l'arbre entre 10 et 12 mois, de la nouaison à la récolte, est une variété où la troisième génération débute à la véraison en octobre; elle se maintient et prolifère sur fruits tout au long de l'automne el de l'hiver, amenant de fortes infestations à la récolte. Deux périodes de lutte contre la cochenille peuvent être retenues pour sauver la production au cas où les infestations ne sont pas limitées par des facteurs biotiques ou abiotiques: l'une contre la génération du printemps en juin-juillet, la deuxième, si nécessaire contre la génération d'automne en octobre. Les chaleurs estivales réduisent fortement les populations de la cochenille et de son principal parasitoïde autochtone, Aphytis hispanicus (Mercet). L'été caractérisé par des températures maximales excessives au mois d'août: moyenne des maxima, 33,6°C en 2002 et 37,7°C en 2003, engendre des taux de mortalité pouvant atteindre ou dépasser les 90% parmi les populations de la cochenille, avec parfois une disparition quasi complète de l' auxiliaire. En effet, pour ce dernier, si les taux de parasitisme en période favorable de printemps et d'automne 2002 ont permis d'atteindre des maxima de l'ordre de 27 à 50%, A. hispanicus n'est pas retrouvé en verger suite aux fortes températures de l'été 2003. La surveillance des populations de la cochenille violette doit donc tenir compte de la phénologie de cette espèce et de l'activité de son auxiliaire, qui seront liées à ['évolution de la phénologie de la plante hôte et aux variations des conditions climatiques en verger.

2006
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2006), no 118-119 , p. 21-39

La presente etude a revele certains aspects peu connus ou nouveaux de la biologie du genre aphytis dans le but d’apporter une contribution a l’etude des chalcidoidea. Nous avons fait porter nos observations principalement sur le comportement de prise de nourriture, le comportement d’accouplement qui luI fait suite; nous avons aborde l’etude de l’anatomie d’aphytis pour nous pencher plus particulierement sur celles des gonades et au des glandes annexes de l’imago et leur evolution au cours du stade nymphal et imaginal; les donnees ainsi acquises nous ont permis d’etudier plus efficacement le comportement de ponte puis les problemes importants lies au sexe-ratio et au determinisme du sexe.

1973
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1972), no 45 , p. 7-92

Apres avoir fait l’historique des recherches preliminaires necessaires a l’etablissement de la lutte biologique au maroc contre aonidiella aurantii mask., Les auteurs exposent les difficultes rencontrees pour la mise en route d’un elevage industriel des parasites les plus actifs de cette cochenille: aphytis spp. Ils donnent le detail des resultats obtenus pendant quatre ans de lachers massifs dans plusieurs vergers d’agrumes. L’examen de ces resultats conduit a la conception d’une lutte integree, combinant dans le temps et dans l’espace les methodes biologiques et les methodes chimiques. Il est recommande que les pesticides utilises n’aient pas une action stimulante pour certains ravageurs. L’emploi de produits modifiant l’etat physico-chimique de la seve des plantes de facon a reduire la fecondite et la longevite des insectes et acariens ravageurs des citrus est envisage.

1968
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1968), no 28 , p. 1-60

Les auteurs indiquent les resultats positifs obtenus dans les elevages industriels, realises dans l’insectarium de rabat, d’aspidiotus hederae et des deux parasites du type aphytis introduits des etats-unis d’amerique en juillet 1965. Dans les vergers ou les parasites de cochenilles ont ete liberes, les resultats sont encourageants. En conclusion le programme de lutte biologique contre aonidiella aurantii doit etre poursuivi.

1966
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1966), no 21 , p. 19-25

Les travaux effectues par delucchi (1965) sur le pou de californie au maroc amenerent cet auteur a preconiser la construction d’un insectarium capable de fournir les parasites de cette cochenille necessaires a l’experimentation de lutte biologique. C’est dans ce but que l’insectarium de rabat a ete installe et mis en etat de production. Apres un resume des principes generaux de ce type d’elevage, les realisations pratiques effectuees au cours des annees 1946 a 1966 sont decrites en detail. Deux especes parasites du genre aphytis ont ete introduites de californie u.S.A en juillet 1965, lorsque l’elevage industriel de la cochenille-hote eut pris un certain developpement. La production massive d’aphytis a permis d’effectuer les premiers lachers d’adultes en verger au debut de l’annee 1966 et de poursuivre ces lachers toute l’annee sur les parcelles experimentales. L’auteur conclut en insistant sur l’importance de l’approvisionnement permanent et regulier de l’insectarium en fruits de courges (cucurbita moschata) de bonnes dimensions, cultives, transportes et stockes avec soins, qui conditionne imperativement la production massive d’aphytis, les techniques d’elevages donnant satisfaction.

1967
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1967), no 23 , p. 59-100
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER