Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Les interactions de compétitions entre l’avoine stérile (Avena sterilis ssp. macrocarpa Mo.) et le blé dur (Triticum durum Desf) ont été étudiées en 1998 afin de déterminer les effets des densités croissantes d’avoine stérile (D0=0, Dl=20, D2=40, D3=80 et D4=160 plantes/m2) sur la croissance, le développement et le rendement du blé dur. Les résultats de cette étude montrent qu’au delà de la densité de 20 plantes d’avoine stérile par m2, le nombre de talles et le nombre de feuilles vertes par pied de blé, la hauteur du brin maŒtre du blé et la matière sèche du blé ont été fortement réduits. Le nombre d’épis par m2 et le nombre de grains par épi diminuent quand la densité de l’adventice augmente alors que le poids de 1000 grains n’a pas été affecté. Le pourcentage de réduction du rendement est de l’ordre de 10 pour cent soit 1,6 qx/ha pour la densité de 20 plantes d’avoine stérile par m2, alors qu’il dépasse 20 pour cent pour toutes les autres densités testées. Ces résultats montrent que la densité de 20 plantes d’avoine stérile par m2 constitue probablement le seuil de nuisibilité à partir duquel une stratégie de lutte contre l’avoine stérile s’avère nécessaire.

2004
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2004), no 111 , p. 21-32

Un essai a été réalisé en 1998 pour évaluer l’effet de quatre densités de semis du blé (150, 200, 250 et 300 grains/m2) sur la croissance, Le développement et Le rendement de l’avoine stérile. Les résultats ont montré que toutes les densités de blé ont réduit le nombre de talles et le nombre de feuilles vertes par pied, la matière sèche et la hauteur de l’avoine. stérile avec des résultats similaires d’une densité à l’autre. Les pertes de rendement de l’avoine stérile étaient également similaire et elles ont varié de 2,44 qx/ha à la densité 150 plantes/m2 à 2.79 qx/ha à la densité de 300 plantes/m2. De plus, le rendement en grain du blé a varié de 12 qx/ha à la densité de 150 plantes/m2 à 14 qx/ha à la densité de 300 plantes/m2. Ainsi les plus grandes pertes de rendement ont été obtenues avec les densités les plus fortes pour l’avoine stérile et les plus faibles pour le blé. De là, les faibles densités de blé permettent aux plantes d’avoine stérile de produire plus de graines, augmentant ainsi le potentiel infectieux pour la saison suivante.

2004
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2004), no 109-110 , p. 81-92

Sept herbicides anti-graminees selectifs des legumineuses alimentaires ont ete testes en 1991-92 et 1992-93 dans une culture de feve (Vicia Faba L. var. major Harz.) chez deux agriculteurs a Sidi El Aidi (Maroc). Cycloxydime, diclofop-methyl, fluazifor-butyl, fluazifop-p-butyl, haloxyfop ethoxy ethyl, propaquizafop et quizalofop ethyl ont ete appliques au stade tallage de l’avoine sterile (Avena sterilis L.). Tous les traitements herbicides, sauf fluazifop-butyl a 250g m. a./ha, et quizalofop ethyl a 100g m. a./ha, ont permis de reduire, six semaines apres les traitements, la densite et la biomasse de l’avoine sterile respectivement de plus de 84 et 87. Aucune phytotoxicite n’a ete observee sur la feve meme si les doses recommandees de fluazifop-p-butyl, haloxyfop ethyl et propaquizafop ont ete triplees.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994), no 86 , p. 69-81

Parmi les folles-avoines observees au maroc, l’avoine sterile, avena sterilis f.Sp. Macrocarpa, est economiquement la plus importante. Les auteurs indiquent la repartition geographique de cette graminee adventice, mention faite des facteurs favorisant son developpement (notamment humidite suffisante). Sa biologie et son pouvoir competitif avec la culture sont egalement rappeles. Ensuite, les auteurs passent en revue certaines methodes de lutte culturale sans oublier le desherbage manuel et mecanique. Mais ils jugent que ces procedes doivent etre completes par des traitements herbicides et ce, a partir d’une certaine densite d’infestation. Ils donnent enfin les resultats de quatre annees d’essais de lutte chimique contre l’avoine sterile. Parmi les produits testes, le benzoyl-prop-ethyl peut etre retenu. Son application est possible meme au stade avance de l’infestation. Dans les conditions d’experimentation, le produit utilise a une dose de 1,21 de matiere active par hectare et applique soit a volume normal (200 a 300 l) et sous pression suffisante soit a bas volume (50 l), a donne d’excellents resultats. L’augmentation des rendements est accusee en annee seche et lorsque l’infestation atteint un certain niveau.

1979
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1978), no 55 , p. 75-104
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER