Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

La recherche fourragere a l’INRA a connu des changement importants au cours des 13 dernieres annees. L’appui par des projets de cooperration internationale et la mise en oeuvre d’une nouvelle methodologie de planification de la recherche ont abouti à une extension de l’infrastructure, à une augmentation substantielle du nombre en chercheurs et à une intensification des activites de recherche. Les principaux resultats de recherche obtenus sont resumes dans le present article. Les especes fourrageres et pastorales autochtones ont reçu une attention considerable. Plusieurs prospections ont ete effectuees pour la collecte du materiel vegetal local et des travaux d’evaluation ont ete entrepris sur plusieurs genres tels que Medicago, Trifolium, Lupinus et Avena. Des laboratiores pour la conservation à long terme ont ete installes. En reponse aux besoins exprimes par les utilisateurs, de nombreuses varietes ont ete developpees et inscrites ou proposees à l’inscription au Catalogue Officiel. C’est le cas notamment pour l’avoine, les luzernes annuelles, le trefle souterrain et la vesce. Dans le but de diversifier la production fourragere, de nombreuses especes et techniques ont ete testees. Des references ont ete produites et des recommandations ont ete faites concernant entre autres la culture au Maroc des luzernes annuelles, du trefle souterrain, du lupin blanc, des arbustes fourrageres, et les techniques de fertilisation et de desherbage de la jachere. Des resultats permettant l’optimisation des techniques de culture ont ete egalement obtenus.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994), no 87 , p. 1-32

La valeur potentielle elevee du pool genetique marocain est bien connue. Les especes et ecotypes locaux ont developpe des strategies pour s’adapter aux differentes situations ecologiques existantes. La durete des semences, la croissance hivernale elevee et la tolerance aux maladies sont des exemples de caracteres associes avec le materiel vegetal marocain. Cette large variabilite genetique est cependant en danger d’extinction. Les donnees disponibles montrent clairement que l’erosion genetique est en train de se produire pour plusieurs especes. Au cours des dernieres annees, la conservation et l’utilisation durable du materiel phytogenetique local ont reçu une attention considerable. Plusieurs institutions nationales et internationales de recherche oeuvrent pour produire les connaissances necessaires pour une meilleure conservation et utilisation des ressources phytogenetiques locales. La presente communication donne un aperçu sur la contribution de l’Institut National de le Recherche Agronomique (INRA) dans ce domaine. Des missions exhaustives ont ete effecuees pour la collecte du materiel vegetal local. Les traits geographiques, les facteurs climatiques et les caracteristiques des sites de collecte ont ete recueillis. Des etudes de distribution ont permis d’etablir des correlations entre les especes et les conditions de l’environnement et ont ete utilisees pour identifier les especes adaptees à un environnement donne. Les techniques de stockage a long terme se sont nettement ameliorees. Actuellement, plus de seize mille echantillons sont conserves dans differentes unites de l’INRA. Les traveaux d’evaluation ont commence avec plusieurs genres tels que Hordeum, Triticum, Medicago, Trifolium, Lupinus et Avena. Ces etudes ont permis de mieux definir les conditions potentielles pour l’utilisation optimale des especes et ecotypes appartenant à ces genres. Elles ont aussi permis de fournir des informations utiles au developpement de strategies de selection de cultivars adaptes aux differentes regions du Maroc. Les efforts de conservation et d’utilisation des ressources phytogenetiques locales doivent se poursuivre comme partie integrante de la recherche agricole. La flore du Maroc est loin d’etre totalement echantillonnee, completement conservee et evaluee. Des efforts supplementaires sont necessaires pour la collecte, l’evaluation, l’amelioration des conditions de stockage et l’etablissement de doubles des collections existantes.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994), no 87 , p. 33-53

Des prospections pour la collecte de Phalaris aquatica, Festuca Arundinacea, Dactylis glomerata, Lolium perenne, Trifolium repens, Trifolium fragiferum et Trifolim pratense ont ete effectuees en juillet/aout 1994 par l’echantillonnage de 87 sites dans quatre regions du Maroc. Un total de 226 echantillons appartenant aux sept especes cibles ont ete collectees. Le Moyen-Atlas etait la region la plus riche en especes et le Rif la region la plus pauvre. Trifolium fragiferum etait frequemment rencontree au Moyen atlas, et trifolium repens etait l’espece perenne de trifolium la plus repandue dans le Haut Atlas. Trifolium pratense est une espece rare au Maroc. Festuca arundinacea et Dactylis glomerata ont ete les especes les plus frequentes puisqu’elles sont rencontrees sur 64 et 51 des 87 sites echantillonnes respectivement. Phalaris aquatica et Lolium perenne ont une distribution plus limitee. Trifolium fragiferum a ete collecte sur presque la moitie des sites et etait clairement l’espèce perenne de trifolium la plus repandue. Il semble que phalaris aquatica est soumise a l’erosion genetique et que celle-ci est plus importante dans Rif que dans les autres regions du Maroc.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994), no 87 , p. 55-62
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER