Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Dans cette étude, 165 échantillons de blé dur, blé tendre et orge ont été collectés en 1995 du souk Tlet de Ben Guerir et de la halle aux grains à Casablanca. L’objectif de cette enquête est d’évaluer la quantité et la qualité des impuretés présentes dans les céréales commercialisées. Les impuretés trouvées ont été divisées en quatre groupes : semences d’adventices, semences d’autres cultures, débris de paille et débris de sol. En moyenne, entre 1,22 et 2,66 kg d’impuretés ont été trouvés dans chaque quintal de céréale commercialisée. Tous les échantillons ont été infestés par les semences d’adventices. En moyenne, entre 78 400 et 123 400 semences d’adventices ont été trouvées par quintal de blé ou d’orge. Soixante neuf (69) espèces d’adventices ont été identifiées, dont 55 sont des dicotylédones. Les semences de Lolium rigidum Gaud. et de Melilotus sulcatus Desf. ont été les plus fréquentes et les plus abondantes. Chaque quintal de céréale a contenu 0,250 à 2 kg de semences d’autres céréales. Pour chaque culture, le poids de la paille a été presque similaire à celui des semences d’adventices. Entre 0,227 et 1,161 kg de sol ont été trouvés par quintal de céréale. La sensibilisation des agriculteurs à désherber et épurer les champs des céréales est nécessaire pour avoir une récolte propre et acceptable pour la commercialisation, le stockage, la consommation humaine et animale et le semis.

1997
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1997), no 98 , p. 9-21

La production de semences de 61 espèces adventices (53 dicotylédones, 7 Poaceae annuelles et une Liliaceae vivace) collectées dans 93 champs de céréales d’automne a été étudiée dans les provinces de Settat, El Jadida et Safi au Maroc. Les plantes ont été récoltées en mai 1991 au stade maturité du blé dur, du blé tendre et d’orge, et le nombre de semences par plante a été compté. Six espèces ont produit entre 1000 et 2000 semences par plante, 12 espèces ont eu entre 500 et 1000 semences/plante. Ce nombre a été de 100 à 500 pour 26 espèces et moins de 100 semences/plante pour 17 espèces dans au moins une des 3 cultures. Les six espèces les plus productives (1000 à 2000 semences/plante dans au moins une culture) sont Ammi majus, Astragalus hamosus, Glaucium corniculatum, Rumex pulcher, Sinapis alba et S. arvensis. Dix Fabaceae ont produit moins de 100 semences/plante. Toute stratégie de désherbage de long terme doit viser la réduction de la production des semences des adventices.

1999
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1999), no 99 , p. 9-18

Cent (100) échantillons de blé dur, blé tendre et orge ont été collectés auprès des agriculteurs en décembre 1995 dans la province de Settat et analysés au laboratoire pour quantifier les impuretés : semences d’adventices, semences d’autres cultures, débris de paille et débris de sol. Les échantillons ramassés ont été répartis en trois : a) semences certifiées, b) semences auto-produites et c) semences achetées auprès des commerçants. Les semences d’adventices ont représenté 30, 38 et 33 du poids des impuretés respectivement pour le blé dur, le blé tendre et l’orge auto-produits, et 17, 20 et 47 du poids des impuretés respectivement pour les trois céréales achetées. Le poids des semences d’adventices trouvées dans les semences d’orge achetée a été 15,30 g/kg, ce qui a représenté 5 fois celui trouvé dans les échantillons de blé tendre acheté et 10 fois celui trouvé dans les échantillons de blé dur acheté. L’orge, le blé tendre et le blé dur achetés ont contenu en moyenne respectivement 7305, 621 et 440 semences d’adventices par kg, alors que ces trois céréales auto-produites ont contenu respectivement 1009, 860 et 796 semences par kg. Quatorze (14) espèces adventices monocotylédones et 83 espèces dicotylédones ont été identifiées. L’orge achetée a été contaminée par Chenopodium album et C. murale, avec une moyenne de 3337 semences par kg. En moyenne, entre 65 et 222 semences de Lolium rigidum ont été dénombrées par kg de céréale auto-produite ou achetée. Une moyenne de 175 semences de Vaccaria hispanica a été dénombrée par kg de blé dur auto-produit. La sensibilisation des agriculteurs à semer des semences certifiées ou pures est nécessaire pour une production céréalière de bonne qualité.

1999
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1999), no 100 , p. 19-32
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER